Balade balade – Kokor

 

 

balade balade 01

 

Auteur : Kokor

 Editeur : Vents d’ouest

Date de parution : Avril 2003

Prix : 12 €

  117 pages

 

 

Sullivan Vilette est un agent immobilier bien consciencieux. L’acheteur qu’il doit accueillir est très important et Sullivan doit effectuer à ses côtés le tour du propriétaire dans l’espoir qu’il se porte acquéreur. Il faut dire que ce n’est pas n’importe quel bien qui est en vente : il s’agit de la Terre !

Et l’acheteur qui se présente est un petit bonhomme extraterrestre au langage primaire mais aussi un client rare et précieux qu’il faut satisfaire. Aussi quand celui-ci exige de parcourir la Terre à cheval (  « Apatte, apatte ! ») au lieu d’emprunter le rapide hélicoptère mis à leur disposition, Sullivan ne peut que se rendre à l’idée farfelue du client. Voilà donc notre curieux duo parti sur les routes du monde. Sullivan n’hésite pas à lui faire l’article de chaque monument, de chaque particularité, toutes mentionnées dans un acte de vente gros comme un dictionnaire.

Mais voilà que quelques pages plus loin, on découvre que cette même histoire est la base d’un feuilleton radiophonique, furieusement suivi par quelques amateurs. Les personnages sont-ils équipés de micros ? Où commence le rêve, où s’arrête la fiction ?

 

Cette histoire complètement décalée balade le lecteur sur les traces de nos 2 voyageurs, cousins éloignés de Don Quichotte et Sancho Pancha. On y rencontre avec plaisir des références à l’île de Paques, à Arthur et à sa fabuleuse épée. On y croise d’étonnants habitants. La planète Terre semble quelque peu étrange, on y baigne dans une ambiance quelque peu poétique et fantastique.

Parallèlement, on suit le quotidien beaucoup plus réalistes de quelques auditeurs : un garagiste, un jeune couple en passe d’être parents. On y retrouve les travers de la société d’aujourd’hui : un braquage et la violence envers une femme dans un café, les publicités géantes qui mangent le paysage et les grèves des routiers.

On oscille constamment entre les 2 narrations et on se demande bien où tout ça va nous mener. Le lecteur s’interrogera jusqu’au bout sur la réalité de cette aventure. Aussi lorsque l’explication se fait jour dans les dernières pages, on découvre avec beaucoup d’humour le sens et l’origine de cette chevauchée. Et l’auteur réussit avec brio à nous laisser dans un certain doute !

 

« Balade balade » se révèle donc une histoire assez réjouissante. Légère et loufoque, elle emmène son lecteur sur les rives de l’imagination et se penche sur le principe de la création.

Mon seul regret : la fin est très surprenante mais est peut-être amené un peu rapidemment et me laisse quelque peu sur ma faim.

 

Une première rencontre avec Kokor, plus que positive donc !

 

 

 

Les avis de Mo’ grâce à qui je l’ai lu ! de David, XL, Tiphanya,

 


 

balade-balade-02.jpg

 

balade-balade-03.jpg

 

balade-balade-04.jpg

 

 

palseches

 

Challenge PAL sèches de Mo’ !


 

bd du mercredi

Chez Mango !

 

 


29 comments for “Balade balade – Kokor

  1. 30 mars 2011 at 8 h 49 min

    Je l’ai déjà notée: il ne me reste plus qu’à la lire maintenant! Elle me fait envie.

    • 30 mars 2011 at 3 h 28 min

      Comme tant d’autres, j’imagine !

  2. Mo'
    30 mars 2011 at 9 h 18 min

    Ah, pas preum’s ^^ N’empêche, je me régale de te lire sur cet album. Ravie ravie ravie d’avoir oeuvré en ce sens en tout cas. J’espère que tes autres découvertes kokoriennes te plairont et, une fois n’est pas coutume, j’irais même jusqu’à conseiller un album jeunesse qu’il a réalisé avec Dauvillier « Petite souris grosse betise ». C’est dire si je l’aime ce Kokor Mais c’est la faute de David, c’est à lui que je dois cette addiction ^^

    • 30 mars 2011 at 3 h 31 min

      Héhé, faut bien que je te rende la pareille de temps en temps ! :)

      Ce qui est marrant c’est que je constate que certains albums font boule de neige sur la blogo comme Chabouté par exemple !

      Bon on va voir pour la suite kokorienne, ne nous emballons pas tout de suite hein !

  3. 30 mars 2011 at 9 h 21 min

    J’adore la couverture, mais de savoir qu’ensuite les dessins sont en noir et blanc, cela me refroidit. Dommage, j’aurais préféré une mise en couleurs.

    • 30 mars 2011 at 3 h 31 min

      POur moi, c’est passé tout seul ! Après c’est vrai que j’aime le noir et blanc en général ! :)

  4. 30 mars 2011 at 9 h 46 min

    Je ne sais pas, j’oscille entre curiosité et sceptiscisme.

    • 30 mars 2011 at 3 h 32 min

      Bah je ne sais pas alors… essaye de lire les 15 premières pages à la biblio ?

  5. 30 mars 2011 at 1 h 31 min

    il est dans la lal, tu confirmes !

    • 30 mars 2011 at 3 h 33 min

      Tu vas pouvoir le caser pour mercredi prochain alors !

  6. 30 mars 2011 at 1 h 33 min

    J’aime beaucoup les illustrations… Et ton billet donne bien envie !  ;)

    • 30 mars 2011 at 3 h 34 min

      Et je n’ai pas été la première tentatrice !

  7. 30 mars 2011 at 1 h 40 min

    J’adore Kokor. Un auteur trop méconnu qui mériterait d’être plus souvent mis sous le feu des projecteurs.

    • 30 mars 2011 at 3 h 34 min

      Effectivement, tu vois pour ma part je le découvre… !

  8. 30 mars 2011 at 1 h 41 min

    Cela a l’air assez étrange, même si cela rappelle d’autres histoires (de films ou de romans). La couverture ne m’aurait pas forcément attiré l’oeil et j’aurais pensé à un autre style d’histoire ! Je note donc (avec le billet de Mo’ qui se rajoute au tien ! mdr !) :)

    • 30 mars 2011 at 3 h 35 min

      Mais l’histoire est tellement fraiche et onirique ! Je pense que ça pourrait te plaire !

  9. 30 mars 2011 at 3 h 48 min

    Chabouté c’est abusé comme il se propage sur la blogo ^^ Je ne freinerais pas le mouvement pour autant !!

    Après : Kokor, Chabouté, Peeters et j’en passe, j’avoue que je prend beaucoup plus de plaisir à lire des billets sur leurs albums que des avis sur des séries comme « Le Triangle Secret » (oui, j’en ai un paquet des avis sur cette saga… loin d’avoir été une brillante idée de ma part d’ailleurs) ou des tomes quarante-douze de Jérome K Jérome machin ou je ne sais quoi. Me semble quand même que des auteurs comme ceux que je cite au début innovent plus que de la ligne claire qui réadapte Dan Brown ou la dernière série américaine à la mode

    Bon, je vais sortir avant de me faire des ennemis ^^

    • 30 mars 2011 at 7 h 03 min

      Tu constateras que c’est plutôt pareil pour moi ! Au risque justement que je passe à côté de pleins de séries intéressantes… Le fait d’avoir un accès plus limité aux nouveautés BD m’oblige à me repencher sur des titres et des séries plus classiques et finalement c’est pas plus mal non plus. Mais bon de là, à se bouffer l’intégrale de Jérome K, il y a des kilomètres ^^

      Finalement c’est ce qui fait la différence entre la bd grand public et plus commerciale avec des albums plus qualitatifs et plus confidentiels.

  10. Mo'
    30 mars 2011 at 4 h 52 min

    (zut, le commentaire du dessus c’est moi… le problème, c’est d’être deux à utiliser le net ^^ Je n’ai pas fait attention aux renseignements qui apparaissent sur le formulaire de contact)

    • 30 mars 2011 at 6 h 57 min

      Aaaaaaaaaah, je pige un peu mieux là !!! C’est ton golgoth qui fait des trucs avec le feu ?!

       

  11. 30 mars 2011 at 5 h 38 min

    Ah ben bravo Mo’ ! ;-) Blaque à part, je suis ravie de découvrir tous ces auteurs que je n’aurais probablement jamais lu sans cela, Chabouté en tête ! ;-) Je note ce monsieur alors, va savoir, l’épidémie va peut-être se propager très vite ! ;-)

    • 30 mars 2011 at 7 h 16 min

      C’est bien le principe de la blogosphère je crois ! Découvrir des tas de choses auquelles on n’aurait pas pensé !

  12. XL
    30 mars 2011 at 6 h 54 min

    coucou

    le garagiste n’est pas si ordinaire que ça : tu as vu à quoi il travaille dans son atelier…

    • 30 mars 2011 at 7 h 13 min

      Oui c’est vrai ! Mais ça reste très réaliste ! Et puis, je ne pouvais pas trop en parler sans gâcher le mystère…

  13. Mo'
    30 mars 2011 at 7 h 42 min

    Yes, c’est mon Golgoth !! Interdit de reluquer… c’est juste de l’Art

    • 30 mars 2011 at 7 h 52 min

      Oui enfin en même temps, on le voit pas vraiment ton bonz’hom … dans le noir !

  14. Mo'
    30 mars 2011 at 8 h 03 min

    oui, bon… d’un autre côté on s’éloigne du sujet. Je crois quand même que j’ai éclusé ce que j’avais à dire sur Kokor ^^ La suite au prochain numéro ! ^^ Ah si : David a mis en ligne sur un de ses billets, la vidéo d’une rencontre qu’il a eue avec Kokor. A voir, c’est sympa

  15. 30 mars 2011 at 2 h 56 min

    Comme ça semble intéressant et mystérieux!! C’est fou comme tu as parfaitement réussi à éveiller notre intérêt sans trop en dévoilé! Cet étrange ovni m’attire beaucoup, maintenant, et ce n’aurait pas été le cas si je n’avais que vu la couverture (elle est franchement très ordinaire!!).

    • 31 mars 2011 at 3 h 07 min

      Tu m’en vois ravie alors ! Car je crois que c’est un peu le but !

Comments are closed.