Le beau voyage – Zidrou / Springer

le-beau-voyage-01Léa anime une émission de télé autour du hip hop. Jeune femme libérée, elle n’a pas hésité à coucher pour éviter de végéter à la présentation de la météo. Un soir, alors qu’elle est en plein ébats avec son amant d’un soir, elle reçoit un appel : son père vient de mourir. Entre flashbacks et récit de son quotidien, on découvre qui se cache derrière cette jolie femme et quel est le lourd secret qui a pesé sur sa vie.

Zidrou continue sur sa lancée de scénariser des histoires plus réalistes, plus intimistes. Le beau voyage est de cette veine et nous emmène dans la vie de Léa, la blonde, qui derrière son apparence de femme forte et enjouée cache quelques blessures. La mort de son père réactive les souvenirs de la jeune femme et nous découvrons que la vie de cette famille tourne autour d’un décès familial qui s’avère fondamental dans  l’évolution de Léa.
Le passé se dévoile au fur et à mesure au rythme des flashbacks qui ponctue la narration. Un père peu présent, une mère qui n’a pas su l’aimer et est partie sans se retourner, un absent qui hante la mémoire familiale ont laissés peu de place à Léa qui s’est alors affirmée en opposition avec sa famille : photos de charme, lesbianisme, avortement, etc… Menant une vie libérée et provocatrice, Léa s’émancipe à sa façon afin de se rendre peut-être plus visible. Pourtant, à 25 ans, elle peine toujours à avancer. La mort de son père est un choc mais lui permettra enfin de reprendre en main sa propre vie.

Benoit Springer, dont j’avais énormément aimé Les funérailles de Luce, utilise ici un trait beaucoup plus réaliste, plus sobre qui, hélas, ne m’a pas totalement convaincue. Si le destin de cette jeune femme ordinaire nous touche par sa sincérité et ses difficultés retranscrites de manière subtile et sans pathos par Zidrou, le dessin s’avère assez plat et monotone. C’est clair, propre, ça colle bien à la petite musique du quotidien de cette histoire mais je n’ai pas vibré particulièrement devant cet album tout en sensibilité qui, au final, m’a laissé quelque peu froide.
Une belle histoire donc qui ne m’a pas emportée mais qui mérite malgré tout votre attention.

 

 

le-beau-voyage-03

 

le-beau-voyage-04

 

le-beau-voyage-02

 

Titre : Le beau voyage
Dessinateur : Benoit Springer
Scénariste : Zidrou
Éditeur : Dargaud
Parution : Janvier 2013
pages
Prix : 14,99€

 

 

4 comments for “Le beau voyage – Zidrou / Springer

  1. 14 janvier 2013 at 3 h 28 min

    Moi aussi j’ai beaucoup aimé les funérailles de Luce. Du coup avec Zidrou au scénario j’étais très tenté mais ton avis mitigé me refroidit un peu.

    • 15 janvier 2013 at 1 h 43 min

      Penche toi dessus quand même, car visiblement tout le monde semble en faire un coup de coeur !

  2. 16 janvier 2013 at 5 h 40 min

    Je note pour Zidrou que j’adore… pas pour les dessins !

    • 16 janvier 2013 at 1 h 38 min

      Oui, je me doutais que tu relèverais ! :) Yvan (comme d’autres lecteurs) vient d’en faire un coup de coeur alors à toi de voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *