Les derniers jours d’Ellis Cutting – Thomas Vieille

 

ellis cutting 1

 

 

Auteur : Thomas Vieille

Editeur  : Gallimard, Bayou
Date de parution : Mai 2010

Prix :  16,50 Euros 

  108 pages

 

 

Ellis Cutting est un homme en fuite. Poursuivi par une bande de cow-boys qui en veulent à sa peau, il se réfugie dans une petite ville de chercheurs d’or, enfouie sous la neige. On ne saura pas pourquoi et peu importe. Un curieux passeur prophétique lui confie qu’il y laissera la vie. La route se termine mais il ne le craint pas. De toute façon, il n’a pas « de quoi payer une autre traversée »…

 

Nous voilà plongé en pleine ruée vers l’or, dans une ambiance western qui s’accompagne de personnages truculents : un chercheur d’or muet qui se fait piquer tout l’or qu’il trouve, une bande de truands, une bourgeoise visionnaire qui cherche à convaincre du miracle de la cinématographie, un barman qui loue des chambres avec filles de joie, un juge corrompu, et des tueurs à gages dont le devoir est aussi de supprimer quiconque à connu Ellis Cutting…

C’est au son de Bob Dylan, Bruce Springsteen ou encore Johnny Cash que ces humains qui cherchent (ou pas) à échapper à leur destin apprendront l’implacabilité de la destinée.

Si le destin de chacun est tracé, il ne se produira peut-être pas de la manière qu’on le pense…

 

Non dénué d’humour, cet album se déroule pourtant comme une tragédie grecque : un passeur, le Destin qu’on ne peut déjouer. Mélangeant les genres, l’auteur nous offre un étonnant album qui dépasse les codes du western pour se transformer en un récit fortement décalé.

 

Le dessin, plutôt sobre et naïf, se fait au trait épais et on pourra regretter l’absence de détails.

 

Je ne suis pas entièrement convaincue mais l’album se laisse lire avec plaisir mais que j’aurais souhaité plus dense.

Un premier album tout de même intéressant donc pour ce jeune auteur à suivre.

 

 

 

ellis-cutting-2.jpg

 

 

ellis-cutting-4.jpg

 

ellis-cutting-3.jpg


12 comments for “Les derniers jours d’Ellis Cutting – Thomas Vieille

  1. 24 juin 2010 at 2 h 43 min

    Tes billets me rappellement régulièrement les quelques BD qui m’attendent patiemment dans ma pal. J’y viendrai, un jour… 

     

    • 24 juin 2010 at 3 h 33 min

      Tu n’as qu’à rejoindre le mouvement de Mango et sa Bd du mercredi ! ça te sera peut-être plus motivant !

  2. 25 juin 2010 at 8 h 06 min

    Sortez les trompettes, voici le 2ème titre pour ma participation à ton challenge :

    http://reves-de-lecture.over-blog.com/article-les-paupieres—yoko-ogawa-52882911.html

    • 25 juin 2010 at 1 h 30 min

      Moi je dis que tu vas nous faire un petit challenge sensei, sans t’en rendre compte !

  3. Ys
    25 juin 2010 at 1 h 26 min

    j’ai reçu ma commande BD à la bib, et ça me désole quelque part parce que je n’arriverai pas à lire tout ce qui me tente, même en BD (elles sont d’ailleurs de plus en plus grosses !).

    • 25 juin 2010 at 1 h 36 min

      Ah mais raconte ! Qu’est-ce que tu as reçu ?!

      En tout cas, tu comprends ma frustration, moi qui recois tous les jours des floppées de nouveautés !!

  4. Ys
    26 juin 2010 at 0 h 05 min

    tiens, gros scoop, le blog de la médiathèque est ici :

    http://leblogotheque.over-blog.com

    le temps que je catalogue tout ça, les prochaines BD seront pour la fin de la semaine prochaine. Tu vas pouvoir constater l’étendue de ma frustration…

    • 28 juin 2010 at 0 h 43 min

      Ah ! tu fais même un blog pour la biblio ! Quelle bonne idée !

      Allez catalogue ! catalogue ! Au boulot ma fille !

  5. 28 juin 2010 at 9 h 00 min

    je ne sais pas trop quoi en penser à vrai dire. Le graphisme me fait penser à Olivier KA sur les deux premiers visuels que tu proposes, et j’aime assez. Après, j’imprime la couverture dans un petit coin de ma tête mais je ne garantis pas la lecture. Pas en sachant tous les Toppi qui m’attendent en tout cas

    • 28 juin 2010 at 3 h 00 min

      Ben mon avis est assez mitigé aussi… Ma collègue BD a bien aimé, elle, et moi, bon, j’ai trouvé ça pas mal mais sans plus.

      Les toppi sont bien évidemment prioritaires, ça va de soi ! On joue pas dans la même catégorie là !!

  6. 21 janvier 2011 at 4 h 00 min

    Très bon livre à mon goût… billeté prochainement…

    • 22 janvier 2011 at 3 h 47 min

      Je dois dire qu’avec le temps, je n’en garde pas un souvenir mémorable mais bon c’était une lecture agréable en tout cas.

Comments are closed.