Zizi chauve-souris, tome 1 – Bianco / Trondheim

Zizi-chauve-souris-t1-01Ce matin, Suzie, dite Zizi, a décidé d’arborer la dernière coiffure à la mode de Beverly Hills. C’est à dire les cheveux en pétard. Tellement en pétard que ça gêne son voisin de classe de voir le tableau. Mais Zizi a son opinion bien à elle et trouve plutôt que c’est de la faute du jeune garçon et de sa petite taille. Une répartie mordante qui lui vaut d’aller chez le directeur. Une fois de plus.

Sa tignasse sculptée par le vent, Zizi se retrouve bientôt avec une chauve-souris dans les cheveux. Douée de parole, cette dernière sympathise avec la petite fille et tente de rester indéfiniment dans les cheveux bien confortables de Zizi en se faisant passer pour une barrette ! Se gavant des araignées si détestées par Zizi, elle va faire découvrir à la petite fille l’effrayant monde de la nuit et ses créatures fantastiques.

Cette cousine éloignée de Pico bogue sort tout droit de l’imagination de Lewis Trondheim et de Guillaume Bianco, auteur de Billy Brouillard.
Notre jeune héroïne pétillante fait preuve d’un sens de l’à-propos et de la répartie assez formidable. Ses nombreuses sorties lui valent régulièrement de passer dans le bureau du directeur de l’école quant ce n’est pas son imagination ou ses rêveries qui la perdent. L’arrivée de la chauve-souris ne la perturbe pas plus que cela et Zizi compte bien mettre à profit la présence de cette bestiole qui lui permet de dormir à l’abri des araignées et de bénéficier d’une vision nocturne incroyable, permettant de crapahuter la nuit à l’extérieur et d’observer les bestioles plus ou moins étranges : chouette, falquenin (moitié chat, moitié chien), monstre gobeur d’yeux et surtout le grand Garou dont la morsure lui permettrait de se transformer en adulte les nuits de pleine lune.
Bref, Zizi est une petite fille qui n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense au grand dam de sa maman célibataire qui tente désespérément d’inviter ses prétendants à la maison sans que la petite fille les fasse fuir. Naviguant entre enfance et adolescence, entre le quotidien réaliste et le fantastique animalier, Zizi est le parfait reflet des petites filles d’aujourd’hui, réclamant un téléphone portable tout en jouant encore avec ses peluches.
Voilà un excellent album qui s’adresse à un large public d’enfants ou d’adultes et donne à son lecteur un large sourire ! Drôle, intelligente et naïve à la fois, Zizi séduit par sa personnalité enlevée, ses frasques, son courage et surtout ses réparties. Découpées en petits strips, les aventures de Zizi sont rondement menées et offrent à chaque fois une chute savoureuse. Et de fait, les dialogues sont de véritables trouvailles d’humour et d’originalité.

Le dessin de Bianco n’est pas en reste et s’adapte parfaitement à l’humour de Trondheim. Très expressifs, les personnages aux grands yeux sont colorisés dans des teintes douces et prennent place dans des décors allégés qui valorisent les personnages et les dialogues. La narration se fait avec beaucoup de fluidité et le découpage en scènes de trois cases suit une cohérence certaine qui permet de faire progresser l’intrigue.

La surprenante chute finale de ce premier tome promet d’ailleurs un deuxième volume tout aussi savoureux et inventif et c’est avec impatience que j’attends la suite de ce petit coup de cœur !
A découvrir absolument !

 

Liens :
Blog de Bianco

D’autres avis :
David FournolZaelle -

 

Zizi-chauve-souris-t1-03

 

Zizi-chauve-souris-t1-05

-

Titre : Zizi chauve-souris, tome 1 : Cheveux rester
Dessinateur : Guillaume Bianco
Scénariste : Lewis Trondheim
Éditeur : Dupuis
Parution : Septembre 2012
48 pages
Prix : 14,50€

 

logo-bd-du-mercrediChez Mango

 

21 comments for “Zizi chauve-souris, tome 1 – Bianco / Trondheim

  1. 26 septembre 2012 at 7 h 47 min

    Eh c’est de la triche ça  Le début de ta chronique me plaît bien ! 

    • 26 septembre 2012 at 9 h 48 min

      BAh non, puisque ça ne t’empêche pas de lire l’article en entier !

  2. 26 septembre 2012 at 0 h 19 min

    Ca a l’air sympa comme BD humoristique. Et félicitation d’être chroniqueuse chez Marilyne ! :)

  3. 26 septembre 2012 at 3 h 01 min

    En voyant le même titre de billet chez toi et Marilyne, je me suis doutée que tu étais contributrice (pas très joli, ce mot ?!) Bravo, Choco, pour cette reconnaissance de ton talent à nous parler de BD !!

    • 2 octobre 2012 at 8 h 46 min

      Reconnaissance de mon talent ?! Comme tu y vas !!  En tout cas, je suis ravie de participer à cette aventure :)

  4. 26 septembre 2012 at 3 h 45 min

    Je ne connaissais pas mais je suis ravie de cette découverte. J’adore Bianco ! Je pense aimer :-)  

    • 2 octobre 2012 at 8 h 47 min

      Je pense en effet que ça te bottera ! :)

  5. 26 septembre 2012 at 4 h 52 min

    Hé hé !!! Clap clap clap pour cette nouvelle expérience ! ;-)

  6. 26 septembre 2012 at 6 h 35 min

    J’ai lu cet album en prépublication dans spirou. C’est sympa mais parfois inégal. En tout cas je lirais la suite avec plaisir.

    • 2 octobre 2012 at 8 h 48 min

      Lu d’une traite mais je n’ai pas trouvé ça inégal, je dois dire… J’ai trouvé que l’ensemble avait au contraire une belle cohérence et que les gags étaient toujours bien trouvés.

  7. 26 septembre 2012 at 0 h 26 min

    Je me disais aussi que j’avais déjà mis un commentaire pour cette BD mais c’est que je suis passée d’abord chez Marilyne. Bravo pour particper à son site! 

    • 2 octobre 2012 at 8 h 49 min

      Héhé ! Tu m’y retrouveras de temps en temps donc !

  8. 26 septembre 2012 at 3 h 08 min

    Fan de Bianco, BD achetée+lue+appréciée

    • 2 octobre 2012 at 8 h 52 min

      Et même pas de petit billet ?

  9. 28 septembre 2012 at 0 h 17 min

    Elle était déjà dans ma liste de courses pour mon prochain passage chez le libraire celle là :)

    • 2 octobre 2012 at 8 h 53 min

      Elle ne va pas être évidente à caser dans un thème K.bd celle là lol ;)

  10. 3 octobre 2012 at 2 h 55 min

    A part mon Projet 52, je n’ai pas publié grand chose sur mon blog au mois de septembre. La magie d’être professeur principal sans doute ;)

  11. 3 octobre 2012 at 3 h 47 min

    Mais si Choco, c’est tout à fait possible… un thème sur l’un des deux auteurs par exemple (les strips ayant déjà été traités)… l’adolescence peut-être aussi ?

    • 4 octobre 2012 at 3 h 29 min

      Ah voui, j’avais pas pensé au thème auteur ! Mais l’adolescence, bof… un peu loin quand même.

  12. 5 octobre 2012 at 8 h 52 min

    Ouais, faudrait que je lise l’album avant de parler des fois :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *