La mémoire de l’eau – Vernay / Reynès

memoire-de-l-eau-t1-01.jpgMarion et sa mère Caroline emménage dans une vieille maison de famille située au bord d’une falaise. La vue est superbe et donne sur le phare situé sur l’île d’en face. Les 2 filles prennent peu à peu leurs marques. Caroline trouve du travail et sympathise avec les locaux tandis que Marion explore les environs et remarque la présence récurrente d’étonnantes sculptures de pierre.

 

C’est dans l’espoir de commencer une nouvelle vie que Caroline est revenue dans le village (breton ?) de son enfance où elle a vécue jusqu’à l’âge de 4 ans. Si ses souvenirs de petite fille sont quasiment effaçés, il lui reste comme point d’attache cette maison léguée par sa mère et les souvenirs que les voisins ne manquent pas de partager avec elle. Nous découvrons peu à peu l’histoire familiale, le destin de ses parents et la raison de sa venue. Caroline cherche tout simplement à retrouver un équilibre qui semble bien accessible dans ce petit village tranquille. L’ambiance est bon enfant et les gens sont chaleureux. 

Marion, de son côté, est une adolescente enthousiaste et curieuse qui ne semble pas affectée par les aléas familiaux. Elle profite de ce retour aux sources pour questionner les habitants sur ses grands-parents qu’elle n’a pas connu, en particulier le grand-père, marin pris par la mer. Elle coure le village, profite de la plage, explore les cavernes en bravant les interdits et en oubliant le danger qui se rappellera à elle. De ses excursions, elle rapporte beaucoup de questions liées à ces étranges visages de pierre qu’elle a croisé à plusieurs reprises dans le village, et même en photo derrière son grand-père. Quelle signification ont-elles ? Qui est ce vieux bonhomme pas commode qui habite le phare et possède un livre ayant pour emblème ce même visage ? Le mystère s’épaissit peu à peu.

 

memoire-de-l-eau-t1-05.jpg

Cette courte histoire qui sera en 2 tomes propose dans ce premier volume une intéressante mise en bouche.

C’est l’été, l’atmosphère est lumineuse. On prend le temps de vivre et de profiter de la vie. Pourtant, on sent malgré tout que quelque chose rode. Il y a ces sculptures effrayantes, il y a cette vague de poissons morts. Marion semble toucher du doigt un mystère qui la dépasse et que sa curiosité va pousser à enquêter. Il se passe assez peu de choses finalement et l’histoire se met tout juste en place. On devine qu’une légende se cache derrière tout ça mais nous n’en savons pas plus pour le moment. Si j’ai apprécié ce premier tome, je m’interroge tout de meme sur la suite et fin qui va lui être donné. Comment developper et conclure ce récit avec un seul volume à venir ? Je crains de rester sur ma faim tant l’histoire ne semble pas avoir encore pris toute son ampleur. Une bonne surprise est peut-être à venir !

Pour le moment, il faudra se contenter de ce que l’intrigue nous offre et du dessin à la tonalité naïve. Les traits des personnages sont arrondis, les décors sont brossés de manière légère et simple. La palette des couleurs se veut variés tout en restant dans des tonalités assez douces. ON remarquera cependant des pages notoires qui utilisent une variété de bleus et de noir particulièrement réussis.

 

La mémoire de l’eau est une histoire bien ancrée dans le réel qui, toutefois, ménage un certain suspense et ne nous laisse pas à l’abri d’une touche de fantastique légendaire. Espérons, avec ses personnages attachants et sa touche de mystère, que cette série poursuive sur la lignée des belles promesses que cette introduction nous offre ! Une histoire accessible au plus grand nombre, à découvrir donc !

 

A noter :

Le 2ème tome sortira le 1er Juin.


memoire-de-l-eau-t1-04.jpgmemoire-de-l-eau-t1-02.jpgmemoire-de-l-eau-t1-03.jpg

 


 Titre : La mémoire de l’eau, tome 1

Dessinateur : Valérie Vernay

Scénariste : Mathieu Reynès

Editeur : Dargaud

Date de parution : Avril 2012

48 Pages

Prix : 12€




12 comments for “La mémoire de l’eau – Vernay / Reynès

  1. Chatolou
    6 avril 2012 at 7 h 30 min

    Puisque nos lectures continuent à se recouper je me permets de commenter tes derniers articles. Tout d’abord, et avant tout, « L’enfant cachée », je suis directement tombée sous le charme de cette bande dessinée! Comment parler à un enfant d’un sujet si dur … tout simplement, avec des mots accessibles et des images qui vont juste jusqu’où il faut ! Mon coup de coeur semble plaire aux lecteurs, pour une BD qui n’est quand même pas une vente facile … J’ai beaucoup moins accroché à « Elinor et Jack », je n’ai pas adhéré au graphisme ni aux couleurs en fait et pas beaucoup plus à l’histoire qui comme tu le soulignes est faite d’une successions de rebondissements …

    Pour les « Chronokids » on les conseille déjà depuis bien longtemps et je trouve que c’est un mélange idéal entre éléments historiques et divertissement ;-) Pour « Paola Crusoé », c’est également une très chouette BD mais il faut voir comment le t.2 va faire évoluer l’aventure je trouve.

    Enfin : « La mémoire de l’eau » … ma lecture de ce midi ;-) Moi j’ai été littéralement emballée par les débuts de l’intrigue !! Mais comme toi je me demande comment poursuivre et résoudre cette intrigue en un seul et dernier tome.
    Pour ton interrogation, oui celà se passe bien en Bretagne, dans la promo éditeur reçu il y a un mois voici les réponses de Mathieu et Valérie (qui forme en fait en couple dans la vie):

    Mathieu : On fantasmait bcp tous les deux sur la Bretagne, qu’on ne connaissait pas du tout. J’ai commencé à écrire le scénario. Ensuite, on est allés passer quelques jours en Bretagne, en repérage, et on est tombés complétement amoureux de la région. Mais comme on ne voulait pas tomber dans les clichés touristiques avec notre histoire, on a évité de la situer trop précisement … (il a donc bien réussi de ce côté ;-)

    A bientôt !

    • 8 avril 2012 at 6 h 33 min

      Rhaaa, quel plaisir une fois encore de te lire sur tes avis ! Bon, là, j’ai groupé des lectures dont certaines datent de quelques mois… ahem… Et j’ai encore tout un stock de Bds à chroniquer sous le coude…

      L’enfant caché est génial mais pour ma part, je n’arrive pas à le vendre…   La seule personne qui me l’a acheté c’est la maman de Dauvillier (ô surprise !) qui souhaitait l’offrir ! Bref, je me demande comment tu fais ^^

      Elinor, Chronokids : du grand public facile, on est d’accord !

      La mémoire de l’eau :  heureuse que nous ayons le même ressenti et les mêmes craintes !

      Bon, ok, la Bretagne donc ! :) Intéressante ta citation !

       

      Bon sinon, as-tu lu « Le voyage extraordinaire » qui vient de sortir ?? J’ai adoré ! Chronique mercredi ;)

       

  2. 6 avril 2012 at 9 h 08 min

    Je viens de le terminer et j’ai beaucoup aimé. Bon, le mystère est toujours total, mais c’est une excellente mise en place. Vivement la suite…

    • 8 avril 2012 at 6 h 34 min

      Une chouette mise en place, oui ! Dommage que cette histoire ne se décline pas sur 3 tomes… Mais on va voir comment les auteurs concluent leur récit !

  3. 7 avril 2012 at 1 h 08 min

    j’aime bien les images, je note!

  4. Chatolou
    10 avril 2012 at 0 h 26 min

    Non c’est le prochain sur ma liste tellement il me fait de l’oeil mais bcp bcp de choses à penser et à faire ces derniers temps (mariage oblige, donc ça sera p-ê reporté à qq semaines après le voyage de noces ;-) .

    Pour « l’enfant cachée » j’ai mis un petit coup de coeur dessus et je pense qu’une prof d’une école de graduat en français de notre vilel l’a proposé dans ses lectures concentrationnaires à destination des plus jeunes …

    On se tient au courant des lectures prochaines ;-)

    • 15 avril 2012 at 4 h 07 min

      Ah oui, c’est vrai, je l’avais oublié ce mariage ! ^^

      Bon, alors, affaire à suivre ;)

  5. 26 avril 2012 at 6 h 09 min

    Là encore, on a hésité lors d’un salon où les auteurs étaient présents mais on était déjà bien chargé et je n’étais pas très sûre d’accrocher à l’histoire ! Et vu ce que tu en dis, il se pourrait que le diptyque se transforme en triptyque si l’histoire ne s’étoffe pas plus au tome 2 ;)

    • 29 avril 2012 at 3 h 15 min

      Non, ça restera un dyptique, soit en sûre !

  6. Isa
    22 août 2012 at 9 h 07 min

    J’ai vraiment aimé ce premier tome et je n’ai pas résisté à l’achat du second aujourd’hui.

    • 4 septembre 2012 at 0 h 27 min

      Je n’ai pas chroniqué le deuxième tome mais oui, ce fut une belle petite histoire, accessible à un vaste public !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *