Exposition Sergio Toppi à Thiers / Les tarots des origines

toppi thiers 01

Pour ce mercredi de la BD, je vais vous présenter exceptionnellement une exposition !

Ceux qui me suivent régulièrement savent certainement que je suis amoureuse du travail de dessinateur de Sergio Toppi que j’ai présenté à de nombreuses reprises sur ce blog.

L’exposition exceptionnelle sur l’auteur qui a lieu actuellement à Thiers, dans le Puy de dôme, ne pouvait bien évidemment pas me laisser indifférente et il était indispensable que je m’y rende ! Une escapade lyonnaise dont je reviens a été l’occasion de faire un détour par Thiers qui, outre cette formidable expo, s’est révélée une ville charmante.

Cette exposition évènement initiée par un adjoint de la mairie, fan de l’auteur, est remarquable. Elle prend place dans une ancienne usine, l’Usine du May, désormais  « Maison de l’aventure industrielle » servant de lieu d’exposition et de musée.

 


 


 

toppi-thiers-02.jpg

Le troisième étage est réservée au grand maître italien et présente 350 dessins originaux de l’auteur !


toppi-thiers-03.jpg 

toppi-thiers-04.jpg

toppi-thiers-05.jpg

 

toppi-thiers-06.jpg

 

toppi-thiers-10.jpg

 

Les fenêtres sont décorées de grand kakémonos reprenant des illustrations du dessinateur.


toppi-thiers-08.jpg

 

toppi-thiers-09.jpg

 

toppi-thiers-20.jpg

 

Les différentes planches ont été présentées par thèmes : Japon, Préhistoire, Far-west, Mille et une nuits, Armes blanches, Bestiaire,… et une notice infomative présente rapidement le sujet avec une citation de Toppi et une illustration sur le thème.


toppi-thiers-07.jpg

 

 » Le Japon, c’est pour moi une vieille passion, je dois avouer que je ne saurais à vrai dire pas expliquer à quoi elle est dûe. Ce qui me fascine chez les Nippons, c’est cette précision maniaque et c’est ce qui me manque. J’ai pour cet univers une admiration mêlée d’effroi. « 

 

toppi-thiers-12.jpg

 

La scénographie de l’exposition est plutôt sobre mais on note la présence de quelques objets en lien avec certains albums.

Pour l’album Blues, par exemple, une vieille voiture américaine rouillée vous accueille alors qu’une bande-son de saxophone se met en route lorsque vous êtes devant les planches, illustrant ainsi l’instrument accroché un peu au dessus.

 

toppi-thiers-11.jpg


toppi-thiers-13.jpg

 

toppi-thiers-15.jpg

 

Devant les dessins de Saint acheul, ce sont des bruits de bombardements et de fusillades qui vont accompagneront, avec quelques armes posées à terre.

 

toppi-thiers-14.jpg

Les planches originales en noir et blanc étaient présentées sur 3 hauteurs et je dois dire que ceci m’a pas mal gênée, la rangée du haut étant finalement inacessible pour nos yeux curieux des petits détails.

Néanmoins la qualité des dessins était bien là et va au-delà de ce qu’on l’on peut voir dans les albums imprimés… Ici, nous pouvions découvrir tout le travail du dessinateur, la précisio
n des traits, le temps aussi qu’il a fallu consacrer à chaque dessin. Voir que certaines parties du dessin sont totalement coloriées à l’aide de hachures, découvrir la finesse de certaines taches travaillés à l’aquarelle, apercevoir les traits faits au crayon de papier sous l’encre noire… inutile de vous dire que j’ai pris mon pied !

 

toppi-thiers-16.jpg

toppi-thiers-17.jpg

 

toppi-thiers-18.jpg

 

toppi-thiers-19.jpg

 

toppi-thiers-21.jpg

 

toppi-thiers-22.jpg

 

toppi-thiers-23.jpg

 

Mais là où j’ai pris une véritable claque visuelle, c’est au niveau des illustrations couleurs…

J’avais toujours préféré les albums en noir et blanc de Toppi qui me semblaient offrir plus de contraste, plus de détails. ça, c »était avant…. Car maintenant je peux vous affirmer que les dessins couleurs de Toppi sont de véritables chefs d’oeuvres !!!

Je n’ai pas de mots pour décrire la beauté de ces planches, sublimées par un travail à l’aquarelle qui ne se laisse pas vraiment deviner au vu des albums papiers. Les couleurs sont mille fois plus fortes et plus profondes, les fondus sont totalement magnifiques, et j’en passe !

Les photos ne rendent malheureusement pas honneur à leur qualité … mais vous donneront peut-être une petite idée.

 

toppi-thiers-24.jpg

 

toppi-thiers-25.jpg

 

toppi-thiers-26.jpg

 

toppi-thiers-27.jpg

 

toppi-thiers-28.jpg

 

toppi-thiers-29.jpg

 

toppi-thiers-30.jpg

 

toppi-thiers-31.jpg

 

On pouvait aussi découvrir 3 grandes illustrations sur le thème de la préhistoire et des vikings :


toppi-thiers-32.jpg

 

toppi-thiers-33.jpg

 

Mais le clou de l’exposition était la présentation des planches originales du Tarot des origines.

En 1987, Sergio Toppi reçu la commande d’une série de cartes de tarots.
Après avoir manifesté quelques réticences, il se prit au jeu et réalisa 56 illustrations avec comme sujet les hommes primitifs. Il dessinait pour la première fois, une longue série sur un même thème. Cette oeuvre forte et profondément originale montre toute l’empathie du maître milanais pour les hommes préhistoriques, tout en gardant – thème oblige- une part de mystère et de magie. (source Mosquito).

 

toppi-thiers-34.jpg

 

toppi-thiers-35.jpg

 

toppi-thiers-36.jpg

toppi-thiers-38.jpg

 

toppi-thiers-37.jpg

 

toppi-thiers-39.jpg

 

toppi-thiers-40.jpg

 

toppi-thiers-41.jpg

 

Voilà, j’espère réellement vous avoir donné envie de découvrir Sergio Toppi

ou d’aller visiter cette belle exposition !

Vous pouvez la voir jusqu’au 31 Août 2011.

L’entrée est de 5€ ou 3,80€ en tarif réduit : autant dire pour rien du tout !


A l’issue de la visite, vous trouverez quelques goodies en vente :

- l’affiche de l’exposition à ?€

- une sérigraphie signée par l’auteur à 50€

(que je n’ai pas trouvé fantastique… J’étais décidée à m’offrir ce petit luxe bien avant l’expo, 

mais je suis finalement repartie sans…)

- 6 cartes postales différentes à 1€ reprenant les illustrations des tarots

(que j’encadrerais faute d’illustration)

- le livre « Tarots des origines » à 30€, exemplaire numéroté et signé par Toppi

(tirage de 1500 exemplaires dont 200 numérotés et signés)

(j’ai craqué pour un n°182 ^^)


tarots-des-origines-01.jpg

 

L’ouvrage est un recueil d’illustration reprenant les 56 dessins imaginés pour ce tarot bien particulier, commandé au dessinateur en 1987.

Le jeu de tarots fut publié par la maison d’édition Lo Scarabeo. Pietro Alligo raconte :  « Connaissant sa prédilection pour les arbres, les pierres et les peuplades anciennes, je lui proposai de réaliser un jeu sur les hommes primitifs. C’est ainsi que naquirent « Les tarots des origines ». Nous étudiâmes comment adapter ce thème à l’univers des tarots.
Les quatre séries classiques ont été réparties selon quatre couleurs. Dans cette clé chromatique, les coupes sont remplacées pour L’âme par le bleu couleur de la nuit, des rêves de la spiritualité.
Pour Les Deniers et les Bijoux, le jaune symbolise la luminosité du jour, l’énergie et la joie.
Dans la série Les Bâtons, le bleu et le jaune unis, génèrent le vert, couleur de la nature, symbole de l’harmonie, le cycle de la vie et des saisons.
Pour Les Epées, opposé et complémentaire au vert, le rouge exprime le sang, l’agressivité, la survie.
C’est sur cette base que Toppi a réalisé ces images, qui nous plongent dans un univers émouvant et magique. »

Découpées en 4 gammes chromatiques (rouge, bleu, vert, jaune), elles ont pour thème les hommes primitifs.

Chaque illustration est accompagnée d’une petite phrase poétique qui sert de titre au dessin.


 » Enfant d’âme

l’hérédité nourrit la jeunesse »

 

« Animal de nature

Ecoute le singe en toi »

 

Le livre est de haute qualité : dos toilé, papier épais.

Je regrette néanmoins une chose : après avoir vu les originaux, je sais combien les illustations sont vives et extrêmement nuancées. Quel dommage de ne pas les retrouver de manière aussi forte dans cet ouvrage !

 

 

Le tarot des origines

Sergio Toppi

Editions Mosquito, Nec plus

Juin 2011 – 64 pages – 30€

 

 

Découvrez les autres albums de Toppi sur ce blog : 

- Soudards et belles garces

- Le joyau mongol

- Le sceptre de Muiredeagh

- Saint Acheul, 17 / Comme un ours en furie / Mietzko

- Le trésor de Cibola

 Un dieu mineur

 

Le site de l’éditeur qui propose aussi quelques photos de l’expo.

Quelques pages du Tarot des origines à découvrir.

 

 

bd du mercredi

chez Mango

 


33 comments for “Exposition Sergio Toppi à Thiers / Les tarots des origines

  1. 10 août 2011 at 8 h 09 min

    Hé bien! Voilà un article qui restera comme référence!

    Cette exposition semble superbe et dans un endroit aéré et clair. Dommage seulement pour les dessins accrochés trop haut mais les autres sont très nombreux et je pense qu’il t’a fallu choisir: on ne peut tout voir de près sans doute en une seule visite.  Une heureuse coïncidence veut que j’ai justement choisi un album de Toppi pour aujourd’hui. Je le découvre grâce à toi et c’est un dessinateur hors pair qui m’a éblouie. Il ne ressemble à personne d’autre: un véritable artiste! 

    • 10 août 2011 at 0 h 20 min

      Merci Mango ! Si l’expo avait été près de chez moi, il est certain que j’y serais retourné plusieurs fois !

      Mais je suis encore plus ravie de lire que tu as découvert l’auteur !! je file voir ça !

  2. 10 août 2011 at 9 h 25 min

    Waow, tu as du te régaler ! Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de dessins exposés ! Dommage que ce soit un peu loin pour y aller car ce devait être un plaisir des yeux, cette balade au milieu des planches de Toppi ;)

    • 10 août 2011 at 0 h 28 min

      Ah si tu savais Joëlle !! J’ai dû rester plus de 2H alors que l’expo était limitée à une seule grande pièce !

      J’ai profité d’une virée à Lyon pour y aller mais si ça n’avait pas été le cas…. j’y serais allée quand même

  3. 10 août 2011 at 3 h 17 min

    D’accord ! Je vais chercher ses albums !

    ( Comme tu présentes bien les expos BD, encore, encore … ) 

    • 11 août 2011 at 0 h 14 min

      patience petit scarabée ^^

      Tu as bien réussi à me conseiller de la Bd, tu peux bien essayer de lire mon cher Toppi ;)

  4. 10 août 2011 at 5 h 45 min

    Il faudra décidémént que je découvre cet illustrateur… Je n’y connais pratiquement rien en BD, ça se voit, je crois !

    • 11 août 2011 at 0 h 17 min

      Disons qu’on n’en voit pas beaucoup sur ton blog :) Peut-être que tu pourrais commencer par des mercredis de la Bd une fois de temps en temps pour t’y mettre en douceur ?

      (ps : première journée à Arles dans les ateliers sncf ! mais pas de gros truc qui m’ait marqué…)

  5. 10 août 2011 at 2 h 46 min

    Toi qui es une inconditionnelle, tu as du en prendre plein les mirettes !!

    • 11 août 2011 at 0 h 17 min

      Mon dieu, si tu savais ! Soupir…

  6. 11 août 2011 at 7 h 54 min

    Ca a l’air splendide. Dommage que c’est un peu loin pour moi…, mais merci d’avoir partagé la visite ;)

    • 13 août 2011 at 3 h 52 min

      ça l’est ! Dommage oui, mais je suis contente de vous l’avoir fait partager malgré tout :)

  7. 11 août 2011 at 3 h 25 min

    Il n’y a pas que des couteaux à Thiers

    Belle exposition et un artiste à découvrir en effet !

    Merci ! L’usine est finalement un beau lieu pour présenter des expos !

    Bises

    • 13 août 2011 at 3 h 54 min

      Non, en effet ! Je devrais d’ailleurs vous faire un petit billet prochainement sur ma visite de la ville.

  8. Mo'
    16 août 2011 at 6 h 32 min

    Veinardeuuuu !!

    • 17 août 2011 at 0 h 36 min

      J’ai pensé à toi très fort ;)

  9. 16 août 2011 at 1 h 23 min

    Ce vieux bâtiment en briques, il est super beau, et l’intérieur est vraiment bien aménagé. En plus tu as pu prendre des photos de l’expo, génial ! En fait, je ne connais cet auteur aus de nom…

    • 17 août 2011 at 0 h 45 min

      Oui et je devrais vous montrer d’autres photos des usines et de la ville dans les jours à venir !

      Maintenant, il te reste à attaquer Toppi !

  10. Mo'
    17 août 2011 at 3 h 38 min

    Tu aurais pu me mettre dans ta valise quand même

    • 17 août 2011 at 4 h 40 min

      Dis donc qui est partie CINQ semaines ? Qui aurait-pu faire un petit détour sur la route ?…. je dis ça…. je dis rien… Perso, j’allais à Lyon à la base alors bon

  11. Mo'
    17 août 2011 at 4 h 42 min

    Si, j’aurais pu faire un crochet… non mais je note… tu préférais te faire un petit plaisir en solo plutot qu’en charmante compagnie

    • 17 août 2011 at 4 h 47 min

      En plus ! Tssss…  N’empêche, ça m’aurait éclaté qu’on fasse cette expo à deux ! Mais Madame était partie en goguette, non joignable…. Et pis, j’étais pas seule, j’avais mon chien

      Tiens, pour l’anecdocte, j’ai vu l’expo Traits résistants à Lyon sur la résistance en bd. J’en parlerais plus tard mais c’était vachement bien aussi !

  12. Mo'
    17 août 2011 at 4 h 49 min

    Ben écoutes, l’expo Topi a l’air de pas mal tourner en France… qui sait… arrivera-t-elle tot ou tard dans nos contrées ensoleillées… tu aurais envie de te la refaire éventuellement ??

    • 17 août 2011 at 4 h 54 min

      pas mal tourner en France ?! Euh, Thiers, c’était une exclu et il me semble qu’elle ne va pas ailleurs après… t’as eu des infos dessus ?

      Sinon oui, je peux la refaire sans problème !

  13. Mo'
    17 août 2011 at 4 h 55 min

    Mdr, ben j’avais vu qu’il y avait une expo Toppi à Paris en début d’année et euh… j’ai oublié le lieu de la seconde

    • 17 août 2011 at 4 h 56 min

      quoiiiiiiiiiiiiii ? début d’année 2012 ? (choco frénétique ^^)

  14. Mo'
    17 août 2011 at 4 h 57 min

    début d’année 2011

    • 17 août 2011 at 5 h 06 min

      Je voudrais pas casser ton truc mais début 2011, on s’en fout un peu non ?

      maintenant que tu le dis, je l’ai peut-être aperçu quelque part en effet. Par contre, la 2ème dont tu parles, je crois que c’est celle de thiers….

  15. Mo'
    17 août 2011 at 5 h 09 min

    ouai, pour début 2011, on ne peut plus rien faire. D’un autre coté, j’avais conjugué mes verbe au passé… histoire de signifier que c’était terminé quoi Gniarf gniarf (pas taper M’Dame !^^)

    Je crois que ces infos, je les avais prises sur le blog de Aapoum Bapoum

    • 17 août 2011 at 5 h 15 min

      mouais, n’essaies pas de te rattraper ^^

      Tiens, trouvé le site aapoum mais je ne connaissais pas.

       

  16. Mayday
    18 août 2011 at 8 h 35 min

    Veinarde ! J’ai le contact de son agent (et du piston dans le cercle italien de paris) mais son état de santé est tellement fluctuant que ça parait impossible de l’inviter. Mais je ne désespère pas de le revoir un jour…

    • 18 août 2011 at 2 h 36 min

      Frimeur ! Le kif ultime, j’imagine, de l’inviter dans sa librairie !! D’ailleurs, tu sais de quoi il souffre excatement ? J’ai peur qu’un jour, on nous annonce son décès foudroyant…

      Enfin, je ne te remercierais jamais assez de m’avoir fait découvrir cet auteur ! J’ai réussi à convertir quelques lecteurs… la chaîne se poursuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *