Install – WATAYA Risa

install-01Asako est une lycéenne studieuse qui bûche sans rechigner ses examens. Jusqu’au jour où elle décide de tout arrêter, comme ça sans raison véritable. Elle cesse d’aller en classe et choisit de faire le vide autour d’elle. Un vide qui commence par sa chambre dont elle se débarrasse complètement dans les poubelles de son immeuble. Elle y fera la rencontre de Kazuyoshi, un petit garçon de 10 ans qui récupérera son vieil ordinateur pour le réparer. Peu après, elle découvre qu’il est aussi un de ces voisins. Sympathisant avec le petit garçon, elle apprend que ce dernier est une sorte de petit génie informatique qui, bientôt, lui propose une association financière : gérer en duo des chats payants de rencontres sexuelles, sorte de téléphone rose d’internet !

Voilà une histoire bien amorale qui en surprendra plus d’un. Qu’un garçonnet de 10 ans se mette à gérer les rencontres d’un site pornographique ne lasse pas d’étonner et de choquer !  Ce dernier ne semble pourtant pas plus perturbé que ça par son « travail » dont l’intérêt est surtout de ramener une belle liasse de billets. Asako, au contraire, découvre à la fois l’univers informatique et la dimension sexuelle qu’il lui manquait encore jusqu’à présent. Elle se prend au jeu du garçon et apprend à discuter érotiquement à travers un écran, en venant secrètement à son domicile dans la journée.Mais que le lecteur se rassure, rien de scabreux dans les propos qui resteront très soft dans ce roman.

 » Sûr que plus on en apprend sur l’érotisme, plus on s’aperçoit que c’est d’une variété sans bornes. C’est en se familiarisant avec les ténèbres que l’homme vainc sa peur et son incompréhension. Le monde en devient plus petit et plus mince. Pour éviter de se le prendre dans la gueule en devenant adulte, autant plonger de soi-même dans l’univers du sexe avant l’âge. Après, au moins on n’aura plus peur. »

Finalement, ce sont 2 enfants un peu perdus qui cherchent leur place dans une société où ils sont invisibles. Asako vit avec une mère absente qui ne s’aperçoit pas (ou fait semblant de ne rien voir) qu’elle a arrêté l’école ni même vidé sa chambre. Son jeune voisin vit avec son père et une belle-mère avec qui il peine à communiquer. On apprendra que cette dernière découvrira les visites secrètes de Asako mais ne fera rien pour les arrêter, heureuse de voir que son beau-fils est heureux et a des amis. Bref, ce sont des enfants un peu livrés à eux-mêmes et à leurs propres interrogations.

 » J’ai bazardé tout ce que j’avais dans ma chambre, je ne vais plus à l’école… Je voulais savoir ce qui me resterait quand j’aurais tout vidé, eh bien, il ne me reste rien. Et finalement, je vois que c’est cet ordinateur que j’avais foutu à la poubelle qui commence une nouvelle vie avant moi, sacré veinard… »

  » Vivre en sacrifiant la nuit précédente pour me préparer au lendemain, ou vivre sans faire de différence entre demain et aujourd’hui ? Laquelle de ces deux façons de vivre me procurera la vie la plus dense, la plus pleine ? Toute paresseuse que je suis, moi aussi j’ai envie de vivre avec profit, même si je dois perdre du temps dans cette recherche, même si au bout du compte cela ne doit me mener qu’à une forme de masturbation égotiste. »

Personne ne se mêle de ce que fait l’autre finalement et la communication se limite aux cadres bien posés de la politesse. Entre insouciance et réalisme, Asako et Kazuyoshi font face ensemble, pour un temps, au conformisme et à la solitude de leur époque avant de retourner bien sagement dans leur univers respectif.

 

install-02

 

Écrit par une jeune fille de 17 ans à l’époque, ce roman n’a pas d’autre prétention que de dresser un portrait de l’adolescent japonais d’aujourd’hui. Insouciant et à la fois déjà préparé à une vie toute tracée qui passe par le passage obligé dans ces boites à bachots impersonnelles où le seul souci est d’obtenir les meilleures notes, le jeune combat comme il peut son angoisse de l’avenir.
Un roman intéressant qui, sans jugement et sans parti-pris, dresse un portrait réaliste de la jeunesse japonaise mais un texte qui reste malgré tout anecdotique et un peu léger pour un auteur certainement en devenir.

D’autres avis :
TouloulouAnkya -

 

Titre : Install
Auteur : WATAYA Risa
Editeur : Picquier
Parution : Mars 2006
96 pages
Prix : 12€
poche : Mars 2009 - 112 pages – 5,50€

2 comments for “Install – WATAYA Risa

  1. 16 octobre 2011 at 9 h 08 min

    Sympa mais sans plus ? Je n’en fais pas une priorité alors.

    • 16 octobre 2011 at 1 h 56 min

      Non, ce n’est pas nécessaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *