Le rêve de Météor Slim – Frantz Duchazeau

reve-de-meteor-slim-01.pngEdward Ray Cochran, dit Météor Slim, est parti sur les routes à la rencontre de son destin. Il a tout lâché, femme et enfant, pour suivre la voie de la musique et rêve de devenir un célèbre bluesman. Sur son chemin, il croisera à plusieurs reprises le grand Robert Johnson qui n’hésitera pas à lui donner quelques coups de pouce. Mais la route vers le succès et la reconnaissance est longue et même parfois impossible entre vie dans les rues et concerts dans des bars miteux.

 

Duchazeau qui m’avait déjà ébloui par son album Les vaincus (avant blog) sur la fin de l’empire inca réitère ici avec ce superbe Méteor slim qui se présente dans un format carré un peu atypique.

Nous sommes en Amérique dans les années 20-30. Le blues est une forme populaire qui prend son essor dans la société noire et se développe dans les bars et cabarets. Nous y suivrons Météor depuis son départ jusqu’à sa mort. Son quotidien se fait dans l’errance, au gré des rencontres et des petits boulots.

Personnage imaginaire, Météor Slim a pourtant tout du bluesman légendaire : galères de la route, difficultés à se faire embaucher dans les bars, à se faire connaître, ivresse notoire, frime et envie d’épater les filles pour les mettre dans son lit, rencontres magiques avec Robert Johnson qui l’invite à l’enregistrement d’un disque, avec une autre célébrité avec qui il improvise un boeuf, etc… On le suit à l’enregistrement de son premier disque, à la découverte de son propre disque vinyl, à ses fantasmes de grandeur dans une chambre d’hotel pourrie, à sa chute aussi.

Bref, c’est l’histoire d’un homme qui vit pour le blues et ne peut vivre sans la musique.

L’auteur intercale de nombreuses références dans son récit : chansons de Robert Johnson et autres bluesman, décès de ce dernier, mentions de Charley Patton, Son House, Big Bill Bronzy, etc… Cela donne un album très réaliste qui, par les détails et l’ambiance d’époque, font revivre l’âme du blues.

 

Au niveau du dessin, Duchazeau reprend ici le même genre de travail graphique que sur Les vaincus : du noir et blanc absolument magnifique qui magnifie l’univers du blues noir. L’ombre et la lumière sont beaucoup utilisés, les personnages parfois simplement esquissés pourtant il en ressort une grande force. Il y a quelques pleines pages formidables.

 

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cet album ! Lu en écoutant un album de Robert Johnson, je me suis totalement immergée dans cet univers passionnant !

Le rêve de Météor Slim est donc une formidable plongée dans le monde du blues, dans une époque où tout était encore possible à travers la musique, où les rêves cristallisent tous les espoirs au risque de les voir se briser. Je le conseille plus que chaudement aux amateurs de blues et aux autres !

 

(Maintenant, il faudrait que je lise Lomax ! )


 

D’autres avis :

JoelleMangoYvan -


 

 

reve-de-meteor-slim-03.jpg

 

reve-de-meteor-slim-04.jpg

 

reve-de-meteor-slim-05.jpg

 

 


Titre : Le rêve de Météor Slim

Auteur : Frantz Duchazeau

Editeur : Sarbacane

Parution : Février 2008

  160 pages 

Prix : 23€ 


 

 

bd du mercredi

 

23 comments for “Le rêve de Météor Slim – Frantz Duchazeau

  1. 28 septembre 2011 at 9 h 46 min

    C’est un très bel album que j’ai beaucoup aimé aussi. 

    • 28 septembre 2011 at 5 h 07 min

      Oui, j’ai vu ça !

  2. 28 septembre 2011 at 3 h 10 min

    Grand fan de blues devant l’éternel, Lomax est dans ma PAL depuis sa sortie. A lire en écoutant Robert Johnson, évidemment !

    • 28 septembre 2011 at 5 h 07 min

      Sur RJ, nous sommes bien d’accord !

  3. 28 septembre 2011 at 4 h 25 min

    Le dessin est assez particulier mais l’histoire est plus que tentante ! Notée !

    • 28 septembre 2011 at 5 h 08 min

      Particulier peut-être mais il fait preuve d’une grande maîtrise ! Si tu es assez fan des albums musicaux et des USA des années 30, tu ne dois pas hésiter !

  4. 28 septembre 2011 at 4 h 40 min

    J’ai adoré cet album. Même dessin que pour les vaincus. Les deux meilleurs album de cet auteur. J’ai moins aimé le suivant sur la musique country et j’ai le troisième sur ma table de nuit.

    • 29 septembre 2011 at 1 h 11 min

      Ah ! Nous sommes d’accord cette fois-ci ! :) T’as vu, je me rattrape un peu au niveau de l’enthousiasme !

  5. 28 septembre 2011 at 8 h 07 min

    Et moi, maintenant il faut que je lise Les vaincus ;) Ah, j’arrive à noter un titre sur un billet d’un album que j’ai déjà lu, c’est fort, ça ! mdr !

    • 29 septembre 2011 at 1 h 11 min

      On est très fort, t’as vu ça !

  6. 28 septembre 2011 at 8 h 17 min

    pas emballée du tout par les dessins… mais pourquoi pas. S’il me saute dessus au détour d’une étagère de la bibli… :)

    • 29 septembre 2011 at 1 h 12 min

      J’espère bien qu’il te sautera au cou, dis ! c’est vraiment dommage de passer à côté !

  7. Mo'
    29 septembre 2011 at 3 h 26 min

    Cela fait plusieurs fois que je croise Meteor Slim sur les blogs. Ce que tu en dis est tentant, ne serait-ce que pour voir ce jeu entre la narration et la musique. A voir en tout cas. Lomax aussi je l’ai repéré… ^^ J’attends ton avis ;)

    • 29 septembre 2011 at 7 h 19 min

      Hélas, ça ne va pas être pour tout de suite : il n’est pas encore à la biblio :)

      Sinon, je suis sûre qu’au niveau du dessin, ça te plairait ! J’ai Les vaincus à la maison… je dis ça comme ça

  8. 29 septembre 2011 at 7 h 39 min

    Un album que j’avais pas mal apprécié, et chroniqué justement pour la page « lectures » d’un site blues, malheureusement en déshérence depuis un an… Faudra que je voie si je peux récupérer l’usage de mon article maintenant que le président de l’assos’ à plus ou moins laissé tomber le site ( à l’époque il m’avait fait la vie pour que je n’en parle absolument nulle part ailleurs même pas sur ma page :/)

    donc ben, à consulter là si le coeur t’en dit: peppermint

    (j’enrage, j’avais aussi parlé de Sumato, O Boy’s et Me and the Devil … Je crois que je vais recopier mes propres textes et dès que le site fermera, tant pis pour eux! :D )

    • 30 septembre 2011 at 4 h 59 min

      Intéressant ce site !  Oui, vu qu’il est quelque peu abandonné, je serais toi, je récupererais toutes mes chroniques ! Je ne te savais fan de blues à ce point ! Mais je vois qu’on a donc lu les mêmes titres parlant du sujet ! Quel dommage que Me and the devil blues soit quelque peu arrêté…

  9. 30 septembre 2011 at 0 h 12 min

    Une petite perle musicale cet album. J’adore !!!

    • 30 septembre 2011 at 5 h 11 min

      Oui, j’ai vu ça ! :)

  10. Mo'
    1 octobre 2011 at 0 h 59 min

    lol, on va avoir un sacré vivier d’album pour ce pont postal au final ^^

    • 1 octobre 2011 at 2 h 45 min

      Hélas, chère Mo…. il vient de la bibliothèque….!

  11. 1 octobre 2011 at 1 h 24 min

    Héhé, yep… pas mal fan de blues oui. D’ailleurs, il ya un concert à voir demain chez toi aux internationales de la guitare: Eric Bibb ( vu  à plusieurs reprises, j’aime bien ce qu’il fait dans le genre blues roots)

    • 2 octobre 2011 at 2 h 21 min

      Bon, je dois dire que je n’y connais pas grand chose en blues. J’aime l’ambiance de manière générale mais je ne suis pas une fan absolue :) En fait, je suis plus porté sur le vieux rock’n roll ! Ce qui n’est pas totalement incompatible ^^

      Oui, intéressant ce festival ! Mais je n’ai jamais testé les concerts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *