Lille Fantastic – La ville magique # 1

 

Dans le cadre de Lille Fantastic,
le LAM présentait l’exposition La ville magique, autour des différents mythes urbains de l’entre-deux guerres.
La ville fascine et effraie à la fois. Et de multiples artistes proposent leur vision de la ville moderne.

L’exposition se structure autour de quatre mythes urbains :
- Manhatta
- Métropolis
- Quand la ville dort
- Dark passage

Les photos étant interdites, je vous propose de découvrir cette visite à travers quelques œuvres
que j’ai réussi à retrouver sur le net.

1 – Manhatta

Cette section présente des vues de New York par des artistes américains et français et montre une vision empreinte de la verticalité des buildings, des néons électriques, …etc.

 

ville-magique-03 La nuit, Léon Spilliaert, 1908

 

 

ville-magique-04New York, Photogravure de Paul Strand, 1917

 

 

ville-magique-02The Octopus, New York,  Alvin Langdon Coburn, 1912.

 

 

ville-magique-05Station Roofs, Alvin Langdon Coburn, 1910

 

ville-magique-06 City bank Farmer trust, Bernard Boutet de Monvel, 1927

 

ville-magique-07Wallstreet in New York, Bertrand Boutet de Monvel

 

 

ville-magique-08 Walker Evans, 1928-30

 

 

ville-magique-09Summer, Wendell Macrae, 1930

 

ville-magique-10The trafic cross, Weldell Macrae, 1930

 

ville-magique-11Business, Charles Demuth, 1921

 

ville-magique-12Sullivan street, Abstraction, Georges Ault, 1947

 

ville-magique-13City night, Georgia O’Keeffe, 1926

 

ville-magique-14The new yorker, Howard Cook, 1930

 

ville-magique-15 Skyscraper, Howard Cook, 1928

 

ville-magique-16 New York, Louis Lozowick, 1925

 

ville-magique-17 Looking throught Brooklin bridge, Christopher Nevinson, 1920

 

ville-magique-18Brooklin bridge, Howard Cook, 1948

 

ville-magique-19Brooklin bridge, Sherill Schell, 1930

 

ville-magique-20 Canyons New York, Howard Cook, 1928

 

ville-magique-21 Skyscraper 1, Howard Cook, 1929

 

ville-magique-21 Manhattan bridge, Howard Cook, 1930

 

ville-magique-22 Gratte-ciel éclairé, Amédée Ozenfant, 1950

 

On pouvait également y découvrir Manhatta, le court métrage de Paul Strand, réalisé en 1921
et que vous pouvez voir  ici. (12 minutes environ)

Je vous donne rendez-vous plus tard pour la suite de l’exposition !

 

6 comments for “Lille Fantastic – La ville magique # 1

  1. :)
    10 janvier 2013 at 5 h 11 min

    Beau comme une visite interdite ;)

    • 10 janvier 2013 at 1 h 03 min

      Faute d’avoir pu vous ramener des photos… !

  2. 10 janvier 2013 at 7 h 39 min

    Whaou, superbe ! Dommage que j’habite trop loin de Lille ! (je ne dis cela que rarement, mais ça arrive !) 

    • 10 janvier 2013 at 1 h 09 min

      Ouais enfin, dans ton coin, y’a pas à se plaindre non plus ! Moi, j’y retournerais bien aussi !

  3. 10 janvier 2013 at 0 h 41 min

    Mince, pourquoi je n’étais pas au courant !

    • 10 janvier 2013 at 1 h 11 min

      J’ai pensé à toi en rédigeant le billet !  C’est bête, ça se termine ce week-end. Si ça peut te défrustrer, sache que tte l’expo n’était pas autour de New York, tout de même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *