Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Zidrou / Roger

pendant que le roi de prusse 01Il adore jouer à Puissance 4 (en trichant) et à la playstation, il ne rate aucun épisode de son dessin animé préféré dont il arbore le t-shirt quotidiennement, il est gourmand et ne rate pas une occasion de manger du chocolat. Michel a 40 ans. Il est handicapé. Et sa maman continue de veiller sur lui.

Derrière ce titre à rallonge qui ne manque pas de souligner l’importance des mères en toutes circonstances, se cache LE bijou de la rentrée. Rien que ça.
Mme Hubeau est une vieille dame septuagénaire. Son mari n’est plus, sa fille est grande et vit sa vie. Alors qu’elle devrait profiter de son grand âge, elle continue à s’occuper de son grand enfant. Comme elle le dit avec un mélange de tristesse et d’amour qui prend aux tripes, elle, elle vit la vie de Michelou. Pas la sienne. Son petit Michelou qui, à 40 ans, a toujours besoin de sa maman. A cause d’un stupide accident qui l’a laissé handicapé.

pendant que le roi de prusse 03

On suit le quotidien de ces deux êtres liés par l’amour mais aussi par obligation. Pénétrant tout doucement à pas lents dans leur univers, le lecteur découvre un quotidien à la fois simple et difficile. La vie de Michelou est rythmé par des habitudes immuables : son dessin animé qu’il réclame toujours des heures à l’avance, le t-shirt fétiche qui doit être prêt tous les matins, les parties de puissance 4 avec les habitués du parc. Un seul accroc peut déclencher une crise. Pourtant sa mère est toujours là. Elle accepte tout ou presque. Elle lui sacrifie tout. Elle lui fait sa lessive, répète inlassablement les mêmes réponses aux même questions, lui rachète inlassablement les jeux qu’il casse, lui loue inlassablement les mêmes films érotiques, lui donne tout son temps, sa patience, sa vie. C’est difficile et des moments de lassitude surviennent inévitablement. Des petits moments de colère injustifiée. Des efforts qui ne sont pas récompensés. Des pincements au cœur quand le passé ressurgit sous la forme de l’ancienne petite amie de Michelou. Pour autant, Catherine Hubeau ne saurait rester loin de son fils bien longtemps. Même le temps d’une escapade, elle continuer à s’inquiéter pour lui et peine à rester éloigner de lui.

pendant que le roi de prusse 04

Zidrou et Roger nous offre ici un magnifique portrait, et je pèse mes mots, d’une mère courage qui fait don de soi, devant laquelle il est impossible de rester indifférent. Le sujet délicat du handicap est ici abordé d’une façon fort différente, en présentant la vie telle qu’elle est sans insister sur les difficultés mais sans les cacher non plus. C’est une vie à la fois légère car Michelou se contente de peu et, à la fois, extrêmement lourde de par les responsabilités qu’elle implique, les obligations qu’on a pas forcément choisies, la liberté de vivre que l’on ne possède plus. Une vie pourtant riche de centaines de petits bonheurs qui oblige à ne pas baisser les bras et à continuer malgré tout. Une vie qui vaut qu’on la vive et Zidrou s’y entend fort bien pour transmettre toute la force de ce récit. Il nous l’avait déjà démontré dans Lydie, par exemple.
Extrêmement subtil, l’album joue beaucoup sur l’image. Les dialogues sont succincts et laissent affleurer toute une gamme d’émotions : amertume, injustice, solitude, amour, tendresse, humour même. Les expressions des personnages sont significatives, évocatrices. Le lecteur partage leurs sentiments, tout en se passant d’un surplus de mots. Roger, qu’on connaît pour avoir croqué Jazz Maynard, utilise ici un trait plus doux et plus intimiste. On retrouve par contre la couleur marquée qui a son habitude. Un contraste fort qu’on retrouve dans l’apparence de Michelou et de sa mère, tout en opposition avec leurs caractères. Mme hubeau est toute en fragilité tandis que son fils affiche une corpulence qui en impose.

-

Une histoire bouleversante, douloureuse et belle à la fois. Une histoire profondément humaine en somme.
Indispensable tout simplement.

D’autres avis :
YvanNoukette -

-

pendant que le roi de prusse 02

-

Titre : Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?
Scénariste: Zidrou
Dessinateur : Roger
Éditeur : Dargaud
Parution : Septembre 2013
56 pages
Prix : 14,99€

logo-bd-du-mercredichez Mango

23 comments for “Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Zidrou / Roger

  1. Mo
    9 octobre 2013 at 9 h 06 min

    Tout le monde semble s’entendre sur la justesse de cette histoire. Je m’en vais noter ce titre improbable… ^^

    • 10 octobre 2013 at 12 h 46 min

      Franchement, c’est un indispensable Mo’. Tu ne pourras qu’y être sensible, c’est une évidence. Je parie ma chemise ^^

      • Mo
        10 octobre 2013 at 17 h 49 min

        ah quand même !! ^^ J’y jette un oeil lundi si tout se passe comme prévu ;)

        • 19 octobre 2013 at 23 h 08 min

          Alors tout s’est passé comme prévu ?! :)

  2. 9 octobre 2013 at 11 h 48 min

    A nouveau, je me demande comment il est possible de résister après un tel avis… Je la lirai!

    • 10 octobre 2013 at 12 h 47 min

      Ah oui, celui-là, il le faut !!

  3. 9 octobre 2013 at 13 h 20 min

    D’une part c’est Zidrou et d’autre part je garde un grand souvenir de l’univers graphique de Jazz Maynard (un peu moins de l’histoire…) donc je pense que cet album va finir entre mes mains incessamment sous peu.

    • 10 octobre 2013 at 12 h 53 min

      2 bonnes cautions, je suis d’accord ! J’ai vraiment hâte de lire d’autres avis sur cet album !

  4. 9 octobre 2013 at 14 h 13 min

    Ben moi aussi, hein, je le note ! ;-)

    • 10 octobre 2013 at 12 h 53 min

      C’est bien Anne, tu es disciplinée ^^ (sinon, c’est le fouet de toute façon :lol: )

  5. 9 octobre 2013 at 16 h 36 min

    Rhooooooo, on a fait lecture commune sans le savoir dis…! ;-) Je vois que tu es aussi conquise que moi, comment ne pas l’être cela dit ? Je te rejoins complètement, c’est un vrai bijou de cette rentrée !!

    • 10 octobre 2013 at 13 h 00 min

      Yeah ! Les grands esprits ! M’étonne pas de te retrouver sur cette lecture ! Cet album était fait pour toi ! Pour moi aussi ;) Et pour tous les autres lecteurs qui le prendront en main !

  6. 9 octobre 2013 at 20 h 44 min

    C’est amusant, en lisant le début de ton commentaire je me disais que ça me faisait penser à Lydie que j’avais beaucoup aimé .Je n’avais pas repéré que c’était les mêmes auteurs ! Je le note tout de suite

    • 10 octobre 2013 at 13 h 02 min

      Ce n’est pas tout à fait le même duo que Lydie. Tu retrouves juste Zidrou, le scénariste. Pour le reste, il faut quand même le noter, oui !

  7. 10 octobre 2013 at 6 h 42 min

    J’ai très hâte de le lire, cet album! Il a tout pour me plaire, je le sens! Une vraie chance!

    • 10 octobre 2013 at 13 h 02 min

      J’ai hâte de le lire un de ces mercredis ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *