Le calumet de pierre rouge – Sergio Toppi

calumet de pierre rouge 01Un journaliste de Birmingham est envoyé en Amérique sur les traces d’un célèbre quidam qui se fait appeler Le collectionneur. Alors qu’il se démène pour pêcher son repas, ce dernier vient à lui. L’homme se plaît à répondre à ces questions et lui raconte ses dernières recherches, celles qui l’ont conduites sur les traces d’un célèbre calumet de pierre rouge, aux propriétés un peu spéciales.

Sergio Toppi, vous ne l’ignorez pas, est mon idole en bande dessinée. Je vous ai régulièrement parlé de lui et de ses œuvres. C’est le tout premier album de sa célèbre série Le collectionneur dont je viens vous parler aujourd’hui. Parue en 1982, cette histoire introduit le célèbre personnage dont nous suivrons les aventures dans 5 albums au total.

Le collectionneur est un personnage nimbé de mystère. On ignore son vrai nom, le montant de sa fortune qui semble colossale et la somme de ses relations à travers le monde. C’est un homme solitaire qui tient de l’aventurier tout autant que du dandy de salon. Il ne se départ de sa distinction en aucune circonstance mais peut se révéler dur et violent si les circonstances l’exigent. Il refuse d’être assimilé aux collectionneurs ordinaires qui accumulent les objets disparates choisis pour leur ancienneté et leur valeur pour mieux les faire contempler. Sa collection à lui tient de l’extraordinaire et les objets qu’il choisi ont une histoire unique qui leur confère une signification particulière et qu’il souhaite garder à ses seuls regards.
Dans cette aventure, c’est un calumet de pierre rouge qui fait l’objet de sa convoitise. Sa magie vient de ce qu’elle offre de voir l’avenir dans les volutes de ses fumées. Apparue au XVIème siècle chez les indiens Nanticoke, la pipe a connu bon nombre de propriétaires au fil des années. Un parcours qui suit de près l’histoire des conflits entre amérindiens et blancs et qui semble jalonné de nombreuses morts. Le collectionneur suit sa trace depuis longtemps. Sa route suivant le plus infime indice lui fera rencontrer de nombreux individus, allant du vieux chef indien au groupe de bandits prêt à lui extorquer son or. Mais il ne fait pas bon de menacer un tel homme.

 » Ne roulez jamais un collectionneur, cela peut s’avérer dangereux. « 

C’est dans les mains de Crazy Horse lui même que le calumet finit sa route. La rencontre entre les deux hommes se fait à la veille d’une célèbre bataille : celle de Little Big Horn.

Voilà une histoire qui nous plonge au cœur d’une Amérique un peu western, celle que les indiens habitent en dépit de l’avancée inexorable des blancs. Le trait caractéristique de Sergio Toppi réussit à mettre en avant la grandeur des paysages et toute la richesse de la culture indienne par un luxe de détails que lui seul sait donner avec son encrage en forme de hachures. Son art de la mise en scène déconstruit la page et met en relief personnages ou détails marquants qui débordent sur les cases adjacentes ou se déploient sur la moitié des pages. Un art que l’auteur développera encore plus amplement dans les albums suivants.
La rencontre du lecteur avec le personnage phare de cette série se fait sous le signe de la confidence. Des révélations dont nous serons les seuls à ne pas subir les conséquences. Nimbé de mystère, l’homme sait se faire discret et conserve une certaine aura aux touches fantastiques. Derrière une élégance menaçante, se cache un homme respectueux et tolérant qui voyage à la rencontre des peuples du monde. Sergio Toppi en fait un passeur de leurs croyances et s’amuse avec la grande histoire qu’il se plaît à détourner.

Seul et unique personnage récurent de l’œuvre de Sergio Toppi, Le collectionneur s’affiche sous le signe de l’exotisme et de l’aventure. Nul doute que cette première aventure saura vous subjuguer par son aura de mystère et par son fascinant graphisme à nul autre pareil. Un auteur indispensable, tout simplement.

-

D’autres avis :
Champi -

Sergio Toppi sur ce blog :

Le joyau mongol (1998)
Le sceptre de Muiredeagh (1998)
Le trésor de Cibola (2004)
Soudards et belles garces (2008)
Saint Acheul / Comme un ours en furie / Mietzko (2010)
Un dieu mineur (2011)
Les tarots des origines (2011)
Exposition Toppi à Thiers (2011)

-

calumet de pierre rouge 02

calumet de pierre rouge 03

calumet de pierre rouge 04

Titre : Le calumet de pierre rouge
Scénariste /Dessinateur : Sergio Toppi
Éditeur : Mosquito
Parution : Juillet 2005 (1ère édition : 1999)
52 pages
Prix : 13€

5 comments for “Le calumet de pierre rouge – Sergio Toppi

  1. 3 décembre 2013 at 14 h 10 min

    Rhaaaa, ce noir et blanc !!!! Je suis totalement fan.

    • 29 décembre 2013 at 17 h 45 min

      A quand un article sur Toppi chez toi ?! ;)

  2. 4 décembre 2013 at 14 h 18 min

    J’ignorais totalement l’existence de cet auteur ! Je note !
    Rien à voir mais je viens de finir « L’arbre du voyageur » que j’avais gagné lors de ta quinzaine nippone. Je vais de ce pas en rédiger un billet que je publierai bientôt. Merci encore pour ce cadeau !

    • 29 décembre 2013 at 17 h 50 min

      Et dire que je n’ai même pas moi-même pris le temps de rédiger un article… Je vois que tu n’as pas été totalement convaincue. Je reconnais qu’il est peut-être un peu délicat de s’immerger au début mais je me suis laisser emporté par l’étrangeté de ce roman !

  3. 27 décembre 2013 at 17 h 22 min

    j’aime bien les BD de ce type. Merci de nous faire découvrir ces quelques planches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *