Le monde de Milo, tome 1 – Marazano/Ferreira

Monde-de-milo-t1-01Milo est un jeune garçon  qui vit seul dans une cabane au bord d’un lac. Son père est toujours absent et le laisse sous la surveillance de 3 vieilles tantes. Jeune garçon débrouillard et indépendant,  Milo aime passer son temps à pêcher. Un jour, au lieu des écrevisses habituelles, c’est un drôle d’œuf doré qu’il ramasse. Il l’installe dans une bassine d’eau. Le lendemain, c’est un gros poisson d’or au gros appétit qui le remplace. Mais bientôt, tout va se précipiter avec l’arrivée d’un curieux personnage à tête de crapaud qui cherche ce qu’il a perdu dans le lac… Milo cache sa découverte et va être entraîné dans une aventure fantastique où il a toute sa place.

Le monde de Milo est l’adaptation d’un conte chinois. Après Le rêve du papillon, Marazano nous livre une fois encore un scénario au parfum asiatique. Premier album de Christophe Ferreira, l’album nous plonge dans une atmosphère à la Miyazaki. Débutant dans un monde réaliste qui nous est familier, le récit bascule pourtant dans un univers peuplé de créatures fantastiques. Milo va faire la connaissance de Valia, une jeune fille fougueuse qu’il libère de son prison de toile avant d’être entraîné au fond du lac par le fameux poisson d’or. Il y découvrira un autre monde où il fait office de curieux par sa grande taille et de danger notable par son amitié avec Valia. Les deux compères sont en fuite et vont bientôt être des acteurs notables dans le combat du bien contre le mal. La présence de Milo ne semble pas dû au hasard et les trois tantes semblent cacher bien des secrets…

Voilà une histoire qui ne s’encombre pas de détour et nous plonge directement dans le merveilleux d’un monde aux multiples facettes. A travers le regard de Milo, on découvre les étrangetés qui ponctuent la vie des villageois comme, l’arrivée du poisson d’or magique, comme ce curieux personnage crapaud et ses chefs qui sont encore plus effrayants. L’intrigue avance rapidement mais ne donne pas toutes les clés laissant une part de mystère non négligeable qui accentue notre impatience quant à la lecture du deuxième et dernier tome. Les personnages sont réussis et même on s’étonne à apprécier les méchants à l’originale physionomie.
Le dessin de Christophe Ferreira joue beaucoup quant à l’ambiance charmante qui nous est offerte ici. La mise en image est particulièrement réussie et on imagine sans mal une adaptation en film d’animation tant le rendu est proche de ce que le studio Ghibli pourrait nous offrir : des personnages marqués, un héros plein de fraîcheur, une histoire située entre deux mondes où le merveilleux a toute sa place, le travail sur la lumière et les couleurs,…etc.

Un premier tome plus que convaincant donc, qui s’adresse à un public d’adolescent mais saura conquérir sans aucun doute le cœur des adultes !

 

 

Lien :
- Premières pages à découvrir

 

 Monde-de-milo-t1-02

 

Monde-de-milo-t1-03

 

 

Titre : Le monde de Milo, tome 1
Scénariste   : Richard Marazano
Dessinateur : Christophe Ferreira
Éditeur : Dargaud
Parution : Mars 2013

56 pages
Prix : 13,99€

 

 

5 comments for “Le monde de Milo, tome 1 – Marazano/Ferreira

  1. 25 mars 2013 at 6 h 40 min

    Je suis séduite par l’ambiance sur les planches que tu nous montres ! Je le note… :)

    • 25 mars 2013 at 1 h 09 min

      Tu vas devenir une pro de la Bd si tu continues !

  2. 26 mars 2013 at 0 h 50 min

    Je l’ai feuilleté au salon du livre où l’auteur était en dédicace samedi matin. Il y a un petit quelque chose qui me dérange dans le dessin sans que je puisse dire quoi…

    • 2 avril 2013 at 1 h 03 min

      Ah, tiens donc, j’aurais cru que ça t’aurais plu sans hésiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *