L’étrange disparition d’Esme Lennox – Maggie O’Farrell (2008)

Iris est une jeune femme active qui tient sa propre boutique. Elle vit seule mais entretient, sans se poser de questions, une relation avec un homme marié. Son quotidien est rythmé par ses rencontres furtives avec Luke, ses recherches professionnelles et par sa relation très forte avec Alex, son frère de coeur, avec qui elle a été élevé. En effet, Iris n’a pas connu son père, décédé, et sa mère a refait sa vie avec un jeune papa veuf. Quotidien qui va se retrouver bouleversé, le jour où on lui annonce qu’elle a une grand-tante et qu’elle va devoir lui trouver un autre toit ! En effet, l’asile où cette dernière était enfermée depuis 60 ans ferme ses portes.
Iris prend en charge, tant bien que mal, la vieille dame et s’interroge. Sa grand-mère, Kitty, est atteinte d’alzheimer et ne peut communiquer sur cette soi-disante soeur. Sa mère ne connait même pas son existence. Bref c’est le flou le plus total sur Esme, qui n’est pas aussi folle que ce qu’on veut bien lui dire, et les raisons de l’avoir enfermée à l’age de 16 ans.
Dès lors, tout l’enjeu du roman est de découvrir le mystère de sa vie passé.

Je dois le dire tout net : ce roman m’a complètement bouleversée et je me suis retrouvée à pleurer à chaudes larmes, à mon grand étonnement (moi qui ne pleure que exceptionnellement devant un roman…) et de façon très innatendue, en découvrant le parcours de cette fameuse Esme Lennox.
Le roman alterne entre 2 points de vue : d’un côté, celui d’Iris et de ces préoccupations vis à vis de sa nouvelle aieule et de l’autre, celui d’ Esme qui se souvient de son enfance, de son passé tout en savourant sa nouvelle liberté.
Peu à peu, se profile le portrait d’une époque (les années 30) où les femmes évoluaient dans un cadre rigide et codifié. On y découvrira les débuts de la famille Lennox en Inde puis leur vie bourgeoise en Ecosse, la jeunesse des deux soeurs et leurs différences. Kitty ne pense qu’à se marier alors que sa soeur préfère s’affranchir des codes. Les drames vont se nouer et se dénouer.
Parallèlement, la relation entre Iris et sa grand-tante évolue. Elles s’écoutent et peu à peu s’apprivoisent.
Au final, c’est la mémoire retrouvée et l’acception de soi qui en découlera pour Esme comme pour Iris.
L’écriture est simple mais sait parfaitement transmettre les émotions aux lecteurs qui ne pourra qu’être touché par ce destin sous le signe de l’injustice, de la solitude et de l’emprisonnement.

Un roman fort sur un sujet fort : Ne ratez pas ce roman si vous ne l’avez pas encore lu !!

 » Revenue au présent, Esme se trouve dans la voiture et revient d’une balade au bord de la mer. Elle fait semblant de dormir. Non qu’elle soit fatiguée, mais elle a besoin de réflechir. La tête renversée en arrière, elle ferme les yeux. Au bout d’un moment, la fille, Iris, se penche pour éteindre la radio. La musique orchestrale, qu’Esme appréciait, à la vérité, est réduite au silence.
C’est là l’unique attention qu’on ait témoignée à Esme depuis bien longtemps. Un peu plus et elle se mettrait à pleurer, ce qui ne lui arrive plus jamais. L’envie d’ouvrir les yeux et de prendre la main de la fille l’envahit. Mais elle n’en fait rien. La fille ne sait pas à quoi s’en tenir sur son compte, elle préférerait qu’elle ne soit pas là… Esme le sait. N’empêche. Elle craignait que la musique ne trouble son sommeil. Vous vous imaginez ? »

Les avis de Karine, Yspaddaden, Gambadou, Keisha, et bien d’autres sur BOB !

Note : *****

Je remercie amplement Ys pour ce livre voyageur bouleversant !
Je ne peux que vous inciter à lui demander de poursuivre son voyage jusqu’à chez vous !

Editions Belfond – 19€

et le poche vient de sortir ce mois-ci ! profitez-en !
Editions 10-18 – 7,90€

43 comments for “L’étrange disparition d’Esme Lennox – Maggie O’Farrell (2008)

  1. 13 novembre 2009 at 0 h 01 min

    Anne m’avait déjà donné envie mais tu ne fais qu’attiser mon désir de le lire !

    • 13 novembre 2009 at 0 h 45 min

      ah et bien tant mieux, c’est le but ! Même si je trouve que je n’ai réussi à transmettre tout les émotions que ce livre m’a fait ressentir…

  2. 13 novembre 2009 at 1 h 45 min

    Oui bon là si en plus il sort en Poche
    Je dois « passer » à la librairie demain, je regarderai si il y est!

  3. 13 novembre 2009 at 5 h 20 min

    Ce que tu racontes sur ce livre me touche beaucoup! Je vais sûrement le lire bientôt! 

    • 13 novembre 2009 at 1 h 35 min

      Pourtant, je trouve mon billet pas très réussi mais je serais heureuse de te convaincre de le lire ! :) Il est dans ta PAL déja ?

  4. 13 novembre 2009 at 6 h 39 min

    Je l’ai lu grâce à Ys, et c’est bien qu’il sorte en poche, l’info va intéresser les blogueurs (et les blogueuses…)

    • 13 novembre 2009 at 1 h 37 min

      Sainte Ys :)
      Oui c’est une bonne nouvelle ! il y a des chances que je l’achète pour moi ou pour offrir !
      et les LCA craqueront plus facilement !

  5. 13 novembre 2009 at 6 h 46 min

    Un roman qu’on n’oublie pas, c’est sûr mais j’ai aussi prévu une piqûre de rappel demain :)

    • 13 novembre 2009 at 1 h 38 min

      ah oui ? tu vas parler de la sortie en poche peut-être ?! En tout cas, bonne idée d’enfoncer le clou lol !

  6. 13 novembre 2009 at 7 h 35 min

    Terrible ! Bien sûr tu m’as convaincue et je vais lire ce livre ! Comme j’ai un peu la larme facile avec les bouquins, je vais devoir le lire planquée sous la couette pour ne pas avoir la honte de reniflements intempestifs en plein métro par exemple ! 

    • 13 novembre 2009 at 1 h 41 min

      Ah tu me fais plaisir ! J’espère que tu ne seras pas déçue sinon je vais m’en vouloir…
      Perso, j’ai plutot la larme dure… et là, j’ai pas vu venir le coup …
      J’imagine la fille qui éclate en sanglots devant un livre dans le métro…. … l’hallucination complète pour les passagers !

  7. marick
    13 novembre 2009 at 8 h 56 min

    j’ai lu ce livre à mon retour d’Edinburgh et j’ai comme toi beaucoup aimé…
    terrible, la puissance du déni…
    Cette auteure a aussi écrit « la distance en tre nous » fort aussi, et qui se passe  pour partie en Ecosse, dans les Highlands
    Il me semble avoir vu une parution traitant du m^me sujet « le testament caché » de sebastien Barry.
    bonne journée

    • 13 novembre 2009 at 1 h 48 min

      oui terrible ! d’ailleurs, j’ai un peu oublié d’en parler, du déni, justement…
      Je compte bien continuer à découvrir les oeuvres de cet auteur. je note ton titre.
      « Le testament caché » est déja dans ma LAL et je crois bien en effet qu’il traite aussi de cette question… Bref encore de bonnes lectures en perspective !

  8. 13 novembre 2009 at 8 h 12 min

    Tu as réussi à me faire acheter ce livre, t’as intérêt à ce qu’il soit bien! ^^
    Mais quand vais-je le lire? Ca c’est un détail

    • 13 novembre 2009 at 2 h 07 min

      yeah !!!!!!!!! Ce billet n’aura pas été vain alors !!
      Bon si tu me dis que c’est nul, je vais être super mal et te détester lol
      Alors toi aussi, t’as intéret d’apprécier !
      un détail, un détail… Entre « nuit de noces » et « esme Lennox »… faut savoir se donner des priorités…

  9. 13 novembre 2009 at 8 h 57 min

    coucou !

    Par rapport au débat sur l’identité nationale que tu as mentionné sur mon blog, je ne résiste pas à t’envoyer ce lien : c’est un texte de l’humoriste Anne Roumanoff. J’adore !…
    http://www.lejdd.fr/Chroniques/Anne-Roumanoff/Mon-identite-nationale-146459/

    • 13 novembre 2009 at 2 h 23 min

      Merci ! J’aime beaucoup sa conclusion !

  10. 13 novembre 2009 at 8 h 59 min

    Heu… si j’écrivais correctement ce serait beaucoup mieux ! Je reprends : « Je ne résiste pas au plaisir de t’envoyer » bien sûr !!!  

    • 13 novembre 2009 at 2 h 24 min

      Instinctivement, je l’avais lu correctement et n’avais même pas remarqué la faute !

  11. 13 novembre 2009 at 0 h 57 min

    coucou tu as été taguée:)

    • 13 novembre 2009 at 2 h 44 min

      et bien, je ne te remercie pas ! j’en ai déja deux sous le coude… dont celui de la couleur !
      le tag des 7 choses de l’automne a déjà été rédigé !
      Bon, dans ma grande gentillesse,  j’essaierais de prendre un peu de temps pour le faire ! j’hésite… ssoit le j’aime, j’aime pas ou une autre couleur !
      En tout cas, il est étonnant de voir que c’est toujours le chiffre 7 qui sort de tous ces tags !

  12. Ys
    13 novembre 2009 at 2 h 33 min

    Me voilà ravie que tu aies à ce point aimé ce livre. Aucun problème pour qu’il continue son voyage si quelqu’un est tenté.

    • 13 novembre 2009 at 2 h 55 min

      et moi, extrêmement ravie que tu me l’ai fait découvrir ! J’espère que l’effet boule de neige va continuer !
      Merci pour les lecteurs suivants !
      Que les intéressés se manifestent !

  13. 14 novembre 2009 at 6 h 13 min

    J’ai découvert ce roman grâce à Ys également et j’avais adoré .. quelle maîtrise du récit et la fin est terrible.

    • 14 novembre 2009 at 3 h 24 min

      le récit arrive vraiment bien en effet à tenir le lecteur en haleine avec l’alternance des voix d’Iris et d’Esme, le mélange des souvenirs et du présent. La chute est terrible et il m’a fallu relire les dernières pages, pour bien comprendre ! mais j’ai lu que beaucoup avait fait de même !

  14. 14 novembre 2009 at 8 h 45 min

    Hello !
    Un petit tag t’attend sur mon blog.
    Bon week-end !

    • 14 novembre 2009 at 3 h 19 min

      Vous vous êtes donné le mot…

  15. 14 novembre 2009 at 0 h 06 min

    J’avais aussi adoré ce roman ! J’ai d’ailleurs convaincu une amie de le lire et j’ai acheté un autre roman de cet auteur qui est maintenant dans ma PAL !

    • 14 novembre 2009 at 3 h 25 min

      Alors il faudra nous dire si il vaut autant le coup ! C’est quand que tu t’y mets ?

  16. 14 novembre 2009 at 7 h 37 min

    oui, il est passé aussi en voyage chez moi, et j’ai beaucoup aimé

    • 18 novembre 2009 at 1 h 52 min

      Oui j’ai vu ça ! Le contraire m’aurait étonné !

  17. 14 novembre 2009 at 7 h 39 min

    Comme je ne le connais pas encore, je le note. Peut-être est-il sorti en poche, déjà ?

    • 18 novembre 2009 at 1 h 56 min

      M’enfin, t’as lu le billet jusqu’au bout ?! 
      J’ai indiqué exprès qu’il venait de sortir en poche !! Raison de plus pour se lancer !

  18. 15 novembre 2009 at 1 h 35 min

    Je VEUX le lire !!!

    • 18 novembre 2009 at 2 h 49 min

      Mais je te rappelle que ce livre voyage grace à Ys et que je peux te l’envoyer…

  19. 19 novembre 2009 at 8 h 49 min

    ah oui, ah chouette je veux bien ! Mais c’est pas urgent, j’ai des tonnes de trucs en retard à lire avant !

    • 19 novembre 2009 at 3 h 54 min

      Et bien envoie moi tes coordonnées par mail !

  20. 21 novembre 2009 at 3 h 27 min

    j’ai bien aimé cette lecture mais je lui ai largement préféré ‘Quand tu es parti’ de la même auteure.

    • 22 novembre 2009 at 7 h 23 min

      C’était mon premier avec cet auteur mais je ne manquerais de chercher les autres !! J’ai déja commencé à regarder les occazs…
      Mais ce n’est pas raisonnable… ma PAL est décidemment trop grosse !!

  21. 24 novembre 2009 at 3 h 29 min

    Aaaaaaah mais je comprends pourquoi je n’avais pas noté la sortie poche chez toi : je me suis fiée à la couverture de ton billet.
    Désolée, miss.

    • 25 novembre 2009 at 1 h 42 min

      Ahh mais Leiloona, ya pas de soucis ! Je plaisantais dans mon commentaire !
      J’ai pris l’habitude de toujours mettre la photo du grand format mais ta remarque est pertinente. Du coup je réfléchis au choix de mettre les photos du grand format ET du poche.
      Finalement ça serait ptet plus parlant que la petite ligne en bas de billet sur les éditions existentes… !

  22. 11 octobre 2011 at 7 h 10 min

    Je viens de le terminer et je dois dire que j’ai beaucoup aimé cette lecture : c’est très émouvant.

    Un petit bemol tout de même : j’aurai aimé que la fin soit un peu plus développée.

    • 11 octobre 2011 at 7 h 37 min

      Oui beaucoup de sentiment et d’émotion dans ce roman ! Je ne me souviens plus exactement des détails de la fin mais il me semble qu’elle m’avait tout à fait convenue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *