La librairie Tanabe – MIYABE Miyuki

librairie-tanabe-01.jpgMonsieur Iwa est un vieux monsieur de 65 ans qui tient la librairie Tanabe, depuis la mort de son successeur et ami. Aidé par son petit fils de 17 ans, Minoru, il tient avec sérieux cette petite boutique d’occasion située dans les faubourgs de Tokyo sans pour autant être un grand lecteur. Ses qualités d’écoute et le sérieux de sa gestion font le reste. 


La librairie Tanabe est en fait un recueil de 5 histoires qui tournent autour de Mr Iwa. Sa position de commerçant l’amène à rencontrer toute sorte de gens qui, ici, sont l’occasion d’amener dans le récit un mystère ou une enquête particulière : un petit garçon qui vient voler un livre est prétexte à une enquête sur la maltraitance dont il est sujet, la visite d’une fonctionnaire qui enquête sur les conditions de vie des personnes âgées est l’occasion d’évoquer le mystère d’une maison hantée , la vente d’une série de livres d’occasion du même titre aidera à se pencher sur la disparition suspecte d’un homme, etc…


Les sujets abordés sont divers et touchent particulièrement la société japonaise dont on découvre les dessous plus ou moins sombres. Chaque récit permet aussi d’en savoir un peu plus sur Mr Iwa et sa famille, leurs relations et leur complicité. L’humour qui pointe dans chaque échange entre Mr Iwa et son petit fils sont savoureux et bourré d’humour.

Néanmoins, nous sommes loin des roman policiers classiques. Si Mr iwa prend part à la résolution des énigmes présentées, il est loin d’en être toujours le coordinateur. J’ai parfois eu l’impression de suivre de loin les enquêtes sans être concerné plus que cela par ces dernières.

Les 5 histoires sont de plus, de qualité inégale. La première, tout particulièrement qui n’a de policier que le nom, m’a quelque peu ennuyée et fait craindre pour la suite. On finit pourtant par s’attacher à notre vieux libraire, à découvrir son quotidien et sa vie de famille ;et  à découvrir avec intérêt quelques détails de la vie japonaise.

 

Bref, ce recueil manque un peu de cohérence et semble un poil « mou » au niveau du rythme. Mais il se lira sans déplaisir si vous n’attendez pas des histoires au suspense trépidant !

Les autres romans de l’auteur sont à mon avis bien plus intéressants.

 

D’autres avis :

VirginieEmmyneMrs PepysBénéKeishaLe vent sombre


 

librairie-tanabe-02.JPG

 

La librairie Tanabe

MIYABE Miyuki

Parution japonaise : 1993

Editions Picquier – 1995 – épuisé

Editions Picquier, poche – Juin 1999 – 221 pages – 7,50€


3 comments for “La librairie Tanabe – MIYABE Miyuki

  1. 21 juillet 2011 at 7 h 45 min

    Je note alors l’auteur !

  2. 24 juillet 2011 at 8 h 30 min

    De cette auteur, j’ai lu « Crossfire » qui ne m’a pas vraiment convaincue ! Aussi, j’avais noté ce titre avant ma lecture et je me suis empressée de l’effacer après…

    Ceci dit, ce livre a l’air très différent de « Crossfire »… aussi, je dis, pourquoi pas ? Mais pas dans l’immédiat ! ;-)

    • 24 juillet 2011 at 4 h 53 min

      Ah mince, il m’avait semblé pourtant que ces autres romans avaient eu du succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *