Quitter saigon, mémoires de viet kieu – Clément Baloup

 

  quitter-saigon-1.jpeg

 

Auteur : Clément Baloup

Editeur : La boite à Bulles

Date de parution : Juillet 2006 – 70 pages

Nouvelle édition augmentée : Août 2010 – 95 pages

Prix : 16€

 

 

 

Après une première édition en 2006, La boite à Bulles réédite aujourd’hui une nouvelle édition de « Quitter Saigon » avec une vingtaine de pages supplémentaires.

Alors qu’un deuxième volume est en préparation, ce premier opus se penche sur la mémoire des viet kieus. Les viet kieus, ce sont les vietnamiens condamnés à l’exil et marqués par la guerre qui toucha leur pays.

Eparpillés sur la planète, ils ont essayés de reconstruire leur vie en occultant plus ou moins leur passé.

Et c’est la mémoire de ces immigrés que Clément Baloup nous invite à découvrir. Autant dire qu’il les connait bien : son père est un de ceux-là.

 

A travers l’histoire et le témoignage de 4 exilés, Clément Baloup dessine le portrait extrêmemnt touchant de ces hommes qui ont tout quittés pour vivre libre. On découvre tout d’abord le père de l’auteur qui évoque les années de la guerre, le quotidien fait de virées entre copains, le manque de travail, l’occupation américaine et ses G.I.’s.

Ensuite le second témoignage porte principalement sur les camps où les communistes arrivés au pouvoir enfermaient les fonctionnaires de l’ancien gouvernement : privations, faim, froid, séances d’autocritiques, rien ne leur est épargné…

Le troisième exilé raconte son enfance de petit vietnamien blond, proie des japonais envahisseurs traquant le moindre occidental, son adolescence sous domination française puis américaine et enfin son départ pour la France.

Le dernier récit décrit le départ précipité d’un jeune garçon et de sa famille pour fuir les communistes. Oubliés en pleine mer par le bateau qui devait les transporter, ils vivront un véritable calvaire avant d’être sauvé in-extremis.

 

4 témoignages donc, poignants de vérité que Clément Baloup nous invite à garder en mémoire par respect pour ces exilés et pour les nombreuses souffrances de la guerre.

L’auteur utilise une palette monochrome pour évoquer les souvenirs du passé, donnant ainsi plus de force à des histoires qui n’en manquent pas. Le temps présent est, quant à lui, chatoyant et l’utilisation des couleurs se fait un peu trop forte à mon goût mais marquant ainsi la rupture que l’exil a dû provoquer dans l’identité de ces hommes. Pas d’émotion larmoyante ici mais des faits bruts racontés avec précision et pudeur.

 

Un album digne, touchant qui rend honneur à ces nombreux exilés. A lire !!

 

 

quitter-saigon-2.jpg

 

 

 

quitter-saigon-3.jpg

 

 

quitter-saigon-4.jpg

 

C’était ma BD du mercredi avec Mango et les zôtres !

 

bd du mercredi

 

  Challenge roaarrr

Prix Oeucuménique 2011

 

Un grand merci à Babelio et à LA boite à Bulles pour cette découverte !

 

 


11 comments for “Quitter saigon, mémoires de viet kieu – Clément Baloup

  1. 27 octobre 2010 at 0 h 19 min

    Les images me plaisent et l’histoire rejoint celle que j’ai lue dans Ru, un roman que j’avais beaucoup aimé! Je tâcherai de lire celle-ci aussi! 

    • 31 octobre 2010 at 4 h 33 min

      Oui tout à fait, les 2 oeuvres se complètent bien !

  2. 27 octobre 2010 at 1 h 18 min

    bonjour

    puisque vous êtes passionné(e) de lecture, je vous propose de vous intéresser à mon troisième roman, « la messe bleue », édité chez ATRIA, qui raconte une affaire très singulière et très personnelle. Avoir sur le blog http://lamessebleue.centerblog.net/ ou sur le site de l’éditeur.
    merci
    bien cordialement,

    josé

  3. 28 octobre 2010 at 2 h 07 min

    Le sujet est bien sûr intéressant mais je ne suis pas franchement séduite par le dessin. A feuilleter pour se faire une meilleure idée.

    • 31 octobre 2010 at 4 h 39 min

      Oui un sujet à la portée historique et universelle ! Quant au dessin, tout est une question de goût ! Moi j’ai apprécié !

  4. 28 octobre 2010 at 2 h 08 min

    Salut! je vois que tu es une passionnée de littérature et sa tombe bien! Je suis une élève de 1ère littéraire et je fais un tpe avec comme problématique:Comment la littérature à t-elle fait évoluer la société. Pourrais-tu m’apporter ton aide en ce qui concerne mon premier axe qui est:La littérature miroir de la société.

    Tu peux m’envoyer un email à l’adresse suivante: meelie2b@gmail.com

    Je te remercie d’avance

    • 31 octobre 2010 at 4 h 40 min

      Je suis désolée mais je n’ai pas le temps de t’aider pour du travail scolaire…

  5. 28 octobre 2010 at 8 h 01 min

    moi aussi j’ai bien aimé cet album. Je prépare un petit billet là-dessus mais mes impressions ne sont pas très éloignées des tiennes

    • 29 octobre 2010 at 8 h 47 min

      Alala, chère Mo’… j’ai tellement de retard que ça fait une éternité que je ne suis pas passée chez toi…

  6. 2 novembre 2010 at 0 h 08 min

    Ouh la, je ne sais pas si cette BD est pour moi, même si le sujet est intéressant…

Comments are closed.