Ratafia, tome 1 – Pothier / Salsedo

ratafia-t1-01Charles, le capitaine du Kouklamou vient de perdre son navire aux cartes et, accessoirement la bande de pirates qui va avec ainsi que les 9 cartes au trésor en sa possession ! Le nouveau capitaine est un petit barbu qui, bien qu’épris d’aventures, préfère s’adonner à la passion des arts. Autant dire que ça n’est pas gagné, question trésors…

Ratafia est très certainement l’une des seules séries qui revisite les pirates avec humour ! Démarrant de manière absurde, le reste de l’histoire est du même acabit.
Le nouveau capitaine prend ses quartiers sur le bateau devant l’œil ahuri des pirates stoïques. Alors qu’il commence à s’installer (c’est à dire, changer les draps du lit et jeter à la mer le pauvre perroquet), Romuald, le second du navire vient tout de même aux nouvelles. Alors que les pirates sont en passe de se révolter, la mention des trésors a vite fait d’apaiser l’équipage. Laissant ces derniers discutailler de la marche à suivre, le capitaine préfère vaquer à ses occupations favorites : lire, sculpter, peindre. Rien de plus normal donc !
Mais la route des trésors ne sera pas de tout repos ! Entre l’îlot au trésor de 10m² avec son unique palmier où se planque une vingtaine de dos fixes (domiciles fixes !), les navires à piller aux cales vides, le milliardaire solitaire qui offre son or contre un ballet de pirates en tutu, sans oublier Charles, l’ancien propriétaire qui les poursuit bien décidé à récupérer son bateau, nos pirates de pacotille ont fort à faire !

   » tu sais ce que je pense de ces chasses au trésor, Romuald ? c’est puéril. En plus, si on nous voit, on va passer pour des scouts. « 

 Vous l’aurez compris, c’est une histoire de piraterie fort bien déjantée que les auteurs nous offrent ici ! Les ratafia-t1-04.jpg personnages sont d’une naïveté (bêtise ?) sans nom et le capitaine ne semble pas à sa place.
Le scénario joue à l’excès avec l’absurdité des faits et les décalages constants des situations. On retrouve à chaque page des jeux de mots jouant parfois les clins d’œil à notre monde contemporain. Je vous citerais par exemple le coup des « pirates de l’Eire » ou un Robinson Crusoé qui chante du Simon and Garfunkel : « hey, Mrs Robinson  » !
Le dessin est à l’avenant. La caricature des personnages, le côté très expressif de leurs expressions accentuent d’autant le côté humoristique de l’histoire tandis que les couleurs douces donnent un cachet très agréable.

Ratafia est vraiment une série tout public qui, avec ses différents niveaux de lecture, plaira indifféremment à un public adulte et jeunesse. Amateurs d’humour et de loufoquerie, je vous invite donc à prendre le large avec les pirates de Ratafia !

 » -PARVENU ! PARVENU ! PARVENU ! Ce type est PARVENU jusqu’à moi… il est PARVENU à me battre aux  cartes… et il est enfin PARVENU à convaincre l’équipage de mettre les voiles !!! Résultat : ce gueux devient capitaine de vaisseau ! Y a pas de mot pour ça.
-Tu parles, Charles ! Ces cartes, pour l’équipage, c’est une occasion en or… Ils n’ont pas dû hésiter bien longtemps ! J’arrive toujours pas à comprendre comment il a fait pour te battre aux cartes…

-IL BLUFFAIT !
-Un carré d’as au poker, j’appelle pas ça bluffer, Charles, j’appelle ça la grande classe !
-On jouait pas au poker, Walter, on jouait au kilo de merde !
- Ah ouais… Alors là, j’appelle ça bluffer. »

 

 Lien :
- preview

D’autres avis :
Champi -

 

ratafia-t1-02

 

ratafia-t1-03

 

Titre : Ratafia, tome 1
Dessinateur  : Frederik Salsedo
Scénariste : Nicolas Pothier
Éditeur : Milan, Treize étrange
Parution : Juin 2005

48 pages
Prix : 10,90€

 

logo-bd-du-mercrediChez Mango

 

 

20 comments for “Ratafia, tome 1 – Pothier / Salsedo

  1. 1 mai 2013 at 8 h 52 min

    A priori, les histoires de pirates, c’est vraiment pas pour moi mais les planches que tu montres ne me déplaisent pas et me font sourire. Il  faudrait au moins que je lise ce premier album pour essayer! 

    • 2 mai 2013 at 0 h 19 min

      La piraterie est plus un prétexte pour l’humour ici ! Teste les premières pages, tu sauras tout de suite si tu accroches !

  2. 1 mai 2013 at 8 h 56 min

    Une histoire très déjantée en effet. J’avais beaucoup ce 1er album mais la suite est un peu lassante je trouve.

    • 2 mai 2013 at 0 h 19 min

      Je te dirais ça à l’avenir… je dois dire que je n’ai pas encore attaqué le volumes suivants.

  3. 1 mai 2013 at 9 h 31 min

    J’ai rencontré Salsedo lord d’une rencontre auteur et j’ai lu ce tome sans le chroniquer du coup…

    • 2 mai 2013 at 0 h 19 min

      Quelle chance ! C’est un auteur vraiment intéressant que j’apprécie !

  4. :)
    1 mai 2013 at 5 h 09 min

    Ma « jeune » lectrice de BD devrait aimer… Un grand merci encore pour cette piste de lecture. Et un joyeux 1er mai pour toi.

    • 2 mai 2013 at 0 h 20 min

      Moi, je dis, c’est une petite gâtée ! Merci Ötli !

  5. Mo
    1 mai 2013 at 7 h 33 min

    Depuis le temps qu’Yvan en parle ! Il faudrait que je m’y mette un de ces quatre ! ^^

    • 2 mai 2013 at 0 h 21 min

      Oui, tu devrais, c’est léger, ça se lit vite entre deux futuro… ^^ Mouahahah !

  6. 1 mai 2013 at 9 h 30 min

    Les exemples que tu nous montres et nous cites me font bien sourire ! A l’occasion, hhé…

  7. 2 mai 2013 at 9 h 53 min

    Cette série à l’air assez sympathique. Si je la croise à la bibliothèque, je l’emprunterai

    • 2 mai 2013 at 0 h 24 min

      Oui, tout à fait ! Parue il y a un moment, tu ne devrais pas avoir trop de mal à la trouver en biblio.

  8. 2 mai 2013 at 7 h 54 min

    Oui Mo’… j’adore cette série :)

    • 2 mai 2013 at 0 h 27 min

      Ouais, ben d’ailleurs, doukisson tes billets ?

  9. Mo
    3 mai 2013 at 9 h 27 min

    Mouarff ! C’est vrai que les Futuro ne font pas dans le « léger » en ce moment.

    Quant à Yvan, j’ai plus souvenir de propos enflammés sur le fofo que d’avoir eu l’occasion d’une chronique. Ce qui est scandaleux d’ailleurs !

  10. 12 mai 2013 at 9 h 02 min

    J’aime beaucoup l’humour de cette série. Je n’ai pas encore tout lu mais je pense partir à l’abordage des prochains tomes bientôt.

    • 13 mai 2013 at 7 h 37 min

      Je ne suis pas empressée de m’engloutir la série d’un coup mais oui, y revenir sera un plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *