Pieter et le lokken / La poudre d’escampette

Une nouvelle collection pour la jeunesse vient de naître aux éditions Delcourt
et c’est tant mieux !
Intitulé Les enfants gâtés, elle est destinée aux plus jeunes, à partir de 6 ans,
et permet à ces derniers d’aborder l’univers de la bande dessinée de façon simple et surtout qualitative.
2 titres sont sortis à ce jour et je vous en parle tout de suite car ils m’ont fortement enthousiasmés !

-

pieter-et-le-lokken 01Pieter vit dans un petit village qui a vu sa vie bouleversée par l’arrivée des lokkens. Ces étranges monstres fantastiques ont chassés tous les oiseaux et se nourrissent des rêves humains. Ils ont aussi la particularité d’être tout mignon, à l’état de larves. C’est ce qui perdra Pieter, malgré les nombreux avertissements de son père, grand chasseur de lokken.
Mis au défi par les garnements du coin, Pieter s’enfonce dans la forêt interdite et va croiser une larve de lokken qui va réussir à l’amadouer. Il le ramène chez lui et le cache dans l’écurie. C’est le point de départ d’une série de catastrophes à venir qui mettra le village en danger : les rêves et cauchemars du garçon deviennent réalité.

C’est Olivier Supiot (La patrouille des invisibles) et Olivier Ka (Pourquoi j’ai tué Pierre) qui signe ce premier titre de la collection.
Voilà une petite fable morale qui ouvre la porte à de nombreuses thématiques : la transgression de l’interdit, l’univers des rêves, la peur.
C’est dans un univers moyenâgeux que les auteurs situent leur histoire, sur la base de la légende inventée des lokkens, dans la pure tradition des contes. Et qui dit conte, dit morale, rappelant ici comme il est bon d’écouter les conseils avisés de ses parents !
On retrouve cet aspect classique dans les illustrations qui s’inspirent fortement d’un univers à la Brueghel. Le peintre flamand se retrouve dans les teintes automnales du dessin mais surtout dans les décors d’un village du nord de l’Europe. Mais point de classicisme figé ici. Le dessinateur s’amuse et offre beaucoup de modernité à son trait. Le petit lokken s’apparente à une petite créature charmante digne d’un jeu vidéo tandis que les personnages offrent des visages ronds et enfantins.

Le petit plus de l’album : il se ferme sur un jeu de piste et de devinettes qui propose de chercher tel ou tel élément dans une grande illustration pliante, constitué de 3 pages. Un prétexte ludique pour apprécier encore plus ce village à la Brueghel !

-

pieter-et-le-lokken 02

pieter-et-le-lokken 03

pieter-et-le-lokken 04

pieter-et-le-lokken 05

-

Titre : Pieter et le lokken
Scénariste : Olivier Ka
Dessinateur : Olivier Supiot
Éditeur : Delcourt
Parution : Novembre 2015
24 pages
Prix : 14,50€

-

-

-

poudre-d-escampette 01Le deuxième titre de la collection est signée Chloé Cruchaudet (Ida, Groenland manhattan, Mauvais genre…..) et nous embarque dans une autre ambiance !
Paul vient d’emménager avec ses parents dans une nouvelle ville. Alors qu’il se promène avec sa chienne Paulette qui n’en fait qu’à sa tête, il se retrouve bien malgré lui dans la rivière, nez à nez avec 4 gamins et leur cabane flottante. L’intrus est quelque peu asticoté par ces derniers, jusqu’au moment où ils apprennent que Paul vient de l’Ailleurs, l’extérieur de la ville. Il est dès lors accepté dans le clan et invité à prendre part à l’expédition de leur paquebot.  On prend la poudre d’escampette et direction l’aventure ! Jusqu’à ce que le radeau concurrent de la bande de Marnay fasse son apparition et vienne changer la donne…

Superbe histoire pleine de malice, d’aventure et d’imagination que cette poudre d’escampette !  L’histoire d’un petit nouveau qui, malgré sa tenue bizarre aux multiples poches, va finalement se trouver l’occasion de se faire des amis : Lili lapin et sa grosse tignasse, Paillon, Boulon et Scotch qui n’ont qu’une envie, celle de partir à l’aventure découvrir un ailleurs bien plus excitant que leur quotidien. Paul est vite accepté et découvre la cabane construite par ses nouveaux amis qui ne manque pas d’inventitivé et d’imagination.
Impertinents, débrouillards, ils cachent pourtant une belle dose de générosité et d’amitié. La confiance envers le nouveau venu se fait rapidement et la guerre contre la bande du village voisin se concluera finalement par un beau projet collectif où les rivalités sont enterrés.

L’enthousiasme, le dynamisme de ces enfants qui n’hésitent pas à aller de l’avant sans réfléchir aux conséquences attendrit. L’imagination a le pouvoir dans cette histoire et on adore  ! A l’heure où la majorité des gamins s’enferment dans leur chambre, la mise en avant de petits aventuriers qui bravent la nature pour construire leur rêve a le don d’émouvoir.
L’auteur a su donner du caractère à chacun des personnages  et même Paulette, le chien loutre-serpillère  offre sa dose d’humour. Son dessin est vif, les couleurs pétillent à l’image des personnages et on s’amuse beaucoup à la suite de ces petits aventuriers en herbe . Réalisé totalement en crayons de couleurs, on y retrouve une part d’enfance  particulièrement plaisante Un vrai coup de coeur !

Le bonus de l’album : La cabane à construire à partir des éléments offerts à la fin de l’album !

D’autres avis enthousiastes :
NouketteLeiloonaUn amour de bd -

-

poudre-d-escampette 02

poudre-d-escampette 03

poudre-d-escampette 04

-

Titre : La poudre d’escampette
Scénariste / Dessinateur : Chloé Cruchaudet
Éditeur : Delcourt
Parution : Décembre 2015
24 pages
Prix : 14,50€

-

Vous l’avez compris, cette collection est une réussite !
Les enfants sont bien gâtés avec ces titres, bien adaptés à leur jeune âge et permettant une vraie transition entre l’album et la bande dessinée.
Un des détails les plus surprenants et remarquables est d’ailleurs la taille des livres (27 cm x 36 cm) qui s’apparentent à des albums jeunesse géants qui laissent la part belle à l’image.

Loin de certaines productions un peu plan plan, ici le choix a été fait de confier les histoires à de grands noms de la BD adulte qui s’en sortent avec brio et ont su proposer des histoires adaptées à leur jeune lectorat.
Les récits sont courts (24 pages) et permettent aux enfants de les aborder de manière plus ou moins autonome .
On notera aussi le petit bonus ludique à la fin de l’album qui permettra aux enfants de prolonger le plaisir de la découverte.

Une collection à retenir, sans aucun doute !

6 comments for “Pieter et le lokken / La poudre d’escampette

  1. 11 janvier 2016 at 11 h 41 min

    J’adore cette collection ! Ces albums grand format sont une merveille ! Me reste à découvrir celui d’Olivier Ka mais je suis conquise d’avance !

  2. 11 janvier 2016 at 13 h 41 min

    Superbe ! Et très belle idée que de faire découvrir la BD aux plus jeunes avec des dessinateurs et des scénaristes de qualité.

  3. 11 janvier 2016 at 14 h 53 min

    J’avais vu passer le deuxième album que tu présentes mais pas le premier qui a l’air tout aussi intéressant !! Je les note :)

  4. Mo
    12 janvier 2016 at 7 h 32 min

    Les grands esprits se rencontrent Choco, on a eu envie de prendre la poudre d’escampette au même moment :) Pétillant ce bouquin. On a bien aimé aussi.
    Je n’ai pas lu l’autre. J’attendais de pouvoir le feuilleter dans un premier temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *