Lydie – Lafebre / Zidrou

lydie-1Bienvenue dans l’impasse du bébé à moustaches ! Dans ce quartier où tout le monde se connait et se respecte, nous allons suivre plus particulièrement Camille. Jeune femme simple d’esprit, elle vit avec son père et n’a pas connu sa mère, morte en couches. Camille attend à son tour un enfant (de père inconnu) mais accouche d’une petite Lydie, mort-née. Le sort semble s’acharner sur cette famille et le père peine à gérer le drame. Sa fille s’enfonce dans le déni et la souffrance. Jusqu’au jour où elle émerge de sa douleur pour annoncer à tous le retour de sa petite Lydie, ressuscitée par la grâce du ciel. Devant la joie et le bonheur de l’accouchée, tout le quartier se met à jouer le jeu et à faire semblant que la petite Lydie est vivante.

  » Mon bébé ! Les anges du ciel me l’ont rapporté ! Je le savais bien, moi, que le Bon Dieu ne pouvait pas garder mon petit bébé auprès de lui. La place d’un bébé, c’est contre le coeur de sa maman, pas au paradis « 

 Nous sommes dans les années 30 et nous voilà plongé dans l’ambiance bon enfant de ce quartier populaire où chacun est solidaire de son voisin. Il y a le médecin dévoué qu’on appelle en pleine nuit pour la maladie d’un bébé imaginaire, il ya les voisines qui s’extasient sur sa beauté, les enfants qui jouent à l’école avec la petite Lydie, etc…
Tout le quartier, dans un geste d’humanité et de compassion, va se comporter comme si le bébé vivait. Au fil des années, Lydie grandit : elle apprend à marcher, va à l’école, se fait des copines. Personne ne trahit la supercherie et chacun se tient à cette ligne de conduite que le quartier s’est imposé sans concertation.
Camille vieillit et continue de croire que sa fille est vivante, poursuivant un délire obsessionnel jusqu’à sa mort.

Je dois dire que cet immense mensonge m’a pas mal gênée au début. Il y a quelque chose de terriblement malsain dans ce déni que tout le monde semble encourager. Et puis finalement, comme les habitants du quartier, on voit la jeune femme heureuse et épanouie. De quel droit devons-nous lui asséner une vérité insupportable qui l’obligerait peut-être à vivre dans la douleur ? Est-ce que ce n’est pas une preuve d’humanité de cacher à nos proches l’insupportable pour mieux les préserver ? Et Camille est-elle réellement la folle qu’elle semble être ? Crois-t’elle à cette invention ou bien est-ce une solution personnelle pour mieux gérer sa douleur ?

L’histoire nous est raconté de façon très originale par la statue de la vierge abritée dans une niche d’une maison du quartier. Témoin unique de tout ce qui s’y passe, la statue attire à elle tous les souhaits et les plaintes des habitants du quartier qui font appel à sa générosité et à sa compassion. Impuissante, elle regarde les Hommes s’agiter et s’en remettre à ses bonnes graces par dépit.

Le côté nostalgique est parfaitement mis en valeur par un dessin dans les tons sépias qui accentue l’impression d’histoire du temps passé que l’on vous raconte au coin du feu. Les personnages sont très expressifs et certains arborent même ce qu’on appelle une « gueule ».

Lydie se révèle au final un album très touchant et extrêmement fort ! A découvrir, sans aucun doute !

 

D’autres avis  :
Mélopée, Bulles et onomatopées, Béné.

Liens :
Vous pouvez lire les premières pages de l’album ici.

 

 

lydie-2

 lydie-3

 

 

 

 

Titre : Lydie
Dessinateur :
Lafebre, Jordi
Scénariste : Zidrou

Éditeur : Dargaud
Date de parution : Avril 2010
Prix : 14,50  €
60 pages

 

 

19 comments for “Lydie – Lafebre / Zidrou

  1. 20 septembre 2010 at 9 h 46 min

    Oulalala! Il FAUT que je lise cet album!!!

    Je sens que Zidrou est un des scénaristes que je vais suivre de très près…

    As-tu lu « La Vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien »?

    • 20 septembre 2010 at 8 h 05 min

      Non pas encore !! mais je l’avais repéré quand il est sorti ! Par contre, je n’avais pas fait le lien avec Zidrou ^^

  2. 20 septembre 2010 at 0 h 42 min

    Il est dans ma PAL … j’ai craqué pour la couverture (et puis, j’avais aussi lu un billet élogieux dessus !)

    • 20 septembre 2010 at 8 h 05 min

      Ben alors, qu’est ce que tu attends !

  3. Kactusss
    20 septembre 2010 at 0 h 55 min

    Je suis content qu’il t’es plu. Et tiens-toi bien, j’ai un notice sur mon blog !

    • 22 septembre 2010 at 0 h 12 min

      Tu as peur que je harcèle encore ?! ^^

      fait chier, je trouve pas ton billet…

  4. 20 septembre 2010 at 1 h 31 min

    J’adore la richesse des illustrations et l’histoire semble touchante.

    Tu m’as convaincu !

    Merci !

    • 22 septembre 2010 at 0 h 19 min

      Oui c’est le moins qu’on puisse dire, tu verras !

  5. 20 septembre 2010 at 6 h 08 min

    Ah, qu’elle est belle cette BD ! Les dessins, le scénario, tout m’avait plu malgré le sujet très triste. Un vrai beau livre à posséder !

    • 22 septembre 2010 at 0 h 21 min

      Pas à posséder pour moi mais je suis une fille difficile à l’achat de bd !

  6. 20 septembre 2010 at 6 h 14 min

    Tout comme toi, le sujet me gêne mais si tu es passée outre cette gêne, je devrais aussi Enplus, les dessins sont vraiment beaux. Je la note !

    • 22 septembre 2010 at 0 h 25 min

      Oui finalement, tu finis par être embarquée dans leur histoire et tu comprends leur choix.

      Bon et sinon, et ce Chabouté… ?

  7. 20 septembre 2010 at 0 h 35 min

    Intrigant pour le moins… Je le feuilletterai à l’occasion pour voir si je me laisse définitivement tenter.

    • 22 septembre 2010 at 0 h 31 min

      Quitte à le lire en entier sur place…

  8. 23 septembre 2010 at 0 h 46 min

    Je ne sais plus sur quel blog j’avais noté ce livre mais tu viens de me redonner envie de le lire … Pour une prochaine BD du mercredi tiens !

    • 24 septembre 2010 at 1 h 25 min

      On a en beaucoup parlé il me semble ! Parfait pour les mercredi de Mango ! ;)

  9. 7 janvier 2011 at 2 h 13 min

    J’ai adoré cette BD ! C’était mon choix pour ma BD du mercredi cette semaine ! Un gros coup de coeur ! ;-)

    • 10 janvier 2011 at 0 h 50 min

      Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi mais c’est une BD intéressante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *