Sherman, tome 1 – Griffo / Desberg

sherman t1 01Jay Sherman peut être fier : son fils Robert va très certainement accéder à la présidence des Etats-Unis. Pourtant, contre toute attente, ce dernier est abattu à la sortie d’un meeting sous les yeux de son père. Alors qu’il lutte entre la vie et la mort, Jay Sherman reçoit un mystérieux coup de fil qui lui promet de lui arracher son fils, sa fille ainsi que sa fortune.

« Le moment est venu de payer pour ce que vous avez fait, Mr Sherman. »

Mis sous la protection d’un agent du FBI, Eva Cruz, Sherman va tenter de comprendre en plongeant dans ses souvenirs.

 

Jay Sherman est un homme d’influence qui possède une belle fortune. Pourtant cet homme respecté vient de la rue. A l’aide de séquences en flash-back, Jay fait le récit de sa vie à l’agent du FBI qui l’accompagne désormais. Son enfance fut loin d’être facile : fils d’un vagabond qui meurt sur le pavé, il a dû se débrouiller très vite seul. Protégé par un sergent de la ville, il fait son bonhomme de chemin tout en espérant venger son père. Il monte peu à peu les échelons et réussit à se faire une place dans la finance. Il a trempé autrefois dans des affaires louches, s’est fait des ennemis. Puis il rencontre sa future femme, fille d’un riche banquier. Une ascension profitable qui pourrait bien faire quelques envieux…

 

Voilà un début de polar efficace qui nous plonge dans l’Amérique des années 50. L’intrigue tourne essentiellement autour du personnage de Jay Sherman. Un homme d’apparence respectueuse, qui a construit son propre empire seul, après avoir quitté la rue. Néanmoins les auteurs réussissent à nuancer le portrait de cet homme dont le passé recèle quelques côtés sombres. Ce premier tome lui est quasiment consacré et présente avec intelligence le personnage, alternant l’homme d’autrefois avec celui d’aujourd’hui. Un personnage contrasté donc mais qui laisse la place à d’autres personnages secondaires, plus ou moins ses ennemis potentiels, et que nous retrouverons certainement avec plus de densité dans les tomes suivants. Et impossible bien évidemment de deviner celui qui lui en veut tant au point de détruire sa vie !

 

La narration se fait dynamique. L’alternance passé / présent se fait avec beaucoup de fluidité et les scènes d’action ponctuent avec rythme les passages plus dialogués.

Le trait de Griffo est relativement classique et diffère quelque peu de la très belle couverture qui donne une impression plus fondue. Ici, on retrouvera sa ligne claire et épurée. Bref, c’est efficace et très soigné sans être bouleversant. L’atmosphère de l’époque est cependant parfaitement rendue. On retrouve les chapeaux à large bords, les vieilles automobiles, etc.

 

Le premier tome de cette série prévue en 6 volumes (le quatrième vient de sortir et le dernier est prévu pour juin) s’avère très prometteur. Axée sur la figure charismatique de Jay Sherman, cette nouvelle série reste assez classique mais contient une intrigue policière plus qu’intéressante qui avance rapidement tout en ménageant un certain mystère. Bref, c’est plutôt réussi dans son genre !

Je devrais donc vous parler de la suite très bientôt !

 

 

D’autres avis :

Bulles et Onomatopées -

 

sherman-t1-04.jpg

 

sherman-t1-05.jpg

 

sherman-t1-03.jpg

 

 

 


 Titre : Sherman, Tome 1 – La promesse, New York

 Dessinateur : Griffo

Scénariste : Stephen Desberg

Editeur : Le lombard, Troisième vague

Parution : Janvier 2011

    48 pages 

Prix : 11,95€


8 comments for “Sherman, tome 1 – Griffo / Desberg

  1. 2 janvier 2012 at 8 h 17 min

    J’en suis au tome 4 et c’est bon, classique mais efficace. J’ai été gêné par une chose quand même : le récit est des fois avec un double flash-bac, il faut donc suivre l’histoire sur 3 périodes. Pas toujours simple de s’y retrouver.

    • 5 janvier 2012 at 3 h 48 min

      Classique mais efficace oui ! Ah, je n’ai pas eu cette impression sur ce premier tome. J’espère que les suivants ne me perdront pas !

  2. 3 janvier 2012 at 2 h 18 min

    J’ai adoré ce tome 1, très prometteur et dont la suite ne me semble malheureusement pas tout à fait à la hauteur.

    • 6 janvier 2012 at 0 h 10 min

      Ah, mince… Je n’ai pas encore attaqué les suivants, à voir donc…

  3. 6 janvier 2012 at 8 h 01 min

    Peut-être que c’est le fait de les lire à chaque sortie et non pas d’un coup, ils sortent malgré tout très rapidement mais je pense les relire tous à la sortie du tome 6.

    • 6 janvier 2012 at 2 h 55 min

      J’essaie de diversifier mes lectures mais j’espère ne pas trop traîner à lire la suite !

  4. 11 janvier 2012 at 0 h 10 min

    Cela fait un petit moment que je tourne autour de cette série car je suis attirée par les couvertures rétros sur une période qui m’intéresse bien ! Mais j’attends que tous les tomes soient parus ;) Ensuite, il faudra aussi être patient pour mettre la main dessus à la biblio !

    • 15 janvier 2012 at 7 h 58 min

      Je vais essayer de parler bientôt des tomes suivants :) Mais bon, tu es terrible avec ta manie d’attendre la fin de la série ! Je ne pourrais pas, moi (en dehors de la raison professionnelle bien sûr !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *