La piscine de micheville – Baru

 

 

piscine de micheville 01villerupt 1966

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Baru

1ère édition : Dargaud – 1985

Réédition : Albin Michel – 1993

Nouvelle édition : Les rêveurs

Date de parution : Septembre 2009

Prix : 16 €

  88 pages

 

 

+ Edition en coffret : Novembre 2010

(avec « Quéquette blues » et « Vive la classe » + DVD bonus)

Editeur : Les rêveurs

Prix : 40€

300 pages

 

 

Comme l’explique Baru dans le DVD du coffret, si « Quéquette blues » est son premier album, apporté complètement clé en main à l’éditeur, « La piscine de Micheville » fut sa première oeuvre parue. En effet, Dargaud n’a pas souhaité prendre le risque de publier de suite l’album complet d’un auteur inconnu et demanda à Baru quelques nouvelles à éditer au préalable. Voici donc « La piscine de Micheville » qui nous replonge dans le même univers lorrain de la mine, découvert dans Quéquette Blues.

C’est ici une sucession de petites scènes intimistes qui prennent place à la piscine de la ville, construite grace à l’argent des aciéries, ou ailleurs.

Le contexte social est toujours aussi noir. Les jeunes partent peu en vacances et la piscine est un de leurs rares loisirs, quand leurs parents ne les envoient pas en colonie de vacances.

On y retrouve Baru et ses potes, leur obsession première : coucher avec des filles.

Ils rêvent, ils draguent les gonzesses, font les 400 coups alors que les usines menacent de fermer.

 

Beaucoup plus anecdotiques à mon sens que Quéquette blues, ces petits récits manquent un peu d’ampleur à mon sens pour en garder une impression forte. Néanmoins sympathique, l’album se laisse lire avec plaisir.

Une bonne introduction à l’auteur mais certainement pas suffisante pour découvrir la force de la narration de Baru.

 

 

 

piscine-de-micheville-02.jpg

 

 

piscine-de-micheville-03.jpg

 

piscine-de-micheville-04.jpg

6 comments for “La piscine de micheville – Baru

  1. Mo'
    28 janvier 2011 at 8 h 16 min

    1985 ! c’est une de ses tous premiers albums ça. Comme Quéquette blues d’ailleurs. Kkchhhhhh, séance nostalgie ! ^^ Celui là ne m’a jamais tenté, j’ai même jamais feuilleté. Bon, ce que tu en dis est pas vraiment alléchant non plus

    • 28 janvier 2011 at 6 h 35 min

      Voui, au cas où tu n’aurais pas remarqué, je vais essayer de me faire un baruthon chronologique ^^

      Je dois dire que tu peux passer sur cet album là… mais bon, comme tu as le coffret

      Je l’ai lu derrière Quéquette blues, et du coup, il parait vraiment moindre. Ptet qu’en le lisant en premier, l’impression sera meilleure…

  2. 28 janvier 2011 at 9 h 04 min

    Bof……… Pas mon truc… 

    • 28 janvier 2011 at 6 h 36 min

      Cet album là peut-être mais il faut découvrir un autre Baru, tout de même !

  3. 30 janvier 2011 at 8 h 37 min

    Baru était invité sur Arte hier ou avant-hier à l’occasion du Festival de BD d’Angoulême. J’espère que tu as pu voir le reportage…

    • 31 janvier 2011 at 3 h 09 min

      Ah ben merde ! Ben non, je l’ai raté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *