Rock & Stone, tome 1 – Jean / Valéani

rock & stone t1 012215, sur la planète de Caldoria. Une intelligence artificielle, nommé Iavhé, a pris le pouvoir et, manipulant tous les robots existants, a exterminé les humains. Mais pas tous. Quelques uns survivent ou résistent en prenant les armes.  Stanley, lui, vit tout seul dans le désert depuis que son père s’est engagé dans l’armée de résistance. Jusqu’au jour où un robot débarque et, curieusement, ne semble pas agressif envers l’adolescent. Échappant au contrôle de l’I.A. le robot sympathise avec Stan qui s’empresse de le nommer Rocky et de prendre la route en sa compagnie. Alors qu’ils rencontrent une jeune femme issue d’une petite communauté de survivants, l’I.A. reprend le contrôle de Rocky…

Quelle bonne surprise que ce premier volume du diptyque Rock & Stone ! Alors que le lecteur découvre peu à peu l’univers et le quotidien de Stanley, ce gamin débrouillard qui survit comme il peut, il apprend au fur et à mesure la situation de ce monde gangrené par une IA trop indépendante. L’irruption de ce robot qui, contre toute attente, s’avère amical et protecteur envers Stanley intrigue. Cette relation contre-nature est d’autant plus surprenante que le robot va plus tard se retourner contre Stanley. Pourquoi ce robot a-t’il échappé au pouvoir de Iahvé ? Qui se cache derrière ce vieux modèle ? Je vous laisse le découvrir !
Plus loin, c’est une communauté de survivants que sera amené à côtoyer le garçon. Un groupe avec ses affinités et ses mésententes, juste soudés par le simple principe de survie. Un groupe intéressant néanmoins dont on observe les différentes psychologies. Le héros reste néanmoins Stanley, personnage attachant, courageux et non dénué d’humour.

Si le duo amical robot / adolescent rappelle la série S.A.M. de Marazano, on s’éloigne pourtant de cette trame peut-être un peu classique en découvrant les révélations qui ponctuent la fin de ce premier album. Très convaincant dans sa narration, ses personnages et son univers futuriste qui n’a pas épargné les humains, Rock & Stone lance un univers percutant et bien rythmé qui aurait d’ailleurs mérité un développement sur plus de tomes. On regrette déjà de la voir se terminer dans le prochain album. Mise en valeur par le dessin de Yann Valéani, cette histoire se pare en plus d’un très beau travail graphique où les paysages de la planète Caldonia sont particulièrement grandioses et où la mise en scène des personnages et des robots s’appuie sur une belle dynamique.

Rock & Stone, un diptyque de science-fiction à ne pas rater ! Et lisible dès 14 ans en plus.

 

 

rock & stone t1 02

rock & stone t1 04

-

Titre : Rock & Stone, tome 1
Scénariste : Nicolas Jean
Dessinateur : Yann Valéani
Éditeur : Delcourt, Néopolis
Parution : Janvier 2014
48 pages
Prix : 13,95€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *