Hammerfall, tome 1 – Runberg / Talijancic (2007)


Nous sommes en 794 dans les pays nordiques. C’est le jour du mariage de Harald Larsson avec Lina et tout le clan est réuni. Mais c’est le jour aussi où les habitants du village seront massacrés ou réduits en esclavage. Le responsable : Bjorn le beau, ancien membre du clan, banni autrefois pour sa violence et ses meurtres.  Ivre de vengeance et accompagné des vikings, saxons et francs qui constituent son nouveau clan, il s’est mis au service de Charlemagne et de la foi chrétienne. Le narrateur Arno de Salzbourg, l’écclésiastique qui l’accompagne, voit pourtant d’un mauvais oeil la violence et les tueries inutiles de Bjorn. Dès lors, le but d’Harald va être de se libérer et de retrouver sa belle, convoitée par Bjorn.

Nous voici donc plongés dans les contrées vikings (les svears) et la période historique semble bien documentée. On découvre le culte aux dieux ancestraux nordiques. Pourtant malgré les massacres, ce premier tome d’introduction parait bien plat. Une histoire de vengeance, un amour contrarié, tout ça n’a rien que de très classique. On est vite perdu dans les différents termes et clans, malgré un bon lexique en début d’album.
En fermant l’album, on n’en sait finalement pas beaucoup plus que ce que la 4ème de couverture nous apprend.
La dernière planche suggère cependant un développement à venir dans le tome 2.
Le dessin un peu quelconque et qui manque d’orignalité ne m’a pas non plus beaucoup emballé.

Bref une impression très mitigé sur cette série qui ne m’a pas du tout convaincue.
 Le lecteur pourra passer son chemin, sauf les adeptes de séries vikings.

Note : **

Editions Dupuis, Empreinte – 13,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *