Freaks squeele, tome 1 – Florent Maudoux

freaks squeele t1 01Chance, Xiong-Mao et Ombre sont 3 jeunes étudiants qui viennent d’intégrer leur nouvelle école, la FEAH, la Faculté d’Études Académiques des Héros qui, comme son nom l’indique forme donc des héros reconnus par l’état. C’est la rentrée, une nouvelle promo est arrivée et des groupes de travail sont constitués pour l’année, se basant sur les notes d’admission. Bonnes dernières, Chance et Xiong-Mao se retrouvent ensemble bon gré, mal gré, avant de s’adjoindre la compagnie de Ombre, un loup géant de plus de 2 mètres. Notre petite équipe va devoir dès lors apprendre à se faire confiance et à progresser dans leurs cursus scolaire. Pour autant, ce dernier sera loin d’être facile… Parsemé de malencontreuses erreurs de la direction, et de pièges destinés à mettre en avant l’école, nos apprentis héros vont avoir fort à faire !

Chance est une jeune démone un peu insouciante qui a la capacité de voler tandis que Xiong-Mao, l’intellectuelle, ne possède aucun pouvoir et n’a que le mérite d’être une héritière des triades chinoises. A leur côtés, Ombre de loup qui traîne sa timidité du haut de sa taille et cherche à passer inaperçu. Voilà le trio atypique que nous allons suivre dans l’univers rebondissant de Freaks Squeele. A eux trois, ils regroupent les mauvais résultats de l’école mais vont se révéler plein de potentiel. La première épreuve à laquelle ils participent doit les mener à affronter un monstre de catégorie B. Une petite erreur de livraison et c’est une créature de classe A qui s’annonce… Plus loin, c’est une sortie aux bains qui se transforme en une véritable bataille rangée entre les élèves. Le directeur ayant bien compris que son école devait s’imposer devant sa prestigieuse concurrente Saint-Ange, ce dernier organise derrière une virée balnéaire filmée par les médias, une épreuve mettant en concurrence les élèves qui doivent s’arracher leur serviette pour marquer des points !
Contrairement à toute attente et malgré leur résultats médiocres, notre trio va se révéler plein de ressources devant les menaces.

Véritable condensé d’énergie et d’humour, Freaks Squeele surprend par son dynamisme et sa bonne humeur. Première bande dessinée de Florent Maudoux et accessoirement premier album du label 619 des Éditions Ankama, cette série se révèle un vrai mélange d’influence manga, comics et franco-belge. Dotée de nombreuses références qu’il met parfois en scène de manière parodique, l’auteur prend plaisir à brosser toute une galerie de personnages, en plus de nos 3 héros franchement réussis. Ces derniers cultivent une personnalité propre et on prend plaisir à voir leur évolution au sein du groupe.
Pourtant, nul besoin de saisir toutes les références pour apprécier sans retenue, les aventures rocambolesques de Ombre, Chance et Xiong-Mao. Le scénario s’avère bourré d’énergie, usant de scènes d’action à multiples reprises. On y retrouve l’ambiance des années d’étude avec les confrontations, la jalousie, la formation de petits clans qui va avec. Vues avec humour, les scènes sont souvent prétextes à moquerie et les dialogues sont truffés de remarques ironiques qui visent à dédramatiser chaque situation. L’auteur sait aussi ménager suspense et rebondissement en laissant volontairement dans l’ombre des éléments d’ordre privée touchant certains personnages. D’où vient Ombre ? Pourquoi Xiong-Mao s’est-elle inscrite dans cette école alors qu’elle est dénuée de tout pouvoir ? Qui est le mystérieux personnage qui vient en aide à notre petit groupe ? Nul doute que les tomes suivants sauront apporter leur lot de réponses et de nouvelles questions !

Graphiquement, on retrouve le même dynamisme de l’histoire dans son découpage nerveux et très rythmé. Les scènes de combats sont particulièrement réussies. Réalisé en noir et blanc, on relève un joli travail sur les ombres et les niveaux de gris tandis que le trait se fait net et précis. L’expressivité des personnages est au rendez-vous et les filles, très mignonnes, sont particulièrement mises en valeur. On notera d’ailleurs un petit côté fan service que l’on trouve habituellement dans certains mangas qui ne devrait pas déplaire à certains. L’auteur cultive l’art de mettre en scène les demoiselles, dans des tenues plus ou moins dénudées et l’épisode loufoque des bains laisse éclater son plaisir :) . Pour autant, rien de graveleux, rassurez-vous, et cette série peut très sérieusement se lire dès le lycée et peut-être même le collège.

Au final, Freaks Squeele, que je découvre sur un tard, s’est avéré extrêmement convaincant ! Construit autour d’un univers particulièrement dense et riche, l »humour et l’auto-dérision, l’énergie débordante dont fait preuve le scénario ont finit par emporter mon adhésion. S’étalant sur 6 tomes à ce jour et se déclinant dans 2 autres séries parallèles (Funérailles et Rouge), Freaks Squeele a vraiment tout pour plaire ! Aux grands, comme aux ados !

 

freaks squeele t1 02

freaks squeele t1 03

-

Titre : Freaks Squeele, tome 1
Auteur : Florent Maudoux
Éditeur : Ankama, Label 619
Parution : Janvier 2011
144 pages
Prix : 15,90€

 

5 comments for “Freaks squeele, tome 1 – Florent Maudoux

  1. 28 octobre 2013 at 9 h 13 min

    J’avais lu et apprécié les deux premiers. C’est drôle et pêchu et puis graphiquement Maudoux est un dessinateur impressionnant.

    • 28 octobre 2013 at 13 h 00 min

      Oui tout à fait ! Je ne sais pas pourquoi je l’ai snobé toutes ces années… Une idée reçue certainement…

  2. 19 novembre 2013 at 14 h 25 min

    J’ai beaucoup apprécié ce premier tome et la suite. Je me suis arrêtée au tome 4 mais j’ai l’intention de reprendre bientôt, disons que ça dépendra de la médiathèque. Côté graphismes c’est assez sympa et je me suis bien attachée à ce trio infernal.

    • 25 novembre 2013 at 13 h 10 min

      Pour le moment, je n’ai lu que ce premier tome et je le regrette ! J’ai vraiment envie de lire la suite mais je n’ai pas encore trouvé l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *