L’orchestre des doigts – Osamu Yamamoto (2006 – 4 tomes)


1914. Un jeune homme, contraint de renoncer à ses études de musique pour des raisons financières, décide de devenir professeur dans une école d’aveugles et de sourds-muets. Alors qu’il s’attache à un enfant violent ne sachant pas communiquer, il découvre la difficulté de vivre dans le monde du silence et les problèmes rencontrés devant l’incompréhension et le rejet de la société. Takahashi va alors s’investir complètement dans l’éducation des jeunes sourds.

Nous allons découvrir ici l’histoire passionnante des sourds au Japon et l’évolution de l’apprentissage de la langue des signes. Très bien documenté et s’inspirant de la vie réel du fameux Takahashi, l’auteur va s’attacher à nous montrer les difficultés liés à cet handicap. Les sourds considérés comme anormaux ou débiles sont abandonnés ou battus par leurs parents, ignorants qu’un autre mode de communication peut être possible.
Nous assisterons au débat qui opposeront les défenseurs de la méthode oraliste à ceux de la méthode gestuelle.
La relation privilégiée entre Takahashi et le jeune sourd sera particulièrement émouvante par le traitement riche en subtilité et en sentiments de l’auteur.

De plus, le récit est aussi une description historique de l’époque où les soulèvements populaires entre riches et pauvres se multiplient : les paysans sont exploités, l’état favorise les plus riches et peu à peu les communistes étendent leur influence. Une discrimination des minorités qui fait aussi un parallèle avec celles dont souffrent les sourds.
 
Un manga très instructif où le lecteur trouvera de nombreuses références bibliographiques pour complèter sa découverte. Un récit fort et fascinant qui milite pour la langue des signes et une éducation adaptée à chacun.


Note : *****

Editions Kankô – 11€

Massacre au pont de Nogunri – Park Kun-Woong (2007)

MassacreAuPontDeNoGunRi_27032007

Adapté d’un roman coréen, ce manga de 610 pages nous plonge en 1950, pendant la guerre de Corée et relate ici un massacre perpétré sur des civils par l’armée américaine.
Alors que les troupes Nord-Coréennes avancent et poussent les civils sur les routes, l’armée américaine soupçonne que des soldats se cachent parmi les réfugiés.
Près du hameau de No Gun Ri, un bataillon de de cavalerie américaine prend position près d’un pont ferroviaire avec pour mission de tenir l’emplacement pendant trois jours au moins. Les civils, réfugiés sous le pont, vont subir pendant 3 jours une fusillade meurtrière qui fit près de 400 morts…

Le pays des cerisiers – Fumiyo Kouno (2006)

Le pays des cerisiers est une histoire courte en 3 parties sur la difficulté de vivre apres le drame d’Hiroshima.
Dans la 1ère partie, nous sommes en 1955 et Minami, une jeune couturière, a perdu plusieurs membres de sa famille à cause de la bombe atomique. Nous allons suivre son quotidien et sa vie tranquille et découvrir que 10 ans après, les blessures physiques et psychologiques sont toujours douloureuses.
Dans la 2ème partie, c’est la petite Nanami que nous suivrons 30 ans plus tard. Le lien avec Minami sera fait petit à petit.
Enfin, dans la dernière partie contemporaine, nous retrouverons Nanami adulte dans un Hiroshima toujours traumatisé par la bombe et ses effets invisibles sur la population.

L’auteur, née à hiroshima en 1964, connaît bien son sujet. Elle a su transmettre par petites touches l’atmosphère de la ville, la peur irraisonnée des victimes de la bombe et le lent poison qui dévore de l’intérieur la population. 
Un récit d’une forte sensibilité et d’émotion pure qui bouleverse par son universalité mais aussi un beau message d’espoir qui accompagne la nécessité de se reconstruire et le devoir de mémoire, souvent oublié par des japonais soucieux de ne plus penser à cette période fatale.

Note : ***** 

Editions Kana, Made In – 10€

 

Challenge roaarrr Prix Tezuka 2005

Prix japan expo 2007


Gunslinger girl – Aida Yu (2005 -10 tomes, en cours)

Pour combattre le crime organisé mais aussi pour aider la politique en place, le gouvernement italien a pris une mesure extrême : créer une équipe de professionnelles de la gachette. Mesure dérangeante s’il en est car ces dernières sont des petites filles qui, après un accident (graves traumatismes moraux ou physiques), ont été génétiquement modifiées pour devenir des tueuses anti-terroristes surhumaines : les gunslinger girls. Henrietta, qui a vu mourir toute sa famille et a été violée toute la nuit, ne songe plus qu’au suicide. C’est elle que va choisir José pour devenir « son arme ».  Il devra assurer son apprentissage et en sera responsable. Henrietta rejoint l’organisation et c’est à travers elle que nous allons découvrir son fonctionnement.

Toutes dirigées par des mentors, leur dévouement total obtenu par lavage de cerveau n’exclue pas les nombreuses interrogations sur leur statut et leurs identités.
Ce sont, en effet, des personnages très ambivalents qui oscillent entre leur naiveté de petites filles, les interrogations sur leurs sentiments ambigüs envers leurs mentors et la dureté, violence et froideur de leurs actes guerriers.
On pourra voir ici une critique des « enfants-soldats » et une charge anti-militarisme. Personne n’est strictement coupable ou innocent dans ce manga non manichéen.

Un scénario très fort où les relations complexes  entre les instructeurs et leurs « armes », la violence, la réflexion pessimiste sur la condition de l’etre humain en font un manga sombre à réserver aux lecteurs avertis.

Note : *****

Editions Asuka – 8,50€ le tome.

L’homme de la toundra – Jirô Taniguchi (2006)

Voici un nouveau recueil de nouvelles de Taniguchi qui nous emmène cette fois-ci dans le Grand Nord.
Dans chacune de ces histoires nous retrouverons l’homme confronté à une nature sauvage et hostile.

L’homme de la toundra : Partis chassés, deux chercheurs d’or – parmi lesquels Jack London – ne doivent leur salut qu’à l’intervention providentielle d’un vieil indien qui leur fait découvrir les mythes de son peuple…

Le grand ouest blanc : En Alaska, encore, deux hommes convoient un cercueil à travers les vastes déserts de neige. Leur traîneau et leurs chiens sont pris en chasse par des loups affamés.

Nos montagnes : Au Japon, cette fois, un chasseur d’ours en retraite, apprend que l’ours qui a tué son fils est de retour dans les parages…

Kaïyosé-Jima, l’île où accostent les coquillages : Alors qu’il était enfant et que ses parents venaient de divorcer, le narrateur trouve refuge au bord de la mer chez ses grands-parents. Là, il découvre la vie au grand air en compagnie de Yae-Chan, une fille plus âgée que lui, orpheline accueillie par ses aïeuls.

Les appartements de Shôkarô : Alors qu’il n’était encore qu’assistant mangaka, le narrateur vivait dans une ancienne maison de passe transformée en appartements. De son lit, il regardait le ciel par la fenêtre qui surplombait son lit…

Retour à la mer : Un spécialiste des cétacés s’aperçoit que Dick, une baleine à bosse qu’il suit depuis 8 ans, ne repart pas vers le sud à l’arrivée de l’hiver. Se dirigerait-elle vers le mystérieux « cimetière des baleines » ?
(résumés de BD sélection)

La nature, le shamanisme, la vie sauvage sont au coeur du recueil et ces récits sont comme toujours marqués par un profond respect de la vie animale.
Les dessins sont, comme toujours, superbes et criant de réalisme.
Taniguchi nous apprend ici à écouter et respecter la nature aussi cruelle soit-elle , et rend un bel hommage à Jack London dont il est question dans la 1ère histoire.

Note : ****

Editions Casterman, Sakka – 11,50€

Seton, tome 1 – Jirô Taniguchi (2006 – 4 tomes, en cours)


1893, Nouveau-Mexique. Un loup ,surnommé Lobo, et sa bande font d’énormes ravages dans les troupeaux malgré les nombreux Wolfers. Les cow boys tendent des pièges, en vain. Seton, un peintre naturaliste, se lance alors à sa poursuite en étudiant son comportement. Un duel à mort débute entre l’homme et l’animal.

Ernest Thompson Seton est un célèbre naturaliste américain de la fin du 19ème siècle. Celui-ci écrivit de nombreuses histoires basées dans la nature. On ne sera donc pas surpris que Taniguchi, grand défendeur de la terre se soit penché sur la vie sans concessions de cet homme.
Nous y retrouvons les beaux espaces, la glorification de la nature sauvage auquels le grand maître nous avait habitué dans ces précédentes oeuvres. Les paysages sont grandioses et le réalisme animalier très bien rendu, grace à un dessin très détaillé.
La fascination de Seton pour ce grand loup qui oscille entre désir de vaincre et refus de tuer une vie animale est parfaitement rendu et le lecteur partagera au plus profond cette ambivalence de l’homme, quitte à verser quelques larmes pour les plus sensibles.

Une fresque magnifique qui nous interroge sur la place de l’homme dans la nature qu’il veut modeler selon ses propres désirs.
J’ai adoré !!

Note : *****

Editions Kana, Made in – 15€ le tome.

Petites infamies – Carmens Posadas (2000)

Le chef cuisinier Chafino a été retrouvé mort, congelé dans une chambre froide, au coeur de la villa des Tuldi. Meurtre ou accident ?
Alors que Nestor gardait jalousement ses petits secrets et ses trucs de patissier, il a appris aussi à connaître ceux de ses divers employeurs au cours de sa carrière : des petites infamies que tout le monde cache à son prochain. Et plus particulièrement celles des invités qui se trouvaient dans la villa ce soir-là.
Voici une mort qui, finalement, arrange beaucoup de monde….
Le flash back qui suit la mort de Nestor nous entrainera dans le parcours de chaque personnage et de ses petits secrets et dénouera le fil conducteur entre tous les protagonistes
Bâti comme une enquête policière, ce roman plein d’humour surprend par son originalité et sa galerie de portraits haute en couleurs !

Note : ****

Editions Seuil – 18,30€

Editions Points – 7€

Un pays à l’aube – Dennis Lehane (2008)


Bienvenue dans l’Amérique d’après guerre où les noirs sont toujours des sous-hommes et où la colère monte dans le rang des travailleurs exploités et sous-payés. Le chômage et l’inflation s’envolent, les mouvements communistes s’accentuent et les grèves syndicales qui se multiplient sont sévèrement réprimées.
Nous allons suivre dans ce contexte, Luther un jeune noir en fuite qui croisera sur son chemin Danny Coughlin, policier en rupture avec sa famille bien-pensante irlandaise, chargé d’infiltrer les milieux syndicaux et anarchistes.
Syndicalisme, diabolisation de l’étranger, racisme envers la communauté noire, inégalité et lutte des classes, manoeuvres politiques : tous les éléments sont réunis pour que a révolte explose. La grève des forces de police va alors mettre le feu aux poudres…
Roman magistral d’une époque : la naissance de l’Amérique moderne.
Une somme de 760 pages qui pourrait même se classer en littérature générale plutôt qu’en roman policier.

Manhole – Tetsuya TSUTSUI (2006 – 3 tomes)

 

Un homme nu déambule dans les rues et meurt foudroyé par le virus de la filariose, un vers qui se loge dans l’œil et vous dévore le cerveau… Alors que le virus s’étend, la police enquête et soupçonne une volonté humaine derrière cette contamination.

Nous retrouvons un duo classique pour mener l’enquête : le vieux flic et une petite nénette, nouvellement arrivée. Les personnages sont attachants et pas dépourvus d’humour malgré l’ambiance plombante de l’intrigue.
Beaucoup de rebondissements qui tient en haleine le lecteur pour cette histoire complexe et captivante que l’auteur aura su maîtriser en 3 tomes bien denses. Le dessin est efficace et certains plans ont un côté cinématographique.

Bref, un très bon thriller biologique, très actuel, qui s’interroge sur l’animalité de l’homme et sa violence. (Ames sensibles s’abstenir !)

N’hésitez pas à lire les 2 autres one-shot de l’auteur : « Duds hunt » et « Reset » que je recommande tout aussi chaudement !

Note : ****

Editions Ki-oon – 6,90€ le tome.

Love and pop – Murakami Ryu (2009)

L’auteur s’est intéressé cette fois-ci au phénomène de prostitution ou de « rendez-vous arrangé » qui touche les jeunes filles japonaises en mal d’argent facile pour s’offrir les produits de consommation de luxe ( sacs, vêtements, bijoux,…) dont est saturé leur quotidien. Énorme critique de la société de consommation et de la culture japonaise où les dérives paraissent normales à tout le monde ( flippant ! ) et où la seule possibilité de sortir de l’isolement, de la soumission et des voies toutes tracées est de choisir le danger d’un rendez-vous avec un ou une inconnue. Roman excellent donc pour qui s’intéresse un tant soit peu à la culture japonaise.

Essais et récits de voyage

En cours…

 

Récits de voyage :

BERNHEIM, Nicole Lise – Saisons japonaises.
BOUVIER, Nicolas : Chronique japonaise
BOUVIER, Nicolas : Le Vide et le Plein : Carnets du Japon 1964-1970
CAREY, Peter : Au pays des mangas avec mon fils
FERRIER, Mickaël : Tokyo, petits portraits de l’aube

GANTELET Léo : Shikoku, les 88 temples de la sagesse
GARCIN, Christian : Carnets japonais
HARVEY, James : Le souffleur de bambou
HARVEY, Valérie : Passion Japon
HEARN Lafcadio : Ma première journée en Orient
KIPLING, Rudyard – Lettres du Japon
LEBEGUE, Sébastien : Passeport pour Tokyo
LONDRES Albert – Au Japon
PIAZZA Antoine – Un voyage au Japon
WHITE, Kenneth : Les cygnes sauvages
WILSON, Ariane : Le pèlerinage des 88 temples

 

 

Carnets de voyage :

CHAVOUET Florent  : Tokyo Sanpo
CHAVOUET Florent : Manabe Shima
FONTAINE, Cloé : Mes carnets du Japon
KUWABARA Tsunehiko : Un été au Japon
MEHEUT Mathurinn :  Voyage d’un peintre breton au Japon

ESSAIS :

Histoire :

ELISSEEFF, Danielle : Histoire du Japon
HERAIL, Francine : Histoire du Japon, des origines à Meiji
REISHAUER, Edwin O. : Histoire du Japon et des japonais (en 2 tomes)
VIE, Michel : Histoire du Japon

 

Us et coutumes :

GARCIA, Hector : Un geek au Japon
MARONESE, Liza : Dictionnaire insolite du Japon
MICHAUD, David : Japon, 365 us et coutumes
PONS, Philippe : Le Japon des japonais

 

Sociologie / Ethnologie :

BENEDICT, Ruth : Le chrysanthème et le sabre
SABOURET, Jean-François : Japon, peuple et civilisation

 

Religion :

FRANCK, Bernard :  Dieux et bouddhas du Japon

 

Art :

MENEGAZZO, Rosella : Le Japon
SHIMIZU, Christine : L’art japonais

 

Cinéma :

RICHIE, Donald : Le cinéma japonais
SEVEON, Julien : Le cinéma enragé au Japon
TEISSIER, Max : Le cinéma japonais, une introduction
THOMAS, Benjamin : Le cinéma japonais aujourd’hui

 

Le Japon dans la BD franco-belge

 

- Akameshi
- Aokigahara, la forêt des suicidés
- Apprenti japonais (l’)
- Atsuko
- Cahiers japonais (les)
- Chat du kimono (le)
- Chien dans la vallée de Chambara (le)
- Contes du septième souffle (les)
- Coupeur de bambous (Le)
- Dernier kamizaze (le)
- Encre du passé (l’)
- Epinard de Yukiko (l’)
- Face cachée
- Gaijin
- Isabellae, tome 1
- Katana
- Kaze, cadavres à la croisée des chemins
- Kogaratsu
- Koryu d’Edo
- Kwaïdan
- Légende de la jarre
- Légende des nuées écarlates (la)
- Manabe shima
- Mariko parade
- Monstres de Mayuko (les)
- O Sensei – Edouard Cour
- Okko
- Otaku
- Otaku blue, tome 1
- Otakuland
- Otomi
- Petites coupures à Shioguni
- Rashomôn
- Samouraï
- Sept yakusas
- Spirou et Fantasio à Tokyo
- Tako
- Tanka
- Tengu carré (le)
- Tokyo est mon jardin
- Tokyo home
- Tokyo ghost
- Tokyo Sanpo
- Tokyoland
- Trois formules du professeur Sato (les)
- Ugaki
- Vent des dieux (le)
- Voie du sabre (la)
- Yokozuna, tome 1

 

 

Le Japon dans des romans non japonais

Littérature :

 

- Adam, Olivier : Le cœur irrégulier
- Adam, Olivier : Kyoto limited express
- Barricco, Alessandro : Soie
- Cendrey, Jean-Yves : Le japon comme ma poche
- Collasse, Richard : Saya
- Curiol, Céline : L’ardeur des pierres

- Eggerick, Vincent : L’art du contresens
- Faye, Eric : Nagasaki
- Fermine, Maxence : Neige
- Ferrier, Mickaël : Sympathie pour le fantôme
- Golden, Arthur : Geisha
- Haddad, Hubert : Le peintre d’éventail
- Hearn, Lilian : Le clan des Otori
- Mingarelli, Hubert : L’homme qui avait soif
- Nothomb, Amélie : Stupeurs et tremblements
- Piazza, Antoine : Un voyage au Japon
- Roland, Nicole : Kosaburo, 1945
- Sakamoto, Kerri : La fille du kamikaze
- Spence, Alan : Le monde flottant

 

 

 

Science-fiction :

 

- Day, Thomas : La voie du sabre
- Krust, Claire
: Les neiges de l’éternel
- Mauméjan, Xavier : Rosée de feu
- Noiriez, Jérôme : Le chemin des âmes

 

 

Polar :

 

- Cruz Smith, Martin : Tokyo station
- Hacquet, Charles : Crime au kabuki
- Hacquet, Charles : La geisha de Yokohama
- Hacquet, Charles : L’oeil du daruma
- Hayder, Mo : Tokyo
- Moore, Viviane : Tokyo des ténèbres
- Moore, Viviane : Tokyo intramuros
- Peace, David : Tokyo, année zéro
- Peace, David : Tokyo, ville occupée
- Rambach, Anne : Tokyo atomic
-
Rambach, Anne : Tokyo mirage
-
Rambach, Anne: Tokyo chaos
- Slocombe, Romain : Un été japonais
- Slocombe, Romain : Brume de printemps
- Slocombe, Romain : Averse d’automne
- Slocombe, Romain : Saké des brumes
- Slocombe, Romain : Nao
- Sylvain, Dominique : Baka !

 

 

Bibliographie de littérature japonaise traduite : auteurs de A à M


Auteurs japonais par ordre alphabétique :

 

Ne sont présentés que les titres traduits en français
(les dates des oeuvres se réfèrent aux éditions japonaises)
En cliquant sur le nom de l’auteur, vous pouvez accéder à une notice biographique
et à la liste détaillée de ses œuvres traduites en français.

Des critiques de blogueurs vont sont présentés pour certains titres :
cliquez sur le pseudo pour y accéder.

 

 

 

- Anonyme :

- Collectif :

 

- ABE Kôbô (1924-1993)

- AKAGAWA Jiro (1948-)

- AKASAKA Mari (1964-)

- AKUTAGAWA Ryunosuke ( 1892-1927)

- ALBERY Nobuko

  • Le démon du Nô (1985)

- AOYAMA Shinji (1964-)

  • Eurêka (2000)

- ARISHIMA Takeo (1878-1923)

  • Les jours de Yôkô (1913 à 1919)

- ARIYOSHI Sawako (1931-1984)

- ASADA Jiro (1951-)

- BANDO Masako (1937-)

- BASHÔ :

 

- DAME NIJO (1258-?)

  • Splendeurs et misère d’une favorite (de 1271 à 1307)

- DAZAI Osamu (1909-1948)

  • Bambou-bleu et autres contes (1948 ; de 1940 à 1941 ; 1939)
  • Mes dernières années (de 1932 à 1936)
  • Cents vues du Mont Fuji (1943)
  • Pays natal (1944)
  • Les deux bossus (1945) : Coccinelle -
  • Soleil couchant (1947)
  • La femme de villon (1947)
  • La déchéance d’un homme (1948)
  • Le mont crépitant (?)

- EDOGAWA, Ranpo (1894-1965)

- ENCHI Fumiko (1905-1985)

  • Chemin de femmes (1957)
  • Masque de femme (1958)
  • Chroniques glorieuses (1959 à 1961)

- ENDO Shusaku (1923-1993)

  • La mer et le poison (1957)
  • Volcano (1959)
  • Un admirable idiot (1959)
  • Douleurs exquises ( de 1959 à 1973)
  • Une femme nommée Shizu (de 1959 à 1985)
  • Le dernier souper et autres nouvelles (version abrégée du précédent) :  FashionVéro -
  • La fille que j’ai abandonnée (1964)
  • Silence (1966) : Dominique
  • L’extraordinaire voyage du samourai Hasekura (1980)
  • En sifflotant (1980)
  • Scandale (1986)
  • Le fleuve sacré (1996)

- FUJIMORI Asuka (1978-)

  • Nekotopia (2003) : Nini
  • Mikrokosmos (2005) : Nini -

- FUJINO Chiya (1962-)

  • Havre de paix (1998)
  • Route 225 (2002)

- FUJIWARA Tomomi (1955)

  • Le conducteur de métro (1991 et 1992)
  • Ratage (1994)
  • L’amour du crime (1996)

- FUKAZAWA Shichiro (1914-1987)

- FURUI Yoshikichi (1937-)

  • Yoko (1971)
  • Le passeur (1976)
  • Les cheveux blancs (1997)

- FURUKAWA Hideo :

  • Alors Belka, tu n’aboies plus ? : Mélopée -

- GEN’Yū Sōkyū (1956-)

  • Au delà des terres infinies (2001) : Aifelle -
  • Vers la lumière (?)

- GOTO Hiromi :

- HACHIYA Michihiko (1903-1980)

  • Le journal d’Hiroshima (1980)

- HAKUIN (1686-1769)

  • Moi, bouilloire à portée de main 
  • Lacher les mains au bord du précipice
  • Rien qu’un sac de peau

- HARA Ryo (1946-)

  • Nuit sur la ville (1988)

- HARA Tamiki (1905-1951)

  • Hiroshima : fleurs d’été (1951)

 - HARADA Yasuko (1928-)

  • Chant d’automne (1955-1956)

- HASIMOTO, Osamu :

- HASHIZUME Bun (1931-)

  • Le jour où le soleil est tombé (2001)

- HATANO Isoko (1905-1978)

  • L’enfant d’hiroshima (1951)

- HAYASHI Fumiko (1903-1951)

- HIDA Shuntaro (1917-)

  • Récits des jours d’hiroshima (1982)

- HIGASHINO Keigo :

 - HIGUCHI Ichiyō (1872-1896)

  • La treizième nuit et autres récits
  • Qui est le plus grand ? (1895)

 

-  HIRAIDE Takashi (1950-)

- HIRANO Keiichirō (1975-)

  • Contes de la première lune (1999)
  • L’éclipse (2001)
  • La dernière métamorphose (2003)

- HIRANO Toni (1953-)

  • Le fils du mikado (2000)

- HIRATA Oriza (1962-)

  • Gens de séoul (1991)
  • Gens de séoul 1909 (1991)
  • Nouvelles du plateau S (1994)
  • Tokyo notes (1995)
  • Les rois de l’aventure (1996)
  • Gens de Séoul 1919 (2000)
  • Chants d’adieu (2007)
  • Au fond de la forêt (2008)

- HITOYAMA Akiko

  • Le jour de la gratitude au travail : Emma -

- HORI Tatsuo (1904-1953)

  • Le vent se lève (de 1936 à 1937)

- HORIE Toshiyuki (1964-)

  • Le pavé de l’ours (2000)
  • Le marais des neiges : Kathel -

- IBUSE Masuji (1898-1993)

- ICHIKAWA Takuji

- IKEZAWA Natsuki (1945-) :

  • La vie immobile (1987 et 1990)
  • Les singes bleus (1989)
  • Des os de corail, des yeux de perle (1990-1989 et 1995)
  • Tio du pacifique (1992)
  • La soeur qui portait des fleurs (2000)
  • La femme qui dort (2007) : Virginie -

 

- INOUE Hisashi (1934-2010) :

- INOUE Yasushi (1907-1991) :

  • Combat de taureaux (1949-1961-1956-1953)
  • L’amour, la mort et les vagues (1950 à 1951) : ChocoVirginieEmmyne
  • Pluie d’orage (de 1950 à 1952)
  • La chasse dans les collines (1949 -1951)
  • Une voix dans la nuit (1952)
  • Asunaro (1953)
  • Le sabre des Takeda (1955) : Chiffonnette -MerquinThe Bursar -
  • Le chateau de Yodo (1949 à 1960) : Chiffonnette -
  • La  tuile de Tenpyô (1957
  • Paroi de glace (1957)
  • La geste des Sanada (1958)
  • Le faussaire (1958- 1955-1951) : The bursarVirginie
  • Les chemins du désert (1959) : Jana
  • Le loup bleu (1960) : Kalistina -
  • Shirobamba (1960 à 1962) : ChocoDjak
  • Kôsaku (1960 à 1962)
  • Vents et vagues (1963)
  • La favorite (1963 à 1965)
  • Lou-lan (1964-1951-1958-1969)
  • Rêves de Russie (1968)
  • Les dimanches de Monsieur Ushioda (1970)
  • Nuages garance (1973)
  • Histoire de ma mère (1977)
  • Confucius (1989)
  • Le maitre de thé (1991) : BladelorPapillonChiffonnetteAmbroisieThe BursarMarieAnkyaLili Estellecalim

- INOUE Yuki (1931-):

- IROKAWA Takehiro (1929-1989) :

  • Journal d’un fou (1988)

- ISHIDA Ira (1960-) :

- ISHIHARA Shintaro (1932-)

  • La saison du soleil (1955-1956)

- ISHIKAWA Jun (1899-1987) :

  • Le faucon (1953-1956)
  • Fugen ! Tokyo, années 30 (?)

- ISHIZAKI Hiroshi (1958-):

 

- ITOYAMA Akiko (1966-) :

 

- IWASAKI Mineko (1949-) :

  • Ma vie de geisha (2002) : Sandy -

- IZUMI Kyôka (1873-1939) :

  • Une femme fidèle (1896)
  • La femme ailée (1897-1899)

- JIPPENSHA Ikkû (1765-1831) :

- KAIKÔ Takeshi (1930-1989) :

  • L’opéra des gueux (1959)
  • La muraille de Chine (1959)
  • Romanée-Conti 1935 (1973-1978)
  • Les ténèbres d’un été (1989)

- KAIJI Motojirô (1901-1932) :

  • Le citron (1925 à 1931)

- KAKUTA Mitsuyo (1967-)

  • Celle de l’ autre rive (2004) : Kathel
  • La cigale du huitième jour : Cathulu -

- KANEHARA Hitomi (1980-) :

- KARA Jûrô (1940-)

  • La lettre de Sagawa (1983)

- KATAYAMA Kyoichi (1959-) :

- KAWABATA Yasunari (1899-1972) :

  • Romans et nouvelles
  • Récits de la paume de la main( 1916 à 1964)
  • L’adolescent (1921 à 1948)
  • Les servantes d’auberge (1926 à 1931)
  • La danseuze d’Izu (1926 à 1953) : Lounima -VéroChocoHélèneLe Bison
  • Chronique d’Asakusa (1929 à 1930)
  • La beauté, tôt douée à se défaire (1933-1963)
  • Pays de neige (1935 à 1948) : Keisha -
  • Correspondance (1945 à 1970)
  • Nuées d’oiseaux blancs (1949 à 1952) : Papillon -
  • Le grondement de la montagne (1949 à 1954)
  • Le maitre ou le tournoi de go (1951 à 1952) : Chiffonnette -
  • Le maitre ou le tournoi de go (1951 à 1952)
  • Le lac (1954 à 1955) : Katell -
  • Les belles endormies (1960 à 1961) : ChiffonnetteCynthia MarionUnchocolatdansmonromanJulien –  
  • Kyoto (1961 à 1962) : Mango -Marie -
  • Tristesse et beauté (1961 à 1965) : PapillonChiffonnette -
  • Le pourvoyeur de cadavres (nouvelle) : Coraly -
  • Première neige sur le mont Fuji : Leiloona – Choco – Hélène -

- KAWAKAMI Hiromi (1958-) :

- KAWAKAMI Mieko :

- KIMURA Hisao (?) :

  • Aventures d’un espion japonais au Tibet (?) 

- KIRINO Natsuo (1951-) :

- KIRISHIMA Kazuhiro (1959-)

  • Mémoires d’un lutteur de sumo (1996)

- KITANO Takeshi (1947) :

  • Rencontre du septième art (?)
  • La vie en gris et rose
  • Asakusa kid (1987)
  • Naissance d’un gourou (1990)

- KOBAYASHI Takiji (1903-1933) :

KOIKE Mariko (1952-) :

- KOJIMA Nobuo (1915-)

  • Le cercle de famille (1965)

- KOMATSU Sakyô (1931-2011)

  • La submersion du Japon (1973) : Choco -

- KOMOMO (1985 ? -) :

  • Mon journal de geisha (?) : Lenelaï -

- KONO Taeko (1926-)

  • La chasse à l’enfant (1961 à 1966)
  • Une voix soudaine (1969)
  • Sang et coquillage (1975)
  • Conte cruel d’un chasseur devenu proie (1991)

- KÔRI Torahiko (1890-1924) :

  • Yoshitomo (1921)

- KUROSAWA Kiyoshi (1955-)

  • Kaïro (?)

- KUROYANAGI Tetsuko (1933-) :

- LILY Franky (1963-) :

- MACHIDA Kô (1962-) :

  • Tribulations avec mon singe (1999)
  • Charivari (2000) : Mélopée

- MARUYA Saiichi (1925-) :

  • Rebellions solitaires (1972)
  • L’ombre des arbres (1975-1988)

- MATAYOSHI Eiki (1947-) :

- MATSUBARA Hisako (1935-) :

  • Ivresse de brocart (1978)

- MATSUI kesako (1953-) :

  • Les mystères de Yoshiwara (?) : Adalana -

- MATSUMOTO Seicho (1909-1992) :

- MATSUOKA Takashi (1954-) :

  • Samourai (?)

- MATSUURA Rieko (1958-) :

  • Natural woman (1988)
  • Pénis d’orteil (1994)

- MINEKO Iwasaki (1949-) :

 

- MISHIMA Yukio (1925-1970) :

  • Correspondance (1945 à 1970)
  • Pélerinage aux trois montagnes (1946 à 1965)
  • Martyre / Ken (extrait du précédent) : KalistinaLounimaJulien le naufragé -
  • Une matinée d’amour pur (1946-1947-1948-1949-1965)
  • Papillon (extraits du précédent -1948) :AmbroisieCoralyCynthia -
  • Confession d’un masque (1949)
  • Une soif d’amour (1950)
  • Les amours interdites (1950 à 1953)
  • La mort en été (1953 à 1960) : Purplevelvet -
  • Dojoji et autres nouvelles (extraits du précédent) : CynthiaCoralyAmbroisieMiss Babooshka -
  • Le tumulte des flots (1954)
  • Le pavillon d’or (1956) : Marion
  • Cinq nô modernes (1956)
  • Le palais des fêtes (1957)
  • Après le banquet (1960)
  • L’arbre des tropiques (1960)
  • Le lézard noir (1961)
  • Le marin rejeté par la mer (1963)
  •  L‘école de la chair (1963) : JanaChrys

  • Madame de Sade (1965)
  • La musique (1965)
  • Le Japon moderne et l’éthique samourai
  • Le soleil et l’acier (1968)
  • Neige de printemps – Mer de la fertilité I (1969)
  • Chevaux échappés – Mer de la fertilité II (1969)
  • Le temple de l’aube – Mer de la fertilité III (1970)
  • L’ange en décomposition – Mer de la fertilité IV (1970) : Catherine -

- MIURA Ayako (1922-1999) :

  • Au col du mont Shiokari (1968)

- MIURA Kiyohiro (1930-) :

- MIYABE Miyuki (1960-) :

- MIYAMOTO teru (1947-) :

  • La rivière aux lucioles (1977)  
  • Le brocart (1982) : Amanda
  • Les gens de la rue des rêves (1986)

- MIYAZAWA Kenji (1896-1933) :

  • Le diamant du bouddha (?)
  • Les pieds nus de lumière (?) : Zizi-mule-a-tresse -
  • Printemps et ashura (?)
  • Les fruits du gingko (?)
  • Les pilules des six dieux (?)
  • Les astres jumeaux (?)
  • Le bureau des chats (de 1918 à 1939) : Lael - IkebukuroKaoru -
  • Le train de la voie lactée (ou Dans la voie lactée) (1923 à 1933)
  • Le train de nuit dans la voie lactée (1923 à 1933)
  • Traversée de la neige (1923 à 1933)
  • Le coquillage de feu (1923 à 1933)

 

- MIZUKAMI Tsutomu (1919-2004)  :

  • Le temple des oies sauvages (1964) : Virginie -
  • Poupée de bambou (1963)

- MIZUMURA Minae (1951-)

  • Târo, un vrai roman (2002)

- MORI Ôgai (1862-1922) :

  • La danseuse (1890)
  • Vita sexualis (1909)
  • Le jeune homme (1910)
  • L’ oie sauvage (1911)
  • Vengeance sur la plaine du temple Goji-in (1912 à 1915)
  • L’intendant Sanshô (1913-1915)

- MUKODA Kuniko (1929-1981)

  • Menteur ! (1980)

- MURAKAMI Haruki (1949-) :

 

- MURAKAMI Ryu (1952-) :

- MURATA Kiyoko (1945-) :

Liste de romans asiatiques adaptés au cinéma

Romans japonais adaptés au cinéma :

- Asunaro – INOUE (1953)
-> Asunaro – HIROKAWA Hiromichi (1955)
- Audition – MURAKAMI ryu (non traduit en français)
-> Audition – Takasi MIIKE
- Barberousse – YAMAMOTO shuguro
-> Barberousse – Kurosawa (1965)
- Birthday – Koji SUZUKI
-> Ring Zéro – Norio Tsuruta (2000)
- Contes de pluie et de lune – Ueda Akinari (1776)
-> Contes de pluie et de lune – Mizoguchi (1956)
- Dans les fourrés ( Dans Rashomon et autres contes) – Akutagawa
-> Rashômon – Kurosawa
- Dark Water – Koji SUZUKI
-> Dark Water – Hideo Nakata (2002)
- Double Hélice – Koji Suzuki (1995)
-> Ring 2 – Hideo Nakata (1999)
- Inju – Edogawa Ranpo (1928)
-> Inju : la bête dans l’ombre – Barbet Shroeder (2008)
- Je suis un chat – Natsume Soseki (1905-1906)
-> Je suis un chat – Ichikawa (1975)
- Kaïro – KUROSAWA Kiyoshi (2001)
-> Kaïro – Kurosawa Kiyoshi (2001)
- L’intendant de Sanshô – MORI Ogai (1913)
-> L’intendant Sanshô – MIZOGUCHI Kenji (1954)
- La ballade de NArayama – Fukazawa Shichiro
-> la ballade de Narayama – KINOSHITA Keisuke (1958)
- La bête aveugle – Edogawa Ranpo (1931)
-> La bête aveugle – YAsuzo Masumura (1969)
- La boucle – Koji SUZUKI (1998)
-> Ring 3 -
- La confession impudique – TANIZAKI Junichiro (1956)
-> La confession impudique – ICHIKAWA Kon (1959)
- La femme des sables – ABE Kobo (1962)
-> La femme des sables – Teshigahara
- La submersion du Japon – Sakyo KOMATSU (1973)
-> La submersion du Japon – Shiro Moritani (1973)
- Le chat, son maitre et ses deux maitresses – Tanizaki (de 1918 à 1936)
-> Le chat, son maitre et ses deux maitresses – TOYODA Shiro (1956)
- Le chaudron – MURATA Kiyoko
-> Rhapsodie en Août – Akira KUROSAWA
- Le grondement de la montagne – Kawabata (de 1949 à 1954)
-> Le grondement de la montagne – NARUSE mikio (1954)
- Le lézard noir – Edogawa Ranpo
-> Le lézard noir – Kinji Fukasaku
- Le maitre de thé – Yasushi INOUE
-> Le maitre de thé – Kei Kumai (1989)
- Le pavillon d’or – Yukio Mishima (1956)
-> Le pavillon d’or – Kon Ishikawa (1958)
- Le roman de Genji – Dame Murasaki
->Le roman de Genji – Yoshimura (1951)
- Le village aux huit tombes – YOKOMIZO seichi
-> Le village aux huit tombes – Kon Ichikawa (1996)
- La dame de Musashino – Ooka Shohei
-> La dame de musashino – Mizoguchi (1951)
- La danseuse d’izu – Kawabata (1926)
-> La danseuse d’Izu – Heinosuke Gosho (1933)
- La tombe des lucioles – NOSAKA Akiyuki (1967)
-> Le tombeau des lucioles (animé)
- Nuages flottants – HAYASHI Fumiko (1950)
-> Nuages flottants – Mikio NARUSE (1955)
- Pays de neige – Kawabata (1935 à 1948)
-> Pays de neige – Toyoda (1957)
- Pluie noire – IBUSE Masuji (1970)
-> Pluie noire – Shohei IMAMURA (1989)
- Ring – Koji SUZUKI (1991)
-> Ring – Hideo Nakata (1998)
- Tony Takitani – Haruki Murakami (1996)
-> Tony Takitani – Jun Ichikawa (2004)
- Topaze – MURAKAMI Ryu
-> Tokyo décadence – Murakami Ryu
- Un cri d’amour au centre du monde – Kyoichi Katayama
-> Un cri d’amour au centre du monde – Yukisada Isao (2004)

Romans chinois adaptés au cinéma :

- Balzac et la petite tailleuse chinoise – Dai Sije (2000)
-> Balzac et la petite tailleuse chinoise – Dai Sije (2002)
- Epouses et concubines – Su Tong
-> Epouses et concubines – Zhang Yimou (1991)
- La légende du héros chasseur d’aigle – Jin Yong
-> Les cendres du temps – Wong Kar Wai (prologue du roman)
- Le clan du sorgho – MO Yan
-> Le sorgho rouge – Zhang Yimou (1987)
- Le club de la chance – Amy Tan (1989)
-> Le club de la chance – Wayne Wang (1993)
- Le puit – Liu Quingbang
-> Blind Shaft – Li yang (2003)
- Les triades de Shanghai – Bi Feiyu
-> Shanghaï Triad – Zhang Yimou
- Les trois royaumes -
-> Les trois royaumes – John Woo (2009)
- Lust, Caution – Eileen Chang
-> Lust, Caution – Ang Lee
- Tête-bêche – LIU yichang
-> In the mood for love – Wong kar wai
- Tigre et dragon – Wang Du Lu
-> Tigre et dragon – Ang Lee (2000)
- Vivre – Yu Hua
-> Vivre – Zhang Yimou (1994)

Autres romans adaptés par un réalisateur japonais :

- Dersou Ouzala – Vladimir Arseniev (1921)
-> Dersou Ouzala – Kurosawa (1975)
- Boule de suif – Maupassant
-> Oyuki la vierge – Mizoguchi ( 1935)
- Macbeth – Shakespeare
-> le chateau de l’araignée – Kurosawa (1957)
- Les bas fonds – Gorki (1902)
-> Les bas-fonds – Kurosawa (1957)

Bibliographie de littérature japonaise traduite : auteurs de N à Z

 

Auteurs japonais par ordre alphabétique (suite) :

 

Ne sont présentés que les titres traduits en français
(les dates des œuvres se réfèrent aux éditions japonaises)

En cliquant sur le nom de l’auteur, vous pouvez accéder à une notice biographique
et à la liste détaillée de ses œuvres traduites en français.

Des critiques de blogueurs vont sont présentés pour certains titres :
cliquez sur le pseudo pour y accéder.

 

 

 

 

 

- NAGAI Kafû (1879-1959) :

  • La sumida (1909)
  • Le jardin des pivoines (1909)
  • Interminablement la pluie (1912-1919-1921)
  • Scènes d’été (1915) : Purple Velvet -
  • Du côté des saules et des fleurs (1916-1917)
  • Le bambou nain (1918)
  • Chronique d’une saison des pluies (1931)
  • Voitures de nuit (1931 à 1935)
  • Une histoire singulière à l’Est du fleuve (1937) : Purple velvet -
  • Le secret de la petite chambre (1980)

- NAGAI Makoto (1935-2001) :

  • Le sourire des cloches de Nagasaki (1957)

- NAGAI TAKASHI (1908-1956) :

  • Une lumière dans Nagasaki (?)
  • Les cloches de Nagasaki (1949)

- NAGAO Seio (1955-)

  • Meurtres à la cour du prince Genji (1986)
  • Le prince des ténèbres (1995)

- NAGASHIMA Yû (1972-)

- NAGAGAMI Kenji (1946-1992) :

  • Le cap (1975)
  • La mer aux arbres morts (1977)
  • Mille ans de plaisir (1982)
  • Le bout du monde, moment suprême (1983)
  • Sur les ailes du soleil (1984)
  • Miracle (1989)
  • Hymne (1990)

 

- NAKAJIMA Atsushi (1909-1942) :

  • Histoire du poète qui fut changé en tigre (?) : Jana -
  • Trois romans chinois
  • La mort de Tusitala

- NAKAMURA, Shin’ichirô (1918-1997) :

  • L’été (1978)

- NAKAZAWA Kenji (1939-)

  • J’avais six ans à Hiroshima

- NATSUKI Shizuko (1938-) :

  • Meurtres au mont Fuji (1983)
  • La promesse de l’ombre (1987)
  • Hara-kiri mon amour (1988)
  • Marianne (1997)

- NATSUME Soseki, dit Soseki (1867-1916) :

  • Haikus
  • Haltes en Mandchourie et en Corée (1903-1905-1909)
  • Echos illusoires du luth (1905-1906)
  • Je suis un chat (1905-1906) : GrominouAnassete -
  • Botchan (1906)
  • Le 210è jour (1906) : JoelleMerquin -
  • Oreillers d’herbe (1907) : Hélène -
  • Sanshirô (1908)
  • Le mineur (1908)
  • Et puis (1909)
  • Petits contes de printemps (1909)
  • La porte (1910)
  • Choses dont je me souviens (1910-1911)
  • A l’équinoxe et au-delà (1912)
  • Le voyageur (1912-1913)
  • Le pauvre coeur des hommes (1914)
  • Mon individualisme (1914-1906)
  • Les herbes du chemin (1915)
  • A travers la vitre (1915)
  • Clair-obscur (1916)

- NISHIMURA Kyôtarô (1930-)

  • Les grands détectives n’ont pas froid aux yeux (1977) : Mazel -
  • Petits crimes japonais (1978) : KaeruLe vent sombre -
  • Les dunes de Tottori (1982)

- NIWA Fumio(1904-2005) :

- NOBOYOSHI Araki (1940-) :

  • Love hotel (1982)

- NOSAKA Akiyuki (1930-) :

- NUMA Shôzô (1926-) :

  • Yapou, bétail humain (1956)

OE Kenzaburo (1935-) :

  • Une famille en voie de guérison (?)
  • Nostalgies et autres labyrinthes (?)
  • Le faste des morts (1957-1958-1961) : Coccinelle -
  • Seventeen (extrait du précédent) : ChocoUnchocolatdansmonroman -
  • Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants (1958) : JanaChoco -
  • Notes de Hiroshima (1963) : VirginieUnchocolatdansmonroman -
  • Une affaire personnelle (1964) : Papillon -
  • Le jeu du siècle (1967)
  • M/T et l’histoire des merveilles de la forêt (1986)
  • Lettres aux années de nostalgie (1987)
  • Une existence tranquille (1990) : ChiffonnetteSnowball -
  • Moi, d’un Japon ambigü (1995)
  • Dites nous comment survivre à notre folie (1958 à 1971)
  • Gibier d’élevage (extrait du précédent) : Choco -

-OGAWA Ito :

  • Le restaurant de l’amour retrouvé : Hélène -

- OGAWA Kunio (1927-)

  • Le rivage d’une tentation (1970)

- OGAWA Yoko (1962-) :

- OKAKURA Kakuzô (1862-1913) :

- OKAMOTO Kido (1872-1939) :

  • Drames d’amour (1911-1913-1915)
  • Fantômes et kimonos (1917) : MerquinErato -
  • Fantômes et samouraïs (1917) : The bursar -

- OKUDA Hideo :

  • Les remèdes du docteur Irabu : Jérome -

 

- OKUIZUMI Hikaru (1956-) :

  • La nuit où le serpent fut tué (1992)
  • Les pierres (1994)
  • Le poisson-chat aux trois yeux (1994) : Nyméria -

- ONO Fuyumi (1960-) :

  • Les 12 royaumes, la mer de l’ombre volume 1 (1992)
  • Les 12 royaumes, la mer de l’ombre volume 2 (1992)
  • Les 12 royaumes, la mer de l’ombre (1992) : FashionChrestomanci -
  • Les 12 royaumes, le rivage du labyrinthe volume 1 (1993)
  • Les 12 royaumes, le rivage du labyrinthe volume 2 (1993)
  • Les 12 royaumes, la majesté des mers (1994)
  • Les 12 royaumes, le vent de l’infini volume 1
  • Les 12 royaumes, le vent de l’infini volume 2

- ONO No Komachi (809?-901?) :

  • Visages cachés, sentiments mêlés

- OOBA Minako (1930-) :

  • L’île sans enfant (1970)
  • La fleur de l’oubli (1977)
  • Larmes de princesse (1988)

- ÔOKA Akira (1958-)

  • Soleil levant (1992)

- ÔOKA Shohei (1909-1988) :

  • Journal d’un prisonnier de guerre (1949)
  • La dame de Musashino (1950)
  • Les feux (1951)
  • L’ombre des fleurs (1958-1959)

- OSARAGI Jirô (1897-1973) :

  • Les 47 rônins (1927)
  • Retour au pays (1948)

- OTSUICHI (1978-) :

  • Rendez-vous dans le noir (2002)

-  PILGRIM Ruriko (1937-) :

  • La saison des cerisiers en fleurs (1999)

- RYÛTEI Tanehiko (1783-1842) :

  • Le livre des amours galantes

- SAGA Junichi (1941-) :

  • Mémoires d’un yakuza (1989) : Saraswati -Choco -
  • Mémoires de paille et de soie

- SAKAGUCHI Ango (1906-1955) :

  • L’idiote (1946)

- SAKAMOTO Kerri (1959-) :

  • Le champ électrique (1997)
  • LA fille du kamikaze (2003)

- SEI Shônagon (966?-?) :

  • Notes de chevet

- SEKI Yumiko (1957-) :

  • Chaud-froid (2004)

- SETOUCHI Jakuchô (1922-) :

  • La fin de l’été (1962) : Nina -

- SHIBA Ryôtarô (1923-1996) :

  • Le dernier shôgun (1967)
  • Hideyoshi, seigneur singe (1968)
  • Tokugawa Ieyasu, shogun suprême (?)

- SHIGA Naoya (1883-1971) :

  • A Kinosaki (1908-1954)
  • Le séjour à Kinosaki (1913-1917)
  • Anya Koro (1921)
  • Errances dans la nuit (1921)

- SHIMADA Masahiko (1961-) :

- SHIMADA, Soji (1948-) :

- SHIMAO Toshio :

- SHIMAZAKI Aki (1954-) :

- SHISHI Bunroku (1893-1969) :

  • Un papa poète (1936)
  • L’école de la liberté (1950)

- SOGIRU Yan :

  • Sang et os (?)

- SOSEKI

Voir NATSUME Soseki

 

- SUGIHARA, Yukiko (1913-) :

  • Visas pour 6000 vies (1993)

- SUZUKI Koji (1957-) :

  • Ring (1993)
  • Double hélice (1997)
  • Dark water (1997)
  • Ring zéro (1999)
  • La boucle (2000)

- TAKAHASHI, Genichiro :

  • Sayonara Gangsters (1982) : Choco -

 

- TAKAMI Jun (1907-1965) :

  • Haut-le-coeur (1960 à 1963)

- TAKAMI Kôshun (1969-) :

- TAKEYAMA Michio (1903-1984) :

  • La harpe de birmanie (1947): Agnès -

- TANIGAWA Nagaru (?) :

  • La mélancolie de Haruhi Suzumiya (?) : Tiphanya -

- TANIKAWA Shuntarô (1931-) :

  • Monsieur hippopotame (1992)

 

- TANIZAKI Junichiro (1886-1965) :

  • Oeuvres, tome 1 (1910 à 1936)
  • Oeuvres, tome 2 (1948 à 1961)
  • Le tatouage (1910)
  • Le tatouage et autres récits : Choco -
  • Le meurtre d’O-Tsuya (1915) : Lounima -ManuChocoThaliaCynthia -
  • L’affaire du Yanagiyu et autres récits étranges (1917 à 1926)
  • Le chat, son maître et ses deux maitresses (1918 à 1936)
  • Le pied de Fumiko (1919)
  • Un amour insensé (1925)
  • Svastika (1928)
  • Le goût des orties (1929)
  • Le coupeur de roseaux (1932) : CynthiaVirginieSnowballChocoLili galipetteHélène -
  • La vie secrète d seigneur de Musashi (1932-1931)
  • Eloge de l’ombre (1933) : Christelle -
  • Deux amours cruelles (1933-1932) : ChocoPurple velvet -
  • Quatre soeurs (1948) : Snowball -
  • Années d’enfance (1956)
  • La clef (La confession impudique) (1956) : LilibaCynthiaChoco -
  • Journal d’un vieux fou (1961)
  • Le pont flottant des songes : JanaPurplevelvetAmbroisieIluzeMrs PepysChoco -

- TAWADA Yoko (1960-) :

  • Narrateurs sans âmes (2000)
  • Opium pour Ovide (2000)
  • Train de nuit avec suspects (2002)
  • L’oeil nu (2004) : Anis -
  • Le voyage à Bordeaux (2008)

- TAWARA Machi (1962-) :

- TAYAMA Katai (1871-1930) :

  • Futon (1907-1908)

- TOKUNAGA, Sunao (1899-1958) :

  • Le quartier sans soleil (?)

- TOGAWA Masako (1933-) :

- TSUJI Hitonari (1959-) :

  • Tokyo décibels (1996)
  • Le bouddha blanc (1997) : NinaLe bison -
  • La lumière du détroit (1997) : Nina -
  • Objectif (1997)
  • L’arbre du voyageur (1999) : Lili -
  • En attendant le soleil (2001) : Kathel -
  • La promesse du lendemain (2005)
  • Pianissimo, pianissimo (2007)
  • Dahlia (?) : LivrogneNina -

- TSUSHIMA Yûko (1947-) :

  • Tombent, tombent les gouttes d’argent (?)
  • Album de rêves (?)
  • L’enfant de fortune (1978)
  • Territoire de la lumière (1979)
  • Les marchanfs silencieux (1979 à 1983)
  • la femme qui court dans la montagne (1980)
  • Au bord du fleuve de feu (1983)
  • Poursuivie par la lumière de la nuit (1987)
  • Vous, rêves nombreux, toi, la lumière ! (1991)
  • Ô vent, ô vent qui parcourt le ciel (1995)

- TSUTSUI Yasutaka (1934-) :

  • Le censeur des rêves (1968 à 1988)
  • La traversée du temps (1983)
  • Les cours particuliers du profeseur Tadano (1992)

- UCHIDA, Hyakken (1889-1971) :

  • La digue (?)

- UEDA Akinari (1734-1809) :

  • Contes de pluie et de lune (1776) : Choco -

- UEDA Bin (1874-1916) :

  • Tourbillon (1910)

- UMEZAKI Haruo (1915-1965) :

  • Le cerf volant fou (1963)
  • Illusions (1965)

- UNO Chiyo (1897-1996) :

  • Confession amoureuse (1935)

- WATAYA Risa (1984 -) :

- YAMADA Eimi (1959-) :

  • Amère volupté (1986) : Le bison -
  • La chrysalide brisée (1987)

- YAMADA Futaro (1922-2001) :

  • Shinobi (1958)

- YAMADA Taichi (1934-)

  • Présences d’un été (1988)

- YAMADA Tomohiko (1936-2001) :

  • La tête du directeur général (1992)

- YAMAGUCHI Yoji (1963-) :

  • La tête d’un autre (1995)

- YAMAMOTO Shugorô (1903-1967) :

  • Barberousse (1964)

- YAMAMOTO Tsunetomo (1659-1719) :

  • Hagakure (1716)

- YAMAMURA Misa (1934-) :

  • Des cercueils trop fleuris (1975)
  • La ronde noire (1976)

- YAMAZAKI Nao-Cola (1978-) :

- YANAGITA Kunio (1875-1962) :

  • Les yeux précieux du serpent (1930)

- YOKOMIZO Seishi (1902-1981) :

  • Le village aux huit tombes (1949 à 1951) : Djak -
  • La hache, le koto et le chrysanthème (1950) : Joelle -Mango -
  • La ritournelle du démon (1957 à 1959) : Le vent sombre -

- YOSHIDA Kenko (1283-1352) :

  • Les heures oisives

- YOSHIDA Shuichi (1968-) :

- YOSHIKAWA Eiji (1892-1962) :

  • La pierre et le sabre (1935 à 1939) : IluzePurple Velvet -
  • La parfaite lumière (1935 à 1939) : Purple Velvet -
  • La chronique des Heiké (1950 à 1957)

- YOSHIKAWA Mako (1966-) :

  • Vos désirs sont  désordres (1999)

- YOSHIMOTO Banana (1964-) :

- YOSHIMURA Akira (1927-2006) :

- YOSHIYA Nobuko (1896-1973) :

  • Le coeur des Ataka (1952)

- YOSHIYUKI Junnosuke (1924-1994) :

  • L’averse (1954) : Chiffonnette -
  • La chambre noire (1969)
  • Jusqu’au soir (1978)

- YU Miri (1968-) :

  • Poissons nageant contre les pierres (1994)
  • Jeux de famille (1996)
  • Le berceau au bord de l’eau (1996)
  • Gold rush (1998)

- YUMENO Kyusaku (1889-1936) :

  • Dogra magra (1935)

- YUMOTO Kasumi (1959-) :

- ZEAMI (1363-1443) :

  • L’île d’or
  • La tradition secrète du Nô
  • La lande des mortifications