Dieu en personne – Marc Antoine Mathieu

dieu en personne 1


Auteur :
Marc Antoine Mathieu

Editeur : Delcourt

Date de parution : 09/09/2009
Prix : 14,95 Euros

Note : 4 / 5

Nous sommes en plein recensement de population et un homme barbu, dont nous ne voyons pas le visage attend son tour dans la file. Arrive le moment où il doit se présenter : il n’a aucun papier, aucun numéro d’identification, aucune traçabilité.
 » C’est à croire que vous n’existez pas ! « 
La seule identité qu’il porte, c’est Dieu.
Stupeur et perplexité générale. Puis Dieu réussit à réaliser quelques prodiges, répond de façon métaphysique aux énigmes qui lui sont présentés.
Dès lors, un énorme engouement médiatique s’organise, accompagné d’un procès gigantesque sur les actes de Dieu, coupable de tous les malheurs ici-bas.

L’auteur, connu pour ses Julius Corentin, s’attaque ici à un sujet de taille : Dieu existe-t’il ?
Sa venue sur terre est présentée à la façon d’un reportage télé retraçant les épisodes de son arrivée, les prodiges réalisées, ses réflexions métaphysiques, le tout accompagné de témoignages individuels donnant différents point de vue sur le personnage.
L’engouement médiatique auprès de sa personne est tel que Dieu devient une marionnette aux mains des humains qui lui intentent procès sur procès pour des raisons aussi diverses que la guerre, la souffrance de l’homme,… Si Dieu est la cause de toute chose, il est le coupable universel et parfait  de tout le Mal sur terre.
Le clan des défenseurs affronte celui des accusateurs et c’est à une vraie foire d’empoigne que nous assistons. Chacun cherche à ramasser quelque indemnisation pour son usage personnel. Les dizaines d’avocats aux côtés de Dieu lui conseille une attitude plus people afin de mieux mettre l’opinion de son côté.

Ce déchainement est l’occasion pour l’auteur de dénoncer les travers de notre société moderne basée sur la consommation et les plaisirs éphémères. Une société perdue qui cherche à tout prix des icones médiatiques pour mieux échapper à son inconsistance. On y découvrira des réalisateurs narrant l’incroyable arrivée de Dieu sur terre, des chaines de télé qui lui sont consacrés, des éditeurs qui sortent de faux livres témoignages de Dieu, des libraires qui ne vendent plus que ces livres-là,…
Les masses agissent comme des moutons et ne cherchent pas à sortir du système.
Bref, le profit avant tout et une société bien flippante !

Le tout est entrecoupé de vastes réflexions métaphysiques de Dieu, quelque peu obscures. Les scientifiques finissent par inventer un super ordinateur, entité supra intelligente douée de parole, seule à même de questionner et répondre à Dieu.

On retrouvera dans cet album la patte graphique de Mathieu qui, toujours dans son noir et blanc habituel, évitera les fantaisies structurelles de Julius Corentin. Nous ne verrons jamais Dieu de face, laissant ainsi planer le mystère sur sa représentation.

« Dieu en personne » est un album qui pose beaucoup de questions donc, et la solution finale qui tombera comme un couperet en surprendra plus d’un ! La quête de sens se révèlera finalement plus essentielle que la réponse elle-même.

Je dois dire que la lecture m’a tout d’abord enchanté par son originalité et la critique acerbe et extrêmement juste des humains. Pourtant, j’ai tout de même été quelque peu ennuyée par certaines envolées métaphysiques qui m’ont quelque peu perdues et ces longueurs m’ont empêchés d’apprécier pleinement cet album.
Je reconnais pourtant que c’est un album extrêmement fort qui contient de riches réflexions. Passer à côté me semble vraiment dommage même si ça reste une lecture plutôt cérébrale à réserver aux lecteurs avertis. Le grand public n’y trouvera pas son compte de rêveries !

Les premières pages sont à lire ici !

L’avis de Mo(rue) la Fée est !

Avez-vous noté la date très précise de publication…. ?

dieu en personne 6
dieu-en-personne-3.jpg
Challenge roaarrr

 grand prix de la critique acbd 2010

Prix bdboum 2009

 

21 comments for “Dieu en personne – Marc Antoine Mathieu

  1. tibouba
    7 mars 2010 at 4 h 59 min

    Un poil trop cérébral, c’est ce que j’en pense également mdame choco.
    Comme quoi, les grands esprits se rencontrent. Ton 4 aurait donné un 3.5 chez moi.
    Bien pensé, documenté, philosophe, mais trop souvent longuet.

    • 7 mars 2010 at 0 h 27 min

      Ah ! ça me rassure…
      C’est un des coups de coeur de mon libraire parisien préféré  et j’ai été déçue de ne pas l’apprécier autant que lui…
      Je dois dire que j’ai beaucoup hésité entre les 2 notes justement et que j’ai tranché pour la valeur haute car c’est tout de même du Mathieu !
      T’as lu d’autres trucs récemment Tibouba?

  2. Ys
    7 mars 2010 at 5 h 24 min

    J’ai apprécié le fond, les questions soulevées, et mêmes les quelques envolées métaphysiques, mais alors, qu’est-ce que le dessin est monotone !

    • 7 mars 2010 at 0 h 28 min

      Je dirais que c’est l’univers graphique de Mathieu qui est comme ça. Soit on aime, soit on aime pas, comme dirait un ami !

  3. 7 mars 2010 at 3 h 02 min

    Tout pareil que toi Choco. J’ai trouvé la chose interressante mais le procès est un peu long.

    • 8 mars 2010 at 9 h 19 min

      Contente de voir qu’on se rejoint sur ce titre, faute de se rejoindre sur Chabouté !

  4. 7 mars 2010 at 3 h 34 min

    Il est bien mais il est un peu long cet album. A lire plutôt « Le musé du Révolu » ou les aventures de Julius Corentin Acquefacques…

    • 8 mars 2010 at 9 h 20 min

      Décidemment tout le monde semble penser la même chose sur les longueurs…
      Bien d’accord pour les Julius Corentin !

  5. mayday
    8 mars 2010 at 0 h 47 min

    Cérébral comme d’habitude chez Marc Antoine Mathieu, mais à mon avis, un de ses récits les plus faciles. Certes Les Julius Corentin sont un cran au dessus, mais leurs scénar sont plus tordus, et un « non initié » aura peut être plus de mal à rentrer dedans.
    Coup de coeur, c’est un peu exagéré mais un très bon album de l’année 2009 c’est sûr.

    • 8 mars 2010 at 9 h 40 min

      Récit plus facile ? Et bien non, tu vois, les Julius avec l’absurde et l’imaginaire m’ont semblés plus facile au contraire. Pourtant j’étais non initié à Mathieu…
      C’est bizarre, tu t’es reconnu dans mon libraire préféré…
      Et sinon, rappelle toi, il était bien question de nos coups de coeur 2009 quand on a parlé de lui ! Si si !
      Ton frère m’a conseillé le Nate Powell chez Ecritures mais j’ai pas adoré comme lui. Tu l’as lu ?

  6. 8 mars 2010 at 3 h 02 min

    je te rejoints pleinement sur la conclusion que tu fais. J’ai passé un bon moment de lecture mais un poil trop cérébral sur certains passages ^^

    • 8 mars 2010 at 9 h 43 min

      Ah ben toi aussi ! Je n’avais lu que des éloges mais finalement il existe quand même des avis plus nuancés !
      j’avais loupé ta chronique… je la rajoute !

  7. 8 mars 2010 at 5 h 26 min

    Vu que mon cerveau est plutôt en vacances ces temps-ci, je ne la note pas et pourtant, le sujet avait de quoi intéresser !

    • 8 mars 2010 at 0 h 06 min

      Garde le dans un coin de ta tête tout de même, ça reste un bon album !

  8. 8 mars 2010 at 9 h 48 min

    ah ! merci pour le clin d’oeil ! Et comme tu as remarqué, j’ai mis le (rue) à la porte de mon blog. Cela était de trop !^^

    • 8 mars 2010 at 0 h 13 min

      Oui j’ai lu quelque part l’origine de ton pseudo et il me semble que tu disais que ça devenait lourd à porter.
      Du coup, quand j’ai vu que tu abrégais le pseudo, j’ai compris le pourquoi !
      Faut que les lecteurs s’habituent maintenant !

  9. 16 mars 2010 at 0 h 43 min

    Ca me tente bien, à voir si ce n’est pas trop trop intello quand même, et pas trop.. enfin j’me comprends quand ça part dans un sens tout ce qui touche à la religion me hérisse! (mais j’suis pas contre un p’tit débat). Comment as-tu pu oublier Romain Duris?!!! Choco, je vais finir pas y croire, t’es sans coeur! :D

    • 17 mars 2010 at 1 h 58 min

      ça part dans la religion mais c’est plutôt critique aussi. Moi non plus, je suis pas trop branché Dieu and Co… et ça ne m’a pas gênée dans cet album.
      Bref, c’est plutot du côté intello qu’il faut se méfier en effet mais ça reste à lire selon moi/
      A toi de voir ! :)

      Ben voui, j’ai  répondu trop vite à mon questionnaire de swap… j’ai oublié plein de bogosses… !!

Comments are closed.