Sailor Twain – Mark Siegel

sailor-twain-01L’Hudson est un large fleuve américain qui, en cette fin de XIXème, voit encore ses eaux sillonnées par Le Lorelei, un bateau à aubes dirigé par le capitaine Twain. C’est Dieudonné Lafayette qui en est le propriétaire mais depuis la disparition de son frère Jacques-Henry, il n’est plus lui-même. Excentrique, courant les demoiselles et effectuant secrètement des recherches sur les sirènes, il a laissé la gestion du bateau à Elijah Twain. Homme consciencieux et travailleur, mari heureux, ce dernier va pourtant voir sa vie basculer quand il se trouvera brusquement confronté à une jeune femme en détresse. La sauvant in extremis des eaux, il s’aperçoit alors que la belle est une sirène et va bientôt s’employer à la soigner et à la maintenir secrètement dans sa cabine.

Mark Siegel nous offre ici un premier album plus que convaincant !
Il nous invite dans une de ces curieuses histoires qui entre fantastique et réalité nous perd au milieu de créatures fabuleuses dont l’Histoire nous a rapporté de multiples légendes.

Cette histoire nous est raconté ici par son protagoniste principal, le capitaine Twain aux aspirations de romancier, qui nous fera inévitablement penser à l’auteur Marc Twain qui travailla lui-même un temps sur un bateau à vapeur du Mississippi. Le capitaine Twain nous livre son histoire à travers son journal de bord. C’est donc le 25 Mai 1887 que sa vie fut chamboulée par l’arrivée d’une belle sirène. Fascinant son hôte mais sans utiliser son chant, elle exerce sur Twain une attraction telle que notre homme s’enferme peu à peu dans sa cabine envahie de salpêtre et délaisse la gestion du bateau. Par la suite, on découvre l’histoire de la famille Lafayette et les aspirations secrètes de Dieudonné, on surfe sur la vague de la littérature fantastique qui a pour fer de lance un certain Beaverton, on pénètre au coeur d’un monde sous marin où d’autres règles prévalent. On oscille entre drame amoureux, aventures fantastiques, conte tragique.
Découpée en chapitres bien rythmés, la narration se veut très fluide malgré les 400 pages de l’ouvrage. Suivant les propres souvenirs du narrateur, le lecteur pénètre avec empathie la psychologie de Twain et peut voir petit à petit l’homme s’enfoncer dans une sorte d’emprise dont il peine à s’extraire. Les explications sont sujettes aux fluctuations de ses propos et ménagent de cette manière un certain suspense. De fait, l’atmosphère qui se dégage de ce récit s’approche de  ces légendes fantastiques qui, racontées au coin du feu effrayent et fascinent à la fois.
Le dessin n’est pas non plus une de ses moindres qualités. Mark Siegel a utilisé le crayon comme base de travail et a su merveilleusement mettre en image son récit en utilisant toute la gamme des gris possibles avec beaucoup de finesse et paradoxalement de douceur. Ses personnages aux grand yeux ronds faussement naïfs donnent un petit côté suranné qui convient bien à l’histoire tandis que le certain flou qui accompagne ses crayonnés accentuent l’ambiance fantastique.

Sailor Twain est une vraie réussite à la fois graphique et narrative. Mark Siegel  nous invite à plonger avec lui à la rencontre des sirènes et de cet univers merveilleux à la lisière de notre réalité.
Un beau voyage onirique entre romantisme et fantastique, un très beau coup de cœur que je vous enjoins de découvrir !

 

 

Liens :
- Site de l’ouvrage
- Interview de l’auteur

 

D’autres avis :
Mo’PakaDavid Fournol -ChampiDavid

 

 

sailor-twain-04

 

sailor-twain-03

sailor-twain-05

 

sailor-twain-02

 

Titre : Sailor Twain
Scénariste  / Dessinateur : Mark Siegel
Éditeur : Gallimard
Parution : Janvier 2013

400 pages
Prix : 25€

 

tous les livres sur Babelio.com

16 comments for “Sailor Twain – Mark Siegel

  1. 12 avril 2013 at 3 h 31 min

    Ton avis me fait envie. Je l’ai acheté il y a quelques semaines, mais pas encore entamé, pourtant j’ai hâte !

    • 13 avril 2013 at 0 h 01 min

      Bah, s’il est déjà dans ta besace, c’est tout bon !

  2. 12 avril 2013 at 3 h 46 min

    Je l’ai repéré grâce à MylittleBooks qui a proposé cette semaine une sélection de BD, je suis contente de lire ton avis très positif. Le dessin ne me plaît pas outre-mesure, à première vue, mais je vais le guetter (encourager ma bibli à l’acheter, par exemple !)

    • 13 avril 2013 at 0 h 05 min

      Je suis ravie de ton intérêt pour la Bd comme à chaque fois, Anne !

      Tu pourrais me donner le lien de cette sélection, par curiosité ?

  3. 13 avril 2013 at 0 h 18 min

    Voilà le lien, et c’est MyLittleBookClub (c’est par le Livre de poche, je crois, que je suis arrivée sur ce site) : http://www.mylittlebookclub.fr/bibliotheque/les-bd-que-vous-allez-devorer.html

    • 28 avril 2013 at 6 h 04 min

      Merci ! intéressante sélection même si elle ne me satisait pas complètement. En tout cas, j’aime bien l’idée des thèmes !

  4. 13 avril 2013 at 9 h 39 min

    Je suis comme Marion, je l’ai acheté (et à Angoulême qui plus est, où j’ai eu la chance de rencontrer l’auteur) mais pas encore lu ! Il faut que je m’y colle :)

    • 28 avril 2013 at 6 h 06 min

      T’as pas honte !! Bon ok, c’est un pavé mais quand même ! ;)

  5. 13 avril 2013 at 1 h 26 min

    Tsss ! Comme je le disais chez Mo’, j’ai déjà aperçu cet album mais je n’avais pas été plus loin. Il faudra au moins que je passe à la case « Je feuillette ! » (et ça aurait dû être fait quand je suis passée chez mon libraire de BD préféré, sauf que je ne l’avais pas en tête et qu’il n’était pas exposé donc voilà, je l’ai encore raté ; mais j’ai acheté le dernier tome de « Masqué », découvert le Larcenet/Pennac, ah, j’peux rien dire parce que tu adores Larcenet ;) , moi aussi… sauf « Blast » !).

    • 28 avril 2013 at 6 h 08 min

      Moi, je dis, tu devrais changer de dealer de BD…

  6. 13 avril 2013 at 9 h 57 min

    Un titre qui me plairait vraiment je crois. Vivement qu’il arrive à la médiathèque !

    • 28 avril 2013 at 6 h 09 min

      Moui, c’est tout à fait ton genre de lecture, il me semble !

  7. Mo
    17 avril 2013 at 1 h 12 min

    Un très beau voyage. Visiblement, tu es entrée plus facilement dans cette lecture (quelques soucis de repérages sur le début). Mais quel album superbe !

    • 28 avril 2013 at 6 h 11 min

      Oui, sans aucun souci, je dois dire ! Le dessin m’a vraiment emballé !

  8. 29 avril 2013 at 9 h 03 min

    C’est pas faux (parce que j’en connais une qui vend de l’excellente came  !) !

    • 29 avril 2013 at 5 h 29 min

      Je ne vois pas de qui tu parles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *