Joe, l’aventure intérieure – Morrison / Murphy

joe-aventure-interieure-01Joe est un jeune adolescent souffrant de diabète. Grand solitaire, il vit en silence la vente de la maison à laquelle il tient tant mais que sa mère, veuve d’un militaire mort au combat, peine à payer. Réfugié la plupart du temps dans son grenier parmi ses jouets et auprès de Jack, son rat de compagnie, Joe fuit la compagnie de ses camarades de classe qui n’hésite pas à lui faire subir quelques brimades. D’ailleurs, aujourd’hui il s’est encore fait chahuter et même piquer son goûter. Alors qu’il se rend compte trop tard de la crise d’hypoglycémie qui l’atteint, Joe plonge dans un univers fait d’hallucinations où, enfant élu, il est chargé de ramener la lumière dans un royaume menacé.

Peu amatrice de comics, je me suis laissée tenter une fois de plus par un titre du catalogue Vertigo que réédite Urban Comics, et ce, pour mon plus grand bonheur ! Cette histoire s’est révélée captivante à plus d’un titre.
Joe est seul, chez lui, en pleine crise d’hypoglycémie. L’orage et la pluie se déchaînent dehors. Le garçon doit descendre boire un coca pour apaiser la crise. Il ignore encore que le trajet de sa chambre à la cuisine sera une véritable aventure.
En effet, le manque de sucre provoque chez Joe des hallucinations qui le font basculer dans un monde parallèle qui s’appuie sur des éléments de son quotidien. Ses petits soldats prennent vie, son rat devient un guerrier redoutable, un robinet laissé ouvert se transforme en cascade, les plombs qui sautent qui symbolisent les ténèbres …etc. Et lui, Joe, se retrouve au cœur de cette quête, devenant le personnage fédérateur autour duquel tout le monde se bat pour l’avenir d’un monde meilleur, échappant aux ténèbres.

Ce qui est bluffant dans cette histoire, c’est de voir le simple parcours de Joe à l’intérieur de sa maison devenir une véritable épopée ! Si le garçon est en proie à des visions auxquelles il se laisse aller, il a parfois des moments de lucidité où il tente de revenir sur terre et de simplement atteindre ce frigo où l’attend une boisson salvatrice. Le lecteur, spectateur du délire de l’adolescent, comprend rapidement que ce que vit Joe n’est qu’une création de son esprit. A l’image du héros, il oscille lui aussi entre ces 2 univers et découvre avec délice ce qui relie l’imaginaire à la réalité. Le processus créatif de Joe est ici décrypté et l’auteur s’ingénie à démontrer la manière dont l’homme introduit le fantasme dans un quotidien peu amène.

Un propos qui s’appuie d’ailleurs particulièrement sur la force graphique de Sean Murphy dont le dessin fourmille de détails et nous fait basculer d’un monde à l’autre sans peine. Certaines illustrations en pleine page sont particulièrement impressionnantes tandis que les scènes de combats et de poursuites s’avèrent une débauche visuelle où le fantastique a une large part.

L’aventure intérieure de Joe, surnommé « l’enfant qui meurt », est aussi le symbole de l’enfance et de l’adolescence. Une période torturée où on préfère se raconter des histoires plutôt que d’affronter la réalité : la mort du père, les problèmes d’argent de la mère, les brimades des autres enfants. A travers, cette quête parallèle, Joe va grandir et découvrir une force qu’il ignorait. Assumer des responsabilités, trouver le courage d’affronter ce qui fait peur, donner du sens à ce qu’on vit, accepter l’aide d’autrui. Une quête intérieure qui trouvera d’ailleurs une belle conclusion.

Sur une base de scénario un peu classique, Grant Morrison et Sean Murphy dépasse une simple histoire de lutte contre la maladie (qui m’a d’ailleurs fait penser à l’album Ghostopolis) pour nous offrir ici une fabuleuse ode au pouvoir de l’imagination. Servi par un dessin particulièrement réussi, Joe, l’aventure intérieure s’avère particulièrement convaincant et une belle porte d’entrée au travail de ces 2 auteurs.

 

 

D’autres avis :
Yvan -

 

 

joe-aventure-interieure-03

 

 

joe-aventure-interieure-02

 

joe-aventure-interieure-04

joe-aventure-interieure-05

 

Titre : Joe, l’aventure intérieure
Dessinateur : Sean Murphy
Scénariste : Grant Morrison
Éditeur : Urban comics, Vertigo
Parution : Octobre 2012
224 pages
Prix : 19€

 

 

7 comments for “Joe, l’aventure intérieure – Morrison / Murphy

  1. 2 novembre 2012 at 6 h 24 min

    Acheté la semaine denrière. Je m’en régale d’avance !

    • 5 novembre 2012 at 7 h 53 min

      J’espère que tu en parleras sur ton blog !

  2. 3 novembre 2012 at 0 h 09 min

    Intriguant à souhait et les planches me plaisent !

    Bisous et bon WE !

    • 5 novembre 2012 at 7 h 59 min

      Y’a plus qu’à alors !

  3. Mo
    19 décembre 2012 at 0 h 02 min

    Génial ! J’ai vraiment apprécié le voyage ;)

    • 23 décembre 2012 at 0 h 05 min

      Je n’en attendais pas moins de ta part !

      Tu sais mon drame : le bouquin est en rupture chez l’éditeur… Impossible de le conseiller pour noel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *