Sous la glace – Louise Penny

sous-la-glace-01Nous sommes à Three Pines, un petit village canadien bien tranquille, ignoré des cartes. La neige recouvre d’un tapis silencieux les maisons et les habitants se réchauffent à l’occasion de sympathiques réunions amicales et de compétition de curling. Une bourgade sans histoire donc qui pourtant reçoit à nouveau la visite de l’inspecteur Gamache. C’est que Cécilia de Poitiers, dite CC, vient d’être victime d’un meurtre à l’électrocution en plein milieu du public d’une épreuve de curling. Cette femme impopulaire et froide ne manquera à personne. Et il ne faudra pas non plus compter sur son mari et sa jeune fille, ou même son amant pour la pleurer. Gravitant autour des habitants du village, l’inspecteur mène l’enquête et nous plonge dans le quotidien de la population aussi chaleureuse que diverse.

Si Sous la glace n’est pas particulièrement repérable pour son suspense haletant, il est par contre très intéressant pour la galerie de personnages qui nous est offert et sa construction sans faille.

Three Pines est un lieu où tout le monde se connaît et où les amitiés durables sont légion. L’inspecteur Gamache ne manquera donc pas de les rencontrer et son enquête sera ponctuée de nombreuses soirées arrosées où les discussions vont bon train. L’ambiance est plutôt bon enfant et chaque habitant trouve des proches à sa convenance. Il y a les 3 vieilles amies inséparables, Mere Bi qui tient une sorte de centre zen basé sur la philosophie indienne, Emilie et Kaye. Il y a aussi Clara qui tente de percer avec sa peinture alors que son artiste de mari remporte un grand succès, et CC, la nouvelle arrivante qui tente de lancer un mouvement « Li bien ». Le livre qu’elle vient d’éditer reprend d’ailleurs bizarrement le nom du centre de Mère Bi : Be Calm. Accompagné d’un mari un peu falot et d’une fille silencieuse et obèse qu’elle n’hésite pas à humilier, CC trouve auprès de son amant photographe Saul petrov, l’attention que son égo demande. Sa disparition est donc sans regrets pour la majorité des habitants de Three Pines.
Vous l’aurez compris, de nombreux habitants gravitent dans cet univers glacé où sous des apparences amicales couvent quelques secrets bien gardés. L’électrocution de CC s’avère criminelle et l’inspecteur a fort à faire de déjouer le mécanisme du meurtre. Surtout qu’on lui renvoie sur les bras une ancienne adjointe qui avait fait allègrement capoter sa précédente enquête. Une recrue particulièrement intrigante qui semble, elle aussi, faire preuve de cachotterie.

Si la palette des personnages est riche, on appréciera également l’ambiance de petit village québécois. Les lieux sont décris avec simplicité mais avec suffisamment de précision pour apprécier leur authenticité et leur beauté. De plus, le texte se pare de quelques termes, noms de famille, et habitudes typiquement locales ( comme la pratique du curling ) qui, m’ étant inconnus ou inhabituels, accentuent le pittoresque de l’affaire.

Sous la glace est le deuxième opus de l’inspecteur Gamache et s’ il n’est pas nécessaire de connaître la première enquête, sa lecture ne manquera pas d’ajouter quelques pincées de sel à une histoire centrée sur les personnages, leur histoire, leur passé.
Gamache suit son enquête de manière tout à fait posée. Il rencontre les habitants, pose les bonnes questions, observe la vie de la commune et réfléchit avec beaucoup d’intelligence. Tout en se fondant dans la vie quotidienne de ses habitants, en sympathisant avec certains membres de la communauté, il raisonne et fait marcher son esprit de déduction. Appuyé par un adjoint débutant, il aura à mener de front une autre enquête sur la mort d’une SDF un peu plus loin dans la région qui s’avérera liée au premier crime.

Loin d’être un thriller à suspense, Sous la glace est plutôt proche des enquêtes déductives d’Agatha Christie. Nous avons un monde clos où tout le monde se connaît ou presque. Vous avez une femme que personne n’apprécie. Vous avez un meurtre à la conception particulièrement intelligente. Il n’en faut pas plus pour faire une enquête fine qui, sous des dehors tranquilles, s’avère redoutable et au final plus que surprenant.
Voici donc un roman plutôt réussi à la construction parfaite et dont tout le charme se situe dans ses personnages si sympathiques qu’on peine à les accabler de meurtre ! A découvrir !

 

 

Extrait :

« Les gens me croient cynique à cause de mon travail, dit Gamache, mais ils ne comprennent pas. C’est exactement comme vous venez de le décrire. Je passe mes journées à examiner la pièce du fond, celle qu’on garde verrouillée et cachée, même à nos propres yeux. Celle qui contient tous nos monstres, fétides, pourrissants, qui attendent. Ma tâche consiste à trouver des gens qui ôtent la vie à d’autres. Et, pour y parvenir, à découvrir pourquoi. Pour cela, il faut que j’entre dans leur tête et que j’ouvre cette dernière porte. Puis quand j’en ressors – il ouvrit les bras dans un grand geste – , le monde est soudain plus beau, plus vivant, plus merveilleux que jamais. Lorsqu’on voit le pire, on apprécie le meilleur. »

 

 

D’autres avis :
L’or des chambresVal -

 

Titre : Sous la glace
Auteur : Louise Penny
Éditeur : Actes Sud, Actes Noirs
Parution : Novembre 2011
352 pages
Prix : 23€

 

prix-lectrices-ELLE

 

32 comments for “Sous la glace – Louise Penny

  1. 5 mars 2012 at 6 h 09 min

    Je ne connais pas du l’auteur en tout cas ça à l’air tout de même intéressant.

    Bonne fin d’après-midi et merci pour cette belle chronique.

    • 7 mars 2012 at 1 h 36 min

      Je découvrais aussi cet écrivain et ma foi, c’était plutôt sympathique :)

  2. 5 mars 2012 at 6 h 33 min

    Des polars dans la veine de Agatha Christie, pourquoi pas ! Je vais essayer de commencer par le premier.

  3. 5 mars 2012 at 7 h 10 min

    Merci pour cette chronique qui présente si bien cette auteure québécoise … qui mérite d’être connue.

    Je vous le recommande aussi !

    Amicalement

    • 7 mars 2012 at 1 h 43 min

      Merci Richard ! Visiblement, c’est une auteure qui t’est chère !

  4. 5 mars 2012 at 8 h 58 min

    Je suis bien tentée de découvrir ce petit village québecois !

    • 7 mars 2012 at 1 h 43 min

      Une très belle ambiance malgré ce meurtre !

  5. 5 mars 2012 at 1 h 55 min

    maintenant qu’il est sorti en France, je vais pouvoir l’acheter !

    • 7 mars 2012 at 1 h 44 min

      Tu l’avais déjà repéré ?

  6. 6 mars 2012 at 7 h 11 min

    Du coup, il fait toujours partie de ton mois de lectrice de folie ? Pas certaine de le lire, donc ? Il possède en liui un p’tit quelque chose qui me retient … J’aime bien les page-turner en polar ! ;)

    • 7 mars 2012 at 1 h 46 min

       Oui oui ! C’est juste que je chronique en retard… Au final, je ne sais même pas quels sont les 5 titres qui ont été retenus. Tu as la réponse ?? Tu n’as pas eu la liste par courrier ?

  7. 6 mars 2012 at 8 h 17 min

    J’avais déjà repéré cette série sur d’autres blogs. L’ambiance du petit village québecois me tente beaucoup. Je vais essayer de commencer par le premier.

    • 7 mars 2012 at 1 h 47 min

      Oui, je pense qu’on apprécie d’autant plus les personnages qu’on les connait déjà un peu !

  8. 6 mars 2012 at 0 h 12 min

    Je l’ai déjà noté, parce que j’ai vu des avis plutôt positifs chez d’autres blogueuses. As-tu internet chez toi maintenant ?

    • 7 mars 2012 at 1 h 50 min

      C’est toujours compliqué… pas de téléphone, pas de ligne internet…

      Je surfe toujours avec le wifi public, obligée d’être collée contre une fenêtre et surtout avec une connection très capricieuse qui saute tout le temps et parfois même est inexistante… Enfin bon, c’est toujours mieux que rien !

  9. 6 mars 2012 at 2 h 59 min

    je note donc, qui sait ? un jour peut-être n’aurais je plus de PAL 

    • 7 mars 2012 at 1 h 50 min

      Oui, un peu comme moi… et les autres ^^

  10. 6 mars 2012 at 9 h 16 min

    Les avis sont unanimement positifs sur ce roman, j’ai fini par le noter !

    • 7 mars 2012 at 1 h 51 min

      Je ne le mettrais pas dans mes impérissables mais on peut le noter oui ! :)

  11. 6 mars 2012 at 2 h 11 min

    Trop lent, je l’ai arrété après une centaine de pages, à lire tous les avis positifs, je devrai le reprendre

    peut être une mauvaise passe

    • 7 mars 2012 at 1 h 51 min

      Ah ça, c’est sûr, c’est le rythme pépère du petit village de province… !!

  12. 8 mars 2012 at 0 h 45 min

    Je suis contente de voir que ça a fonctionné pour toi aussi… Et je suis d’accord pas du tout dans la famille des thrillers à suspens… Et moi aussi je ne savais rien sur le Curling

    • 9 mars 2012 at 1 h 36 min

      Oui pourtant, je te dirais que ce n’était pas gagné, vu que je préfère plutôt les trucs bien glauques qui vont à 100 à l’heure ^^

  13. 8 mars 2012 at 0 h 48 min

    Oh et j’allais oublier : bonne installation dans ton nouveau logement, et tu sais on met quand même quelque temps à trouver ses marques, c’est normal !!

    • 9 mars 2012 at 1 h 37 min

      Merci ! Les livres sont casés et déjà, ça a libéré de l’espace et du carton !!

  14. 8 mars 2012 at 0 h 49 min

    (j’ai oublié la virgule après je suis d’accord, , sinon, tu vas rien comprendre )

  15. 11 mars 2012 at 0 h 16 min

    Oui, chez Richard, mais avec son titre canadien !

  16. 15 mars 2012 at 7 h 57 min

    Ces deux premiers tomes tournent parmi les participantes du club lecture (vu que le thème est la littérature canadienne !). Pour l’instant, j’ai eu celui-ci en main mais comme je n’avais pas lu le premier, j’ai préféré attendre ! Cela aurait été dommage de commencer par le second alors que le premier sera dispo dans peu de temps !

    • 19 mars 2012 at 0 h 31 min

      Je comprends, ça ne m’a pas dérangé, l’histoire est complète mais c’est vrai que c’est toujours sympathique de suivre les personnages depuis le début !

  17. 19 mars 2012 at 1 h 01 min

    donc là, dans ma liste à acheter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *