Metronom’, tomes 1 et 2 – Corbeyran/Grun

 

metronom--t1-01.jpgmetronom--t1-02.jpg Dans un futur proche, la population terrienne vit sous le joug d’un état totalitaire qui, à coup de décrets en tout genre, limite les libertés individuelles pour  le bien-être du collectif.

Dans ce monde effrayant, nous allons suivre Lynn qui est sans nouvelles de son mari, un éboueur spatial parti en mission depuis plusieurs semaines. Ses tentatives de renseignements auprès de la société qui l’emploie ont échoués et le salaire indispensable de son mari, est même suspendu.

Elle rencontre alors Linman, un journaliste quelque peu rebelle qui lui propose son aide.

 

Bienvenue dans un monde où vous êtes sur surveillance, où le collectif passe avant l’individuel et où toute forme de contestation est séverement brimée.

La société décrite ici semble être un ersatz de notre monde à nous, en mille fois pire. Le gouvernement passe son temps à légiférer sur des lois liberticides et les citoyens sont appelés à voter par voie électronique, à coup de hauts-parleurs dans les lieux publics.

 

 » Vous votez. Nous luttons. Le vote électronique est la solution.« 

 

Le vote électronique, malgré sa modernité, semble empreint de malversations. A ce jour, c’est une loi qui interdit le suicide (!) qui en cours de vote. Plus loin, ça sera un décret sur l’interdiction de vagabondage.

Un couvre-feu est établi et quiconque le dépasse s’expose à de la prison et une amende. Les oeuvres d’art sont également interdites et se revendent sous le manteau à prix d’or.

Pourtant, au milieu de toutes ces réglementations, certains tentent de lutter. Il y a Linman, un journaliste grande gueule qui n’hésite pas à critiquer l’état, à enquêter sur des sujets sensibles qui seront bien évidement censurés par son chef, fort désireux de mettre dehors cet anarchiste incontrolable. Il y a Lynn, qui a pleinement conscience de la main mise de l’état sur la population et qui, avec ses petits moyens, s’entraîne avec un petit groupe d’irréductibles à une sorte de représentation de la contestation. Enfin, il y a Métronom’, un étrange album pour enfants qui sous forme de fable, s’attaque au président. Non-autorisés et envoyés aux membres de l’Etat, le pamphlet dérange et son auteur, activement recherché.

Alors que Lynn, grace à sa soeur qui travaille au ministère, apprend que son mari est en quarantaine des suites d’un animal/objet qu’ils auraient ramenés,  le commissaire Radcliff est missionné sur l’affaire du Métronom’ et bientôt suspecte le journaliste Linman.

 

Si cette série semble peu originale en partant du postulat déjà vu d’un état totalitaire, le résultat s’avère pourtant excellent !

Le monde totalitaire présenté ici est parfaitement réaliste et offre même un goût amer de futur très probable. La vision très sombre d’une Terre sous contrôle ne se départit pas pourtant d’un allant donné par les personnages et l’intrigue multiple qui offre moults rebondissements. Entre la quête de Lynn, les agissements de son beau-frère, le parcours tortueux de Linman et son amour de la peinture, l’étrange être/objet ramené de l’espace, le livre Métronom’ et son mystérieux auteur, le lecteur a de quoi faire ! Corbeyran, dont je suis souvent critique de par sa trop forte prolixité d’oeuvres qui part dans tous les sens, me convainct ici entièrement avec cette intrigue fort bien menée.

Le dessin n’est pas en reste et m’a même agréablement surprise. Le trait de Grun est d’une très grande richesse. Extrêmement détaillé, le monde créé par le dessinateur est fascinant et les couleurs directes fort bien posées ne font qu’accentuer la haute qualité, rendant l’atmosphère de cette histoire envoutante.


Métronom’ est donc une très bonne série de SF (prévu en 4 tomes) qui conviendra à un large public. Pour ma part, je suis fan et j’attends avec impatience le tome 3, annoncé pour le 12 septembre… A bon entendeur !

 

 

D’autres avis :

LunchKactussYaneckBulles et onomatopées -

 

 

 

metronom--t1-03.jpg

 

metronom--t1-02a.jpg

 

 

metronom--t1-04.jpg

 


Titre : Métronom’, tomes 1 et 2

  Scénariste : Corbeyran

Dessinateur : Grun

Éditeur : Glénat

Parution : Mars 2010 / Mars 2011

  55 pages

Prix : 13,90€


bd du mercredi


 

Chez Mango

 

 

21 comments for “Metronom’, tomes 1 et 2 – Corbeyran/Grun

  1. 15 août 2012 at 7 h 45 min

    cela me plaît comme bd !

  2. 15 août 2012 at 0 h 40 min

    Je ne connaissais pas, je note

  3. 15 août 2012 at 8 h 08 min

    Je suis tenté ;) )))

    • 15 août 2012 at 9 h 14 min

      Ah oui ?  je n’aurais pas pensé que ce genre d’album t’aurait intéressé.

  4. 15 août 2012 at 8 h 28 min

    J’avais bien aimé le tome 1, tu m’encourages à lire le tome 2…

    • 15 août 2012 at 9 h 14 min

      Ah bah, file moi ton lien, je ne suis pas tombé dessus… Mais voui, très bonne série que je vais conseillefr à noel sans aucun doute !

  5. 16 août 2012 at 8 h 46 min

    J’aime aussi la SF ;)

    • 16 août 2012 at 3 h 32 min

      J’ignorais cette corde à ton arc ! ;)

  6. 16 août 2012 at 2 h 11 min

    Que de BD d’un pessimisme absolu sont présentées ce mercredi d’été! : Mo’, Noukette, toi, rien que des sujets d’une gravité totale! Je lirai bien volontiers cette série mais plus tard. Je me permets un moment d’évasion et d’optimisme en ce moment.  La rentrée avance si vite! 

    • 16 août 2012 at 3 h 34 min

      Voui, c’est sûr… mais bon si on part dans l’extrême opposé, je dirais que les albums comiques ne sont pas franchement de grande qualité, en général :)

  7. 16 août 2012 at 3 h 37 min

    C’est vrai aussi! 

  8. 17 août 2012 at 6 h 25 min

    je ne suis pas trop fan de ce qu’on peut me dire sur le futur proche mais je craque sur ces dessins!

  9. 17 août 2012 at 3 h 44 min

    Grün s’est véritablement libéré pour Métronom’. Il sortait d’une série, la Conjuration d’Opale, qui le chagrinait vraiment. Il croulait sous les recherches des bâtiments de l’époque, tout ça, et la S-F lui permet de dessiner comme il l’entend : architectures, vêtements, en tout liberté. Ca se ressent vraiment dans son dessin.

    Après, je trouve que ses visages sont encore un peu figés. Mais là encore, y’a du mieux. C’est un dessinateur très pointilleux et appliqué, je ne doute pas que son trait s’améliore encore au fil des ans.

    • 4 septembre 2012 at 0 h 11 min

      Je n’ai pas lu sa précédente série mais je dois dire que je le regrette un peu maintenant !

      Je suis d’accord pour les visages. Mais ce fut réellement une belle surprise, habituellement, je ne suis pas fanatique de ces récits en SF (je la préfère en roman !). Bref, nous découvrirons ensemble la suite, je pense ! :)

  10. 11 septembre 2012 at 2 h 03 min

    Parution : Mars 2010 / Mars 2011 / 12 Septembre 2012 … ça c’est pas très métronom ^^

    mais je vais feuilleter

  11. 11 septembre 2012 at 3 h 37 min

    Yep, j’ai acheté le T3 aujourd’hui.

    • 23 septembre 2012 at 7 h 25 min

      Alors, lu ? Pas encore fait, pour ma part.

  12. 23 septembre 2012 at 2 h 06 min

    Non, non, pas encore lu.

    J’en ai tellement des albums en retard que je suis pas sûr de le lire tout de suite d’ailleurs. J’ai tendance à acheter pleins de choses et ensuite de lire à l’envie, sans forcément tenir compte des nouveautés.

    Mais je le lirai quand même à un moment ou à un autre :D

    • 25 septembre 2012 at 0 h 07 min

      Ah tiens donc… je ne vois pas du tout de quel tendance tu parles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *