La librairie Morioka Shoten

morioka shoten 02

Le libraire japonais Yoshiyuki Morioka a fait un choix peu banal :
Il a décidé de ne vendre qu’un seul titre de livre par semaine !

« A single room with a single book »

morioka shoten 01

Sorte de service de suggestion de lecture, il propose pendant une semaine entière un seul et unique livre en vente à ses clients.
Un seul livre qui, de fait, récolte toute l’attention du public et se voit désignée comme évènement de la semaine.

« Avant d’ouvrir cette librairie à Ginza, j’en avais ouvert une autre à Kayabacho depuis 10 ans » dit Morioka au Guardian. « Là, j’avais autour de 200 livres comme stocks et organisais plusieurs lancements de livres par an. Au cours de ces événements, beaucoup de personnes ont visité le magasin pour l’amour d’un seul livre. Comme j’ai vécu cela pendant un certain temps, je commençais à croire que peut-être avec un seul livre, une librairie pourrait être gérée. >>

morioka shoten 04

La librairie se veut forcément minimaliste.
Exit les rayonnages de livres !
Nous y trouverez une simple table, présentant le livre de la semaine, et un bureau.
Une petite exposition peut avoir lieu, en lien avec le livre.

« Par exemple, lors de la vente d’un livre sur les fleurs, le magasin expose une fleur qui apparaît effectivement dans le livre », dit-il. « Aussi, je demande aux auteurs et éditeurs d’être à la librairie autant que possible. C’est une tentative de rendre le livre de deux dimensions en trois dimensions avec l’ambiance et l’expérience. Je crois que les clients, ou les lecteurs, doivent se sentir comme s’ils entraient à l’intérieur du livre. »

Un concept qui fait réfléchir, à l’heure où la surproduction noie les libraires et ne permet plus une défense qualitative des livres !

morioka shoten 03

morioka shoten 05

Adresse : 1F Suzuki Building, 1-28-15 Ginza, Chūō-ku, TOKYO
Horaires : 13:00〜20:00 (fermé le lundi)

3 comments for “La librairie Morioka Shoten

  1. 14 janvier 2016 at 21 h 33 min

    Oui, j’en ai entendu parler ! Un concept original !

  2. 15 janvier 2016 at 7 h 41 min

    Un chouette concept ( ils sont chouettement inventifs et raffinés les japonais ;-) dans le genre « less is more »

  3. 22 février 2016 at 17 h 01 min

    J’adore le concept.
    Sans être aussi minimaliste et radical, voir une librairie qui proposerait juste une dizaine de bouquins (un par genre, par exemple) chaque semaine, ça me plairait bien.
    Malheureusement, je ne suis pas sûr que ce concept fonctionne bien en France, mais au moins cela donne de la valeur au livre proposé et lui donne de fait un surplus d’intérêt par rapport à la production littéraire actuelle. Savoir qu’il a été choisi dans cette librairie, c’est se dire que le livre ne manque pas de qualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *