Maïa qui aime les chiffres – Romana Romanyshyn / Andriy Lesiv

maïa qui aime les chiffres 01

-

Maïa est la fille d’un couple de mathématiciens. Aussi, rien d’étonnant à ce qu’elle s’amuse à compter toutes les choses quantifiables autour d’elle : les animaux du monde entier (et pas seulement les moutons qui aident à s’endormir), les grains de riz dans l’assiette, les pois sur sa robe ou les lettres d’un journal, les briques d’un château, les arbres du quartier. Rien n’échappe à sa passion du comptage ! Elle essaie même, un jour, de dénombrer les grains de sable du désert, les gouttes d’eau dans la mer et les étoiles dans le ciel. La tâche est ardue, elle tente d’utiliser des formules mathématiques mais le défi reste impossible. Attristée par cet échec, elle questionne sa mère. La réponse sera pleine de sagesse :

« Tu peux tout faire, Maïa. Il suffit de suivre le chemin de ton rêve à tout petits pas. Pour résoudre chaque tâche, même la plus complexe, il suffit de commencer de la manière la plus simple qui soit : bien connaître le UN, avant d’apprendre le DEUX et de passer ensuite au TROIS… »

Voilà un bel album intelligent qui aborde le monde par le biais des mathématiques. Et, une fois n’est pas coutume, c’est une fille qui est porteuse de cette passion des chiffres ! Présentés de manière poétique et universelle, les chiffres servent ici de support à une vision du monde décalée et permettent de parler de la science de manière moins scolaire. L’univers des mathématiques est parfois difficile à appréhender mais il représente le monde. Les questionnements et les échecs sont naturels. Il faut apprendre à s’arrêter parfois sur les choses, prendre le temps de les comprendre, de les assimiler. Une belle leçon de savoir et de patience que l’on peut étendre à de nombreux domaines.

Venu tout droit d’Ukraine, ce premier album est un véritable hommage aux sciences et aux mathématiques. Il sensibilise les plus jeunes à un sujet un peu difficile d’accès tout en exprimant de manière générale tout l’art de l’apprentissage qui nécessite de monter les échelons petit à petit. Que ce soit à l’école ou dans le quotidien, cette jolie morale ne peut laisser indifférent.
Les illustrations sont très réussies et mélangent dans une belle osmose mathématiques et poésie. Des équations se mêlent aux feuillages, le corps de Maïa se pare d’un décor de carte des étoiles, les animaux se dessinent point à point. Les détails enrichissent les illustrations et offre une cartographie des sciences ludiques et évocatrices.

Un album très riche de sagesse et de connaissance, remarqué à la Foire de Bologne 2014, dans la catégorie Premiers livres.

-

maïa qui aime les chiffres 02

maïa qui aime les chiffres 03

maïa qui aime les chiffres 04

maïa qui aime les chiffres 05

maïa qui aime les chiffres 06

-

Titre : Maïa qui aime les chiffres
Auteurs : Romana Romanyshyn / Andriy Lesiv
Éditeur : Rue du monde
Parution : Septembre 2014
32 pages
Prix : 16€

6 comments for “Maïa qui aime les chiffres – Romana Romanyshyn / Andriy Lesiv

  1. 3 avril 2015 at 17 h 56 min

    Original comme thème ! Rue du Monde fait souvent de très beaux albums.

    • 21 avril 2015 at 11 h 31 min

      Oui, ils trouvent pas mal de pépites chez les illustrateurs étrangers.

  2. 4 avril 2015 at 12 h 35 min

    Les dessins ont l’air magnifique, pour un album plein d’originalité. C’set beau un éditeur qui bosse bien !

    • 21 avril 2015 at 11 h 32 min

      Je ne peux pas dire le contraire !

  3. 5 avril 2015 at 14 h 24 min

    Les images sont juste superbes! Je note, je note!

    • 21 avril 2015 at 11 h 35 min

      C’est ce qui m’a séduit en premier lieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *