Sarah Cole – Gregory Mardon

 

sarah cole 1

 

 

Auteur : Grégory Mardon, d’après Russell Banks
Editeur : Futuropolis

Date de parution : 7Mai 2010
Prix :  17 Euros

 ISBN : 9782754803380

 80 pages

 

 

Note : 1 / 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après sa journée de travail, Paul est descendu au Osgood’s bar où il a ses habitudes. Une femme l’accoste, suite à un pari entre copines. Elle s’appelle Sarah Cole. C’est une mère de famille malheureuse qui élève seule ses enfants. Sa vie est plutôt ratée : elle est moche et seule. Son travail peu épanouissant consiste  » à mettre des guides TV dans des cartons « . Paul, lui, est avocat. Plutôt bel homme, il est divorcé et gagne bien sa vie. Ces deux personnes que tout sépare vont, contre toute attente, sympathiser et même se séduire. Sauront-ils faire fi des préjugés ? Eprouvent-ils véritablement de l’amour ?

 

Je n’ai pas lu la nouvelle de Russell Banks dont est tiré cet album mais c’est le nom du romancier qui m’a fait lire cette bande dessinée. Malheureusement, je dois dire que j’ai été très déçue…

 

Je ne connaissais pas le dessin de Mardon et je dois dire que je ne l’ai pas trop apprécié sur cet album. Si l’ambiance en noir et gris est agréable, les traits sont gros et les personnages traités en de simples traits. Il faut reconnaitre qu’il a su parfaitement retranscrire la laideur de Sarah, qui est franchement répugnante et qu’il caricature sur certaines cases en personnage bestial ! On reconnait aussi la bogossitude lisse de Paul.

 

Le récit, quant à lui, m’a tout bonnement ennuyé. Si l’idée de départ est originale : une histoire d’amour entre un beau mec et un laideron, si le tour plein de noirceur que prend l’histoire est intéressante, je dois avouer que je n’ai pas trop compris la fin de l’histoire. L’épilogue tombe et voilà fin de l’histoire ?

On y trouvera des questionnements sur la révélation publique de leur relation hors norme. On  ressentira le regard un peu surpris et désaprobateur des gens devant celle-ci.

Pourtant,j’ai trouvé le tout un peu trop léger.

Je ne sais si la nouvelle de Banks prend le même chemin. ça serait intéressant de connaitre l’avis de ceux qui l’ont lu (manifestez-vous !).


Bref, frustration sur cette histoire qui semblait intéressante pourtant mais qui m’a parait un peu trop creuse pour plonger profondément dans les méandres de l’esprit de Paul et de Sarah, et comprendre leur réaction.

 

 

sarah-cole-2.jpg

 

sarah-cole-3.jpg

 

sarah-cole-4.jpg

 



16 comments for “Sarah Cole – Gregory Mardon

  1. 9 avril 2010 at 9 h 40 min

    Comme livres de Mardon, je te conseille « Vagues à l’âme » et « Leçon de choses ». Ton billet me fait peur ! J’aimais bien Grégory Mardon…. snifffffff.

    • 9 avril 2010 at 0 h 34 min

      Merci pour les conseils ! Il me semble d’ailleurs que son dessin est différent sur ses autres albums. Les quelques planches que j’ai vu me plaisent bien plus !

      Mais non, c’est pas mon billet qui fait peur, c’est la tête de Sarah !

  2. 9 avril 2010 at 0 h 29 min

    Je ne suis pas très attirée par l’histoire et ton avis n’aide pas ! Par contre, de Grégory Mardon, j’avais beaucoup aimé « Le fils de l’ogre » où son style de dessin collait bien à l’histoire !

    • 9 avril 2010 at 0 h 37 min

      Je me le note dans un coin de la tête ! Je pense que j’en relirais plus tard quand même du Mardon !

  3. Ys
    9 avril 2010 at 5 h 10 min

    C’est vrai qu’elle n’a pas l’air gâtée en vache qui rit ! Un raté de Futuropolis alors ?

    • 9 avril 2010 at 0 h 40 min

      Un raté, je ne sais pas… Je n’ai pas trouvé d’autres avis sur le net. Il n’est pas encore sorti et personne ne l’a lu. Faudrait voir avec ses autres albums pour voir si c’est dans la droite ligne de son travail…

  4. 9 avril 2010 at 0 h 53 min

    « Mais non, c’est pas mon billet qui fait peur, c’est la tête de Sarah !  » La Tête et le postérieur aussi !

    • 11 avril 2010 at 3 h 10 min

      Mouahaha ! Et encore, tu l’as pas vu toute nue…

  5. 10 avril 2010 at 9 h 23 min

    Les dessins ne me déplaisent pas mais c’est vrai que le contraste entre Sarah et Paul est saississant. Je n’ai pas lu la nouvelle de Banks, je ne la connaissais même pas. Cela dit, Banks est parfois irréguliers dans ses écrits.

    • 11 avril 2010 at 3 h 13 min

      La nouvelle fait partie d’un recueil mais je ne sais plus lequel…

      Je dois dire que je ne peux te conseiller cet album mais l’auteur est surement à découvrir dans ses précédents albums !

  6. 10 avril 2010 at 2 h 03 min

    bon ben c’est pas encore demain la veille que je découvrirais Banks et Mardon. Bah, j’ai pu qu’à me consoler sur l’épaule de Benjamin

    • 11 avril 2010 at 3 h 15 min

      Non malheureuse !!! Pas Benjamin !!!

      Prends un Chabouté tiens, là comme ça au hasard lol

  7. 11 avril 2010 at 0 h 50 min

    Moais bof…. Même sans ton billet, j’aurais feuilleté l’album parce que Futuro, mais le dessin est vraiment moche!! Alors si en plus du plus, l’histoire suit le même chemin… (Le 7 mai elle sors?! T’es un peu en avance!! t’arrives à avoir des SP en BD! chapeau!!)

    • 11 avril 2010 at 3 h 32 min

      Ben voui, déception pour un futuro… tout arrive !

      C’est pas tout à fait un SP, je l’ai reçu en feuilles volantes…

      En fait, ma librairie collabore à la revue Page. On nous donne une liste des titres qui sont susceptibles de paraitre dans le magazine, on choisit ceux qui nous intéresse et on reçoit les épreuves. Après si des titres nous ont plu, on peut demander de faire un article.

      C’était la première fois qu’on me faisait « participer ». Mon responsable, sachant que la BD me branche, m’a fait passer les listes. J’en ai demandé plusieurs. En ai reçu 3 dont un que j’ai pas demandé (le dernier Clowes) et un autre, qui a l’air super chouette (L’empoisonneuse chez actes sud) mais trop tard pour le proposer dans Page. Bref, c’est pas très simple et pas super carré, j’ai l’impression…

       mais bon, je suis contente qu’on ai pensé à moi ! J’espère que ça sera renouvelé !

      Sinon, oui, je reconnais que les SP en BD, c’est pas simple…  FAut être super pote avec le repré et bosser dans une librairie de référence je crois !

  8. 12 avril 2010 at 0 h 40 min

    J’ai du mal à lire Russel Banks… D’ailleurs j’ai encore un titre de lui qui traîne depuis des mois dans ma pal !

    Peut-être qu’en BD, l’approche de cet auteur me serait plus facile…

     

    • 12 avril 2010 at 0 h 01 min

      De lui, j’ai beaucoup aimé Bone, De beaux lendemains ne m’a pas spécialement marqué et La réserve m’a franchement déçu. Donc bon…

      En tout cas, la bd… je t’aurais prévenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *