Le photographe du samedi : Anton Kusters

 

Anton Kusters est un photographe belge qui, après 10 mois de négociation, a pu pénétrer le monde des yakuzas. Ces derniers le soupçonnaient de vouloir prendre des photos pour la presse.
Leur attitude changea peu à peu lorsqu’ils comprirent que c’était pour une exposition et un livre.

“Ils appréciaient l’idée d’un projet artistique. Ils voient ce qu’ils font comme une manière de vivre plus que comme la somme de leurs actions, et aiment parler de leur culture – ses valeurs et le reste. Ils se sont avérés très encourageants. Ils adoraient avoir de l’attention.”

Anton-kusters-01

 

anton-kusters-02

 

anton-kusters-03

 

anton-kusters-04

 

anton-kusters-05

 

anton-kusters-06

 

anton-kusters-07

 

anton-kusters-10

 

anton-kusters-08

 

anton-kusters-09

 

anton-kusters-11

 

anton-kusters-12

 

anton-kusters-13

 anton-kusters-15

 

 

anton-kusters-16

 

anton-kusters-17

 

anton-kusters-18

 

anton-kusters-19

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité de son travail dans le livre
Odo Yakuza Tokyo
en vente sur le site du photographe.

 

anton-kusters-14

 

http://antonkusters.com/

 

 

Logo-quinzaine-nipponne-2013

 

Pour la quinzaine nippone, vous pouvez découvrir également :

Hier, Jérôme vous proposait le manga Un drôle de père

Marilyne vous présente également un photographe du samedi avec Roger Dumas

2 comments for “Le photographe du samedi : Anton Kusters

  1. 15 juin 2013 at 0 h 59 min

    Les tatouages me fascinent ! ( tu t’en doutais ? Ah, bon )

    • 17 juin 2013 at 4 h 21 min

      Ah bon ?

      Hum, j’ai déjà parlé des tatouages russes… Que faire…. que faire… ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *