Hommes à la mer – Riff Reb’s

hommes a la mer 01Riff Reb’s aime la mer et nous l’avait déjà précédemment prouvé dans ses 2 précédents albums : A bord de l’étoile matutine et Le loup des mers, adaptés des romans de Mac Orlan et Jack London. Il clôture aujourd’hui sa trilogie maritime avec un très beau recueil Hommes à la mer qui reprend 8 nouvelles de grands auteurs classiques qui ont su écrire la mer.

Mac Orlan, Conrad, Stevenson, Verne, Poe, ou bien encore Hodgson : ils ont tous en commun d’avoir mis en scène le monde marin avec la noirceur ou l’ironie qui sied à cet univers riche de drames et de mythologies diverses. Des auteurs que Riff Reb’s admire et dans la lignée desquels ce dernier s’inscrit désormais.

« Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer ». L’album s’ouvre sur cette citation d’Aristote et annonce la relation toujours tourmentée des marins qui la côtoient, qui flirte avec la vie et la mort de manière quotidienne. Huit nouvelles donc pour nous parler de la mer et des hommes qui osent la défier. Elle donne autant qu’elle prend, elle révèle le cœur des hommes mais se fait parfois rudement.
Entre poésie, fantastique et mythologie, les 8 nouvelles de cet album nous entraînent au cœur d’un voyage maritime à la rencontre d’une galerie de vieux loups de mer, de travailleurs de la mer, de doux rêveurs que la mer prend immanquablement dans ses filets : un jeune garçon avide de rencontrer la mort pour mieux chevaucher un hippocampe, une bande de marins du 3ème âge qui vivent leur dernière aventure, une équipe de galériens humiliés et vengeurs, un capitaine qui préfère deviser philosophie alors que son navire coule, …

hommes a la mer 05

Dramaturgie, absurdité, violence, ironie, poésie, chaque histoire a sa tonalité propre et offre les différents visages de ces hommes de la mer que Riff Reb’s a su dompter avec virtuosité. Il met en scène encore une fois avec succès l’emprise, la fascination de l’élément marin en magnifiant la force de ces récits pourtant très courts et insuffle une énergie supplémentaire par son approche graphique remarquable. On retrouve le choix de la bichromie qui impose une atmosphère crépusculaire et menaçante. C’est que le drame n’est jamais loin avec l’océan. On goûte encore plus la qualité de ses illustrations dans les doubles pages qui viennent s’intercaler entre chacune des nouvelles et offre un extrait de texte illustré en un seul tableau monochrome.

Terriblement humain, terriblement marin et terriblement envoutant. Voilà comment l’on pourrait résumer ce magnifique recueil, véritable ode à la mer, à ceux qui la chevauchent et à ceux qui l’écrivent.

-

D’autres avis :
ChampiYvanBadelel et Lunch -

-

hommes a la mer 02

hommes a la mer 03

hommes a la mer 04

hommes a la mer 06-

Titre : Hommes à la mer
Scénariste / Dessinateur : Riff Reb’s
Éditeur : Soleil, Noctambule
Parution : Octobre 2014
120 pages
Prix : 17,95€

7 comments for “Hommes à la mer – Riff Reb’s

  1. 19 janvier 2015 at 13 h 18 min

    Il m’attend sagement cet album. Je vais lui faire un sort bientôt ;)

    • 24 janvier 2015 at 14 h 21 min

      Je ne m’inquiète pas, je sais déjà que tu seras conquis !

  2. 20 janvier 2015 at 22 h 59 min

    Je l’ai feuilleté rapidement en librairie et j’ai eu peur que ça ressemble trop au Loup des mers (en tout cas il semble garder le même traitement de la couleur, j’ai peur que ce soit répétitif ?)

    • 24 janvier 2015 at 14 h 23 min

      C’est le même traitement en bichromie, c’est le même univers maritime, c’est encore des adaptations littéraires, oui.
      MAIS c’est tout de même différent ! Car les œuvres adaptées sont d’auteurs différents, les histoires très variées donc aucun risque de monotonie ! :)

  3. 23 janvier 2015 at 2 h 25 min

    Il faut toujours que je me le procure celui là…

    • 24 janvier 2015 at 14 h 25 min

      Son jour viendra ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *