Mildiou – Trondheim

 

mildiou-01.jpg

 

Auteur : Lewis Trondheim

Editeur : Seuil

Date de parution : Septembre 1993

Prix :  €

  140 pages

 

 

Une cité médiévale indéterminée, la révolte du peuple dans la rue et un usurpateur qui a volé le trône du roi. Voilà le décor planté. Mildiou est un tyran qui a pris la place du roi et le peuple, bien décidé à le faire partir, assiège le chateau. Malheureusement le meneur est très vite dégommé par Mildiou et le sabre qu’il s’obstine à brandir.  Un lapin qui n’a rien demandé à personne est désigné pour affronter l’usurpateur. Une cible rêvé pour Mildiou qui cherche à prouver qu’il est le plus fort de tous. Désormais, son obsession sera de tuer le lapin coûte que coûte. La course-poursuite commence et ce, jusqu’à la fin de l’album.

 

Je ne suis pas une fanatique du dessin de Trondheim. Je ne dois d’ailleurs pas avoir ouvert beaucoup de ses albums… Aussi, quand un ami m’a mis cet album dans les mains, j’étais plutôt septique.

Et pourtant ! « Mildiou » est un album qui commence à dater un peu mais qu’est-ce qu’il est drôle !

 

L’intrigue est sommaire : un méchant veut tuer un gentil. Et nous suivrons tout au long de l’album, les bagarres entre les 2 protagonistes. Mildiou qui ne veut pas lâcher l’affaire et le lapin qui se retrouve embarqué par hasard dans cette histoire, un lapin qui refuse de combattre et qui cherche à fuir et à négocier la paix. La situation empire un peu plus quand Lapin bouscule par hasard un serviteur du roi, venu reprendre son trône, qui va vouloir désormais réparer l’affront par un duel. Voilà notre lapin poursuivi par 2 assaillants de chaque camp. Sans compter le magicien qui traine dans les couloirs du chateau et qui, en voulant aider Mildiou, fait pire que mieux en interchangeant les enveloppes corporelles des 2 combattants !

 

Vous l’aurez compris le point fort de cette BD, c’est la manière dont Trondheim traite le scénario. La dérision et la loufoquerie est omni-présente et les dialogues sont un pur bonheur ! 

Sur une base stéréotypée de scénario de combat entre le bien et le mal, Trondheim réussit aussi à se moquer des clichés du super-héros qui abat le gros méchant. La chute de l’album particulièrement savoureuse en est la parfaite illustration de la bêtise de ces combats.

 

Si vous ne le connaissez pas, ne faîtes pas comme moi et n’attendez pas pour le découvrir !

 

 

mildiou-03.jpeg

 

 

 

mildiou-02.jpg

 

palseches

 

Challenge PAL sèches chez Mo’

 

 

bd du mercredi

18 comments for “Mildiou – Trondheim

  1. 23 février 2011 at 9 h 10 min

    Je n’ai jamais lu d’albums de trondheim, un manque qu’il faudrait que je comble un jour quand même…

    j’ai lancé un challenge « rire et humour », il pourrait y participer si cela te tente…

    • 23 février 2011 at 0 h 21 min

      Oui, j’ai vu pour le challenge ! J’ai hésité mais j’ai choisi d’être plus raisonnable cette année de ce côté là !

      Quant à Trondheim, je regrette quand même de ne pas avoir été plus curieuse ! Ne fais pas comme moi…

  2. 23 février 2011 at 0 h 09 min

    Je ne suis pas de son graphisme non plus mais je ne m’ennuie jamais quand je lis ses albums ;)

    • 23 février 2011 at 0 h 22 min

      Oui tu as raison, je pense que je vais jeter plus facilement un oeil à ses productions…

  3. 23 février 2011 at 0 h 10 min

    oups, j’oublie des mots !!! je veux dire « je ne suis pas *fan* de son graphisme » ;)

    • 23 février 2011 at 0 h 22 min

      J’avais tout compris ! :)

  4. Kactusss
    23 février 2011 at 0 h 34 min

    Purée qu’est-ce qu’il est bon ce Trondheim ! Il n’est jamais trop tard pour découvrir de telles perles Choco !

    • 23 février 2011 at 0 h 23 min

      C’est clair ! C’est toujours rassurant de se dire qu’il reste des tonnes de choses sympas à découvrir !

  5. Mo'
    23 février 2011 at 0 h 51 min

    David aussi me conseille d’aller faire un tour du coté de Trondheim. Je vais finir par croire que ça vaut le coup

    • 23 février 2011 at 0 h 23 min

      Tu vois, on est bête, on devrait se lancer un peu plus !

  6. 23 février 2011 at 1 h 35 min

    A découvrir donc car je ne  connais pas encore Trondheim!

    • 23 février 2011 at 0 h 24 min

      Je ne sais pas si c’est le meilleur album pour découvrir son travail mais c’est très sympa en tout cas !

  7. 23 février 2011 at 1 h 39 min

    J’accroche pas plus que ça aux aventures de lapinou. Par contre, j’adore ces albums papa raconte moi une histoire (je ne sais plus le titre exact).

    • 23 février 2011 at 0 h 25 min

      Connais pas les papa trucs… Les lapinou, et bien, c’est surement les prochains que je lirais du dessinateur !

  8. 23 février 2011 at 2 h 28 min

    Il faudrait que je passe outre les dessins pour découvrir cet auteur, pas fan de prime abord…

    • 23 février 2011 at 3 h 02 min

      Ben moi non plus et tu vois, c’est bien passé là ! Tente le !

  9. 8 mars 2011 at 3 h 07 min

    Ca a l’air sympa !

    • 8 mars 2011 at 7 h 24 min

      Voui voui voui !! Très sympaaaaaa !

Comments are closed.