Swallow me whole – Nate Powell (01-2010)

 

swallow 1

Auteur : Nate Powell
Editeur : Casterman, Ecritures
Date de parution : janvier 2010
Nombre de Pages : 200
Prix : 15 Euros

Note : 4  / 5

Ruth et Perry sont deux adolescents américains ordinaires, selon les apparences.
Pourtant chacun est habité par une obsession intime. Ruth est obnubilée par les insectes qu’elle collectionne. Ces derniers lui parlent et elle cherche une vérité compréhensible à elle-seule dans l’ordre des bocaux qui les contiennent. Son frère, quant à lui, voit sortir de son crayon un petit bonhomme sorcier qui lui ordonne de tout lâcher pour laisser libre cours à ses pulsions dessinatrices.
Pour ne pas perturber leur parents, déjà affectés par la maladie de la grand-mère qui perd la boule et qui loge désormais chez eux, les 2 adolescents ne confient à personne leur troubles et ont des difficultés à se socialiser.

Ruth et Perry, fuyant les affres de l’adolescence, s’enfuient alors dans un monde imaginaire, peuplés de fantômes. Chaque personnage est sur la corde raide, alternant folie et raison. La grand-mère mourrante plombe un peu plus l’ambiance familiale par ses propres délires et son lent dépérissement inéluctable qui renvoie ses petits-enfants au temps qui passe et à la mort. Les réalités du quotidien sont brutales et seul l’imaginaire permet à la fratrie de la supporter. Une folie, tantôt rassurante, tantôt effrayante et cauchemardesque.

Kate et Perry sauront-ils passer ce cap difficile ?
Nate Powell laisse une fin ouverte : au lecteur d’ y mettre ses propres conclusions.
L’auteur travaille auprès d’adultes souffrant de troubles de développement. Son expérience nous donne ainsi un récit très réaliste. Alternant scènes banales du quotidien avec des périodes d’hallucinations, le récit permet de comprendre que le passage de l’adolescence à l’âge adulte ne se fait pas toujours avec facilité.
Le dessin, par ses « fantaisies » visuelles (insectes qui envahissent la page, par exemple) recrée parfaitement un univers orinirique et sombre qui dévore petit à petit l’esprit des 2 jeunes et plus particulièrement celui de Kate qui s’enfonce de plus en plus. Le lecteur sera parfois perdu mais celà semble voulu pour mieux appréhender et comprendre le mécanisme hallucitaoire des personnages.

« Swallow me whole  » (ou « avale-moi tout entier« ) est un album dur et exigeant qui a reçu l’Eisner Award du meilleur Graphic Novel de l’année 2009.


L’avis de Mathieu

swallow-2.jpg

swallow-3.JPG

swallow-4.JPG
Challenge roaarrr Prix Eisner 2009

22 comments for “Swallow me whole – Nate Powell (01-2010)

  1. 15 mars 2010 at 9 h 32 min

    je n’avais pas encore remarqué cette bd, faut que j’ouvre l’oeil maintenant!

    • 15 mars 2010 at 0 h 04 min

      Je vais te dire que je serais complètement passé à côté aussi si le Mathieu que je cite à la fin ne m’en avait pas parlé…

  2. 15 mars 2010 at 0 h 28 min

    Une super famille ! J’ai bien envie de le lire celui-là car j’aime beaucoup les bd américaine (autres que super-héros) telle que celle-ci.

    • 15 mars 2010 at 0 h 07 min

      Une super famille… lol !
      Je ne sais pas si tu as lu Craig Thomson mais je dirais que c’est plutôt dans ce courant là. Si tu as aimé celui-ci, tu drvrais aimer celui-là ! D’ailleurs, ils ont le même éditeur…

  3. 15 mars 2010 at 0 h 51 min

    j’aime bien cette collection, on a de gandes histoires qui se lisent moins vite!
    Pour celui ci, je ne sais pas, un peu sombre, non?

    • 15 mars 2010 at 0 h 11 min

      Lol ! depuis quand tu juges au poids ?!
      Une bd améraine de qualité mais un peu sombre c’est certain : l’adolescence n’est jamais super réjouissante non plus… rappelle-toi tes jeunes années !

  4. 15 mars 2010 at 2 h 39 min

    J’adore cette collection… Je viens d’ailleurs de m’acheter « manteau de neige » que je vais bientôt lire !!! Pour celui là j’hésite : il m’a l’air très sombre, non ?
    Bon lundi Choco !

    • 15 mars 2010 at 0 h 41 min

      Ah ! tu as bien fait, j’ai beaucoup aimé cet album et je venais de dire justement que ça se rapprochait du Nate Powell !
      Un peu sombre oui mais pas tant que ça. Disons que c’est le passage à l’age adulte est peu évident et que c’est pas très jouasse. Mais rien de déprimant non plus…
      enfin bref, je suis pas très claire là lol !

  5. 15 mars 2010 at 4 h 28 min

    encore Casterman et toujours Ecritures ! Décidément, ils collectionnent les perles. Je l’ai repérée jeudi chez mon libraire et j’ai hésité à la prendre vu que tu nous avais annoncé que tu nous la présenterais… bon, j’ai pis d’autres perles mais celle-là me manque visiblement ^^

    • 15 mars 2010 at 0 h 44 min

      Bien voui, ils ont vraiment une collection de qualité !
      Ce n’est pas un coup de coeur mais c’est un très bon album. Il m’a fallu réfléchir à ce que j’ai lu pour comprendre pleinement la portée de l’album. Bref, il est à lire posément et même à relire pour bien comprendre toutes les subtilités !
      Tu as pris autre chose chez ton libraire à la place ? :)

  6. 15 mars 2010 at 0 h 47 min

    Ca m’intéresse! Je vais le guetter attentivement dans ma librairie (mais c’est pas sûr qu’il l’ait)…

    • 15 mars 2010 at 2 h 01 min

      Meuh si, tu vas dans une bonne librairie j’imagine ! Et c’est pas ce qui manque dans ton coin des librairies !!

  7. 15 mars 2010 at 0 h 47 min

    Oui, j’ai même un peu abusé ^^, mais j’ai notamment pris Sutures, 5000 km par secondes et Kaboul Disco qui avaient motivé mon petit déplacement

    • 15 mars 2010 at 2 h 06 min

      MDR !
      Je ne te jeterais pas la pierre pour Sutures que j’ai adoré !
      Quand aux autres… pas lu !
      Moi en ce moment, je louche sur le nouvel album de Toppi !

  8. 16 mars 2010 at 8 h 21 min

    Ben écoute la BD lue en 30 minutes, cela finit pas énerver!je n’en achète plus.
    Mon adolescence? Ouh c’est loin. Mais j’ai celle des autres sous les yeux chaque jour, ouh lala!

    • 16 mars 2010 at 9 h 48 min

      Tu sais c’est un peu le principe de la bd…y’a pas beaucoup de texte lol
      N’empêche, faut s’attarder sur les dessins tout de même !
      POur ce titre là, je te rassure, ce n’est pas le cas ! tu as droit à 200 pages !

  9. 16 mars 2010 at 2 h 16 min

    Le prix que cet album a reçu est signe, pour moi, de le noter ! Et puis, j’aime pratiquement tout ce qui parait dans cette collection !

    • 16 mars 2010 at 0 h 14 min

      Oui moi aussi, je suis rarement déçue par cette collection !

  10. 16 mars 2010 at 0 h 47 min

    J’suis sûre que ça va me plaire!! Enfin, à condition que la fin ouverte ne me perturbe pas et soit bien amené…

    • 17 mars 2010 at 2 h 03 min

      Difficile d’expliquer sans dévoiler !
      En tout cas, je ne me suis pas senti frustrée en refermant la bd.

Comments are closed.