Mexicana, tome 1 – Matz / Mars / Mezzomo

mexicana t1 01Emmett Gardner est flic à la frontière américano-mexicaine. Il est chargé de surveiller les passages de clandestins le long du Rio grande. Un job parfois dangereux mais qui a son côté routinier. Chaque jour, il intercepte des  groupes d’immigrés qui seront reconduits à la frontière et tenteront à nouveau de repasser. Mais cette nuit-là, alors qu’il s’apprête à rentrer, c’est un collègue qui l’appelle : son fils Kyle vient d’être arrêté, une fois de plus. Le dialogue semble bloquée entre les 2 hommes mais Emmet finit par faire cracher le morceau à son fils. C’est que le jeune homme s’est mis dans de sales draps. Il est tombé amoureux d’une jeune mexicaine qui l’a entraîné peu à peu dans des affaires de drogue liées au cartel local d’Angel Moreno. Quand ce dernier découvre que Kyle est fils de flic, il exige des actes de loyauté plus fort : tuer un homme. Emmet décide alors d’aider son fils pour le meilleur… mais surtout pour le pire.

Mexicana est la nouvelle série du scénariste du Tueur et du dessinateur d’Ethan Rigler. On plonge directement dans une ambiance policière avec une histoire qui met en scène flic et mafia. Nous sommes à la frontière mexicaine où les immigrants se pressent, lieu de tous les trafics aussi : passeurs professionnels, trafiquants de drogue et autres joyeusetés. Emmet fait son job consciencieusement mais se débat avec son fils adolescent qui tente de prendre son indépendance en fricotant avec les caïds du coin. Cherchant à le protéger malgré lui, Emmet prend en charge le problème de son fils. Il ignore qu’il ne possède pas toutes les clés en main et franchit la ligne rouge. Le voilà désormais pris au piège de la situation tandis que son fils a disparu.

C’est une histoire classique mais très efficace que nous propose là les auteurs. Le cadre est fort bien brossé et c’est dans une ambiance de désert poussiéreux, propice à toutes les extrémités que le lecteur va évoluer. Les paysages sont accablés de lumière et de chaleur, les grands espaces magnifiés, tout en gardant une chape de plomb menaçante qui n’hésite pas à ressurgir la nuit. Le trait est réaliste, précis et le dessinateur réussit à mettre de l’émotion dans ses dessins. Si les histoires de trafic et d’immigration sont en arrière-fond, on va surtout s’attacher aux pas d’Emmet qui offre un profil attachant de père. La relation avec son fils semble difficile et on va suivre l’échange entre les deux hommes, amené de manière très habile. Les dialogues sont concis. Ici, on parle peu mais on agit. De fait, c’est l’action qui va entraîner clairement notre policier dans la mouise. Les auteurs ont construit un scénario dynamique qui, dans ce premier tome, avance déjà loin tout en ménageant de nombreux rebondissements. Une révélation de taille vous attend qui devrait vous piéger comme le personnage l’a été !

Western contemporain sur fond de mafia et de drame familial, Mexicana convaincra sans souci les amateurs de polars dynamiques et efficaces. Une bonne pioche à retenir !
Prévue en 3 tomes, le deuxième volume devrait paraître au printemps 2014.

mexicana t1 02

mexicana t1 04

mexicana t1 03

Titre : Mexicana, tome 1
Scénaristes : Matz / Mars
Dessinateur : Gilles Mezzomo
Éditeur : Glénat
Parution : Septembre 2013
48 pages
Prix : 13,90€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *