L’encre du passé – Maël / Bauza (06-2009)

encre-du-pass-

_

Japon, période Edo.
Mohitsu est un calligraphe errant de village en village. A l’occasion d’un arrêt dans une teinturerie, il y découvre une jeune fille habile chez qui il décèle de grands talents de peinture. Il lui propose de l’emmener à Edo, la capitale, pour qu’elle devienne l’apprenti de Nishimura, un ami peintre.
S’ensuit un voyage qui les rapprochera et où le calligraphe lui enseignera son art. Mohitsu assistera à ses progrès et reprendra la route. Chacun continuera à exercer son art avec plus ou moins de bonheur… La perte d’inspiration les touchera et seul un évènement dramatique les rapprochera à nouveau.

Sublime histoire ancrée dans la réalité historique du Japon médiéval. Le récit est extrêmement réaliste et retranscrit parfaitement la vie japonaise de l’époque et ses traditions (la tenue du pinceau, les vêtements, …). Le récit est lent et caractéristique de la réserve japonaise, les non-dits, nombreux. On glisse peu à peu dans le rythme nippon de la contemplation et de la réflexion sur la vie.
Les 3 personnages symbolisent aussi une vision différente de la réalisation de leur art. Alors que l’un y trouve un refuge pour fuir les souffrances du passé, l’autre préfère les concessions artistiques.
On découvrira que l’élève apprend de son maître mais que l’inverse est aussi vrai, que la sagesse s’apprend à tout age.
Les couleurs à l’aquarelle sont absolument magnifiques et se passent de commentaires !

Cet album sur la transmission, la création artistique et la quête initiatique plaira aux fans de Japon comme aux autres, s’ils prennent le temps de la découverte et de lire entre les lignes (si je puis dire !).
Une très belle réussite !

Les premières planches sont visibles ici !

encre-du-pass-2encre-du-pass-4

encre-du-pass-3

 

Éditions Dupuis, Aire Libre – 15€

Challenge-roaarrrPrix oeucuménique 2010

 

26 comments for “L’encre du passé – Maël / Bauza (06-2009)

  1. 29 novembre 2009 at 9 h 02 min

    très tentée ;o) j’adore la calligraphie

    • 29 novembre 2009 at 2 h 36 min

      Alors tu ne pourras qu’apprécier cet album ! Même si on n’y trouve un clan de 7 samourais…
      Tu fais de la calligraphie toi-même ?

  2. 29 novembre 2009 at 9 h 08 min

    Cet album a tout pour me plaire. Je le note.

    • 29 novembre 2009 at 2 h 37 min

      On sent la fan de Fabienne Verdier ! J’espère que tu apprécieras !

  3. 29 novembre 2009 at 9 h 53 min

    Moi qui ne suis pas très BD, celui-ci m’attire d’emblée!

    • 29 novembre 2009 at 2 h 40 min

      Effectivement, je n’aurais pas pensé à toi pour celui-là !
      Qu’est-ce qui te plait ? le thème ou le dessin ?

  4. 29 novembre 2009 at 3 h 11 min

    Les deux justement! Le dessin et les couleurs sont magnifiques et puis la calligraphie comme thème m’intéresse toujours! 

    • 30 novembre 2009 at 0 h 07 min

      Bon ça me ravit alors ! J’attends ton billet !
      Même question qu’à Saraswati : tu la pratiques aussi ?

  5. 29 novembre 2009 at 3 h 22 min

    oui et c duuuuuur  grosse admiration pour fabienne Verdier, son parcours et son oeuvre et pour les  écrits de « Citrouille Amère » réédités il n’y a pas longtemps

    • 30 novembre 2009 at 0 h 10 min

      ah c’est chouette ça ! Moi je n’aurais pas la patience, je crois… même si j’aime rechercher la perfection.
      Tu devrais nous montrer ton travail !
      Sinon je ne connais pas très bien le travail de fabienne Verdier mais je sais que c’est UNE référence en la matière :)

  6. 29 novembre 2009 at 5 h 25 min

    Ta présentation est vraiment tentante !!!

    • 30 novembre 2009 at 0 h 22 min

      Tu vois ! A choisir, lances-toi dans cet album-ci !

  7. 29 novembre 2009 at 1 h 25 min

    Ces planches me trasportent déjà!

    • 30 novembre 2009 at 0 h 28 min

      Pourvu que ça se confirme après lecture !

  8. 30 novembre 2009 at 6 h 33 min

    J’ai pris des cours de calligraphie chinoise et ça me plaisait bien mais depuis j’ai arrêté par manque de temps et d’entraînement. C’est une discipline très exigeante! Une amie m’a offert le livre de Fabienne Verdier mais je ne l’ai pas lu encore! Elle a une exposition à Paris,  en ce moment,  jusqu’au 9 janvier prochain. J’espère y aller!

    • 30 novembre 2009 at 0 h 12 min

      waouh je t’admire ! Je pense effectivement que c’est un art très exigeant, toujours en quête de perfection ! Moi, je préfère les estampes qui sont plus accessibles à ma compréhension.
      Oui j’ai vu l’expo Verdier annoncée sur ton site. Si tu y vas, j’espère que tu nous feras un petit billet !
      Perso, c’est les dizaines d’expo qui passent au quai branly que je me désespère de ne pouvoir visiter…

  9. 30 novembre 2009 at 8 h 50 min

    ..j’aurais bien trop honte car c loin d’être parfait ; pour F.Verdier j’apprends par les commentaires qu’il y a une expo à Paris..génial je vais y courir !!! quant à sa démarche, la lecture de son livre « Passagère du silence » l’éclaire quelque peu. La méditation tient une grande part dans ses créations

    • 30 novembre 2009 at 0 h 16 min

      Bon tant pis…!
      J’avais déja repéré cet ouvrage. Je m’y mettrais… un jour !

  10. 30 novembre 2009 at 9 h 53 min

    Je l’ai vu à la médiathèque et j’ai bêtement hésité à le prendre pour le lire … Mais je vais réparer mon erreur en le réservant rapidement pour découvrir cette BD magnifique aux dessins et à l’histoire délicates !

    • 30 novembre 2009 at 0 h 43 min

      Tu as réussi à hésiter avec une aussi belle couverture ! Celle-là vaut vraiment le coup !
      T’as une bonne bibliothèque en tout cas, on dirait ! Question bd, elles sont pas si souvent au top…

  11. 28 août 2010 at 1 h 04 min

    Totalement d’accord avec toi. J’espère rencontrer Mael à Grenoble d’ici la fin d’année, mon libraire le connait, il est de chez nous. J’ai vraiment envie de rencontrer un dessinateur aussi talentueux.

    • 30 août 2010 at 2 h 43 min

      Petit chanceux ! J’ai vraiment adoré ce dessin ! Tu nous diras s’il a autre chose en préparation en dehors de notre mere la guerre ?

  12. 30 août 2010 at 3 h 33 min

    Après le tome 2, oui, je le demanderai

Comments are closed.